Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Accueil Les Actualités L'Agenda
Les Trois Rues Parchemins Forums
L'Actualité
Découvrez toute l'actualié de l'Allée des Conteurs, mais également des entrevues, des articles de fond et bien plus encore !
Trier par catégories
Les derniers commentaires
L'alphabet de l'Allée
samedi 18 juin 2022 • EditorialMimisao

Elles nous accompagnent tous les jours, chaque fois que nos yeux se posent quelque part, au travail, à l’école, dans les transports, devant notre écran.
Et pourtant, nous sommes tellement habitués à les voir que l’on en oublie la magie qui les habitent, le potentiel infini résidant en elles.
Ces miettes de carbone, ces gouttes d’encre, ces amas de pixels, toujours semblables et différentes à la fois.
Ce sont d’abord des formes, qui à elles seules expriment souvent quelque chose.
Elles ont toutes leur caractère, du A bien campé sur ses deux jambes au sinueux Z.

Je vous propose de nous attarder sur les cellules de base de l’écriture, les briques que l’on associe les unes aux autres au quotidien, les lettres.

Avouons-le nous, on a tous au moins eu à un moment de notre vie une lettre préférée.
Celle que l’on aime gribouiller lors de réunions interminables en pensant à quelqu’un de cher.
Celle que l’on va essayer d’inclure pour baptiser un personnage parce que ça sonne mieux, ou que l’esthétique du nom nous plaît mieux une fois écrit sur le papier ou l’écran.
Je n’avais jamais vraiment réfléchi à la place des lettres dans ma vie avant de renouer avec l’écriture et de pointer le bout de mon nez sur l’Allée : permettez-moi donc de vous livrer un petit morceau d’enfance pour vous exposer le fil de ma pensée.

Bizarrement, depuis que je suis petite, j’adore écrire.
Pas forcément raconter des histoires, juste tracer, jouer avec la hauteur des hampes, les arrondis les pleins et les déliés.
Admirer la beauté de la graphie, voir son évolution au fil du temps et les différents styles, déchiffrer les documents du Moyen-Age et du XVIème siècle.
Avant même l’aventure, l’évasion, l’émotion suscitées par une lecture, j’admire la beauté des lettres de notre alphabet, et j’aime partir à la découverte de ses camarades étrangers.
Quoi de plus poétique que les kanjis japonais, ces idéogrammes importés pour la plupart de la culture chinoise, souvent inspirés par la nature et son observation?
On veut exprimer l’idée d’une rizière? On dessine une rizière田!

Quoi de plus simple !

C’est aussi valable pour notre bon vieux français après tout...
On est surpris ? Notre bouche forme un O.
Nous venons de vivre un moment angoissant et la tempête se calme ? On pousse un A de soulagement.
Nous sommes en plein réflexion ? Le M s’invite naturellement.

Mais attention…. La simplicité cache souvent bien plus de complexité que nous le pensons….

Il y a celles qui sont muettes, les aspirées, celles qui changent de tonalité dès qu’on les coiffe d’un accessoire, celles qui ne prennent sens que si on les associe à d’autres, et d’autres qui ne peuvent pas se voir.

Depuis la nuit des temps, ces symboles ne sont pas que des images mais des sons, des idées, qui ont pris vie, ont évolué au gré des expériences, des leçons, des erreurs….
Elles nous ont rendus (ou nous rendent parfois toujours) chèvres quand nous devions faire nos pages d’écritures, quand à la lecture nous en confondions certaines, ou qu’elles mutaient sous nos yeux quand elles étaient à côté de certaines voisines, formant un son totalement différent.

Bizarrement, depuis que je me suis lancée dans cette nouvelle langue, je revis chaque étape d’apprentissage que j’ai eu avec les autres, et malgré le casse-tête que cela représente parfois (n’est-ce pas, chers kanjis….?), cela ne fait qu’amplifier ma curiosité et mon amour pour ces petits morceaux de sens et d’émotions.
Et plus j’avance, plus je me dis que la beauté des lettres, c’est que seules, elles sont limitées dans ce qu’elles peuvent faire, et que leur union fait leur force.
C’est en se liant qu’elles laissent exprimer leur potentiel, des émotions les plus primaires aux réflexions les plus intimes.
En les traçant, on prête attention à leur liaison, pour que le message et le sens se diffusent plus clairement.
C’est leur association qui les transforme en composantes d’armes ou en élan de réconfort.
Ce sont les mots et les phrases nés de leur union qui font que nous sommes réunis ici, pour échanger, débattre, et évoluer à notre tour.

