Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Accueil Les Actualités L'Agenda
Les Trois Rues Parchemins Forums
L'Actualité
Découvrez toute l'actualié de l'Allée des Conteurs, mais également des entrevues, des articles de fond et bien plus encore !
Trier par catégories
Les derniers commentaires
Le Conseil Municipal s'agrandit
Nascana • 30 juin 2022 à 23h02
Le Conseil Municipal s'agrandit
Erval • 28 juin 2022 à 23h37
Le Conseil Municipal s'agrandit
Sizel • 27 juin 2022 à 20h22
Le Conseil Municipal s'agrandit
Sizel • 27 juin 2022 à 20h21
Le Conseil Municipal s'agrandit
Ploum • 27 juin 2022 à 10h22
Le Conseil Municipal s'agrandit
LizD • 27 juin 2022 à 10h05
Le Conseil Municipal s'agrandit
Codan • 27 juin 2022 à 06h47
Derrière le masque du personnage...
vendredi 10 juin 2022 • EditorialIn(Somnium)

 

Juin marque le début de l'été, les Gémeaux laisse petit à petit leur place aux Cancers. Ces petits crabes symbolisent à merveille féminité, maternité mais aussi sensibilité – tout comme Junon, reine des dieux et protectrice du mariage et de la fécondité.

Face à cette analogie, j'ai envie de vous parler personnages : construction, incarnation, interprétation, bla, bla, bla...

Ce mois-ci, je vous invite donc à poser vos fiches et enfilez vos masques. Allons-y !

 

C'est un plaisir et un honneur d'écrire cet édito où l'on me donne l'occasion de me mettre dans la peau d'une rédactrice en chef du super journal « L' Allée des Conteurs ». Quels sont les sentiments, quelles sont les pensées qui accompagnent l’éditorialiste lorsqu'il est face à son écran ? A-t-il déjà un plan de construit depuis la nuit des temps ou baille-t-il au corneille à la recherche d'un sujet saisissant ? Peu importe son leitmotiv, cette page blanche est une opportunité pour lui de s'exprimer et partager son opinion.


Loin de moi de vouloir palabrer sur des sujets que je ne maîtrise pas, mais c'est en tentant de jouer le rôle ''une journaliste que j'ai réussi à trouver ma thématique et à me lancer dans ces lignes.

Si le processus de la construction d'un personnage se fait en amont, griffonnant sur un brouillon quelques mots clés : description physique, traits de caractères ou background – il faut faire vivre le personnage ,qu'il soit principal ou secondaire, même tertiaire. À mes yeux, la meilleure façon d'animer cet être fictif est de se métamorphoser, sens propre ou figuré.

Combien de fois me suis-je arrêtée d'écrire au cours d'un chapitre : pour ressentir, penser et agir comme lui ? Je ne compte plus le nombre de fois où je me suis levée de ma chaise à faire les cents pas au milieu de la pièce pour mieux me visualiser la scène, parfois à mimer certains gestes, prendre des postures ou parler de vive voix sous les regards inquisiteurs de deux bêtes poilues.

M'imprégner du rôle est limite un besoin vital pour écrire correctement chaque scène et atteindre également l'émotion du lecteur. C'est aussi la meilleure façon de connaître dans les moindre détail mon personnage. Qu'il soit bon, mauvais, neutre dans ses actions, je dois être capable de le comprendre et être en symbiose avec lui à l'instant T. Un exercice pas toujours simple, car ma vision du monde et mon expérience se heurte avec celles de mes protagonistes. Patience, recherches et curiosité sont de mises – le tout est de savoir quand retirer son masque. Un peu comme les acteurs de cinéma ou de théâtre, ou les adeptes des jeux de rôle.

Est-ce une étape obligatoire ? Non, il n'y a pas une seule et unique ligne directrice à suivre : chaque être humain est différent et bosse de la manière qui lui est plus confortable. Enfin, ce n'est que mon humble avis, je serais curieuse de connaître le vôtre.

 

Une « question existentielle » me traverse l'esprit. Nous portons forcément tous un masque au quotidien, dans la vie réelle ou sur internet. Il n'y a aucun mal à se protéger d'autrui. Mais... est-ce que l'Allée des Conteurs ne nous permettrait pas de lâcher un peu prise pour se dévoiler, ne serait-ce que partiellement, au naturel ?

La lecture, l'écriture sont des domaines qui réunissent une communauté des plus hétéroclites. Peu importe l'expérience, le degré d'affinité et notre rang sur le forum, nous pouvons nous exprimer librement et avec bienveillance. La prétention n'a pas sa place et c'est plutôt rassurant.


Le devoir m'appelle, je suis obligée de troquer mon masque de rédactrice en chef pour celui d'une assassin. Je dois supprimer quelques parasites pour mener à bien ma mission, il est donc temps de clôturer l'article. Sur ce, j'offre avec bon cœur ce masque de l'éditorialiste à la personne qui me succédera pour l'édito de Juillet.

Vos réactions
Pour commenter cette actualité, merci de vous identifier.
Erval
Commentaire posté lundi 20 juin 2022 à 10h44
Pour avoir fait un peu de jdr je me retrouve dans tes mots. Mes fiches de personnage ressemblent à des fiches de PNJ. Et j'incarne chaque personnage à tour de rôle dans les dialogues ou pour m'orienter dans les décisions qu'ils prendraient en fonction de leur background. C'est un peu comme un masque ou même le costume au complet :)
In(Somnium)
Commentaire posté samedi 18 juin 2022 à 13h06
Héhé, merci beaucoup pour vos retour, ça me faire très plaisir ! Je suis hyper rassurée qu'on soit plusieurs dans le même cas et que cette thématique vous parle.Merci encore 😊
Codan
Commentaire posté samedi 18 juin 2022 à 12h03
EH MAIS JE VIENS DE VOIR QUE MON COMMENTAIRE S'EST PAS POSTE !!! Bon. Je dois arrêter de faire confiance à la version portable. 
Je disais que je me retrouve dans tes mots, et que j'ai les mêmes interrogations que Théâs : est-ce que ce sont des masques qui nous ressemblent ? J'aime aussi beaucoup faire comme toi, cerner le personnage, bouger comme lui, faire ses mimiques quand j'écris. C'est un peu bizarre, mais j'ai besoin de ça aussi. 
 
Merci encore pour ce super édito !
Théâs
Commentaire posté samedi 18 juin 2022 à 11h31
Super édito Insomnium !
C'est vrai: il est important de pouvoir trouver sa voie pour trouver