Dans un certain sens, l’Allée des conteurs, c’est un alphabet qui ne cesse de s’étendre et de grandir en se nourrissant des forces et des doutes de chaque lettre qui le compose.
Ce sont des liaisons quotidiennes pour aider à la formation de nouvelles aventures, d’un nouveau langage.
Chacun de nous est une cellule avec son propre imaginaire, son propre caractère, sa propre forme, qui va évoluer au contact des autres et de leurs retours et de leurs conseils.

L’Alléphabet, c’est un système à lui tout seul, une base pour aller vers l’imaginaire et la liberté... tout comme n’importe quel alphabet.

Et vous, quelle est votre lettre préférée ?

Vos réactions
Pour commenter cette actualité, merci de vous identifier.
Théâs
Commentaire posté samedi 16 juillet 2022 à 12h52

Super édito Mimisao ! L'alphabet comme tu les dis a plus de sens quand les lettres sont combinées, l'Allée en bénéficie tous les jours de cette diversité et c'est vraiment chouette ^^.

Pour ma part c'est le M !

Mimisao
Commentaire posté vendredi 15 juillet 2022 à 14h47
Merci pour vos retours !! Ça a été un vrai plaisir d'écrire cet edito ^^ Par contre je ne sais pas si je pourrais répondre à la question que je vous pose moi-même XD Enfant c'était le E (chauvine que j'étais) mais maintenant je serais bien moins catégorique... 
Yuedra
Commentaire posté lundi 11 juillet 2022 à 13h23
Superbe édito ! Très poétique Et ma lettre préférée est le Y, bien que je ne sache pas pourquoi XD
Codan
Commentaire posté dimanche 10 juillet 2022 à 08h20
Ton édito est hyper vrai est tellement poétique ! Merci beaucoup d'avoir partagé toutes ces réflexions qui sonnent juste et beau !
Jérôme M. Keller
Commentaire posté lundi 4 juillet 2022 à 19h48
Magique ton édito ! J'ai adoré ! Tellement vrai : l'union fait la force et tu le résumes bien, bravo  et merci ! 
In(Somnium)
Commentaire posté lundi 4 juillet 2022 à 19h19
Wouah ! Quelle chouette édito et c'est vrai, qu'en y réflechissant bien je me retrouve dans ce que tu racontes.Je ne sais pas si j'aime réellemet une lettre plus qu'une autre, mais j'ai une petit dent contre la lettre M, qui est pourtant l'initial de mon prénom. Je ne suis jamais satisfaite de mon M quand j'écris sans faire attention. Je le trouve atroce. Par contre, e mes lettres ont régulièrement changés de formes. Le R ou N selon les mots se métamorphosent. Ou le S qui est devenu quelque de chose de jolie, mais parfois illisible aux yeux des autres 🤣Concernant les idéogrammes, j'ai encore du mal à comprendre toute son essence, il n'en ai pas moins tout aussi enrichissant que le rômaji.Merci pour cet Edito 😊
Les dernières actualités
lundi 1 août 2022 • Red • 12 commentaires
  Ça arrive sans que tu t’en rendes vraiment compte: un jour tu n’as plus le temps, tu fatigues, tu n’as plus d’idées et l’impression que ta propre ...
mercredi 29 juin 2022 • Folletto • 1 commentaire
Vous l'attendiez ? Votre Diner préféré rouvre ses portes. Il est temps de venir vous installer, de commander un de nos célèbres burgers et de vous poser autour d'une...
L'AlléeDesConteurs.fr © 2005-2022
AlléeDesConteurs.fr Échanger sur l'Écriture L'Allée & Compagnie Partenaires Statistiques
Actualités
Agenda des événements
Les Trois Rues | la compétition
Forums de discussion
Foire aux questions
Nous contacter
[Univers]
LeConteur.fr
LeCoinDesAT.fr
Génération Écriture
Histoires de Romans
886 membres inscrits
Dernier inscrit: Matthew_O'well
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2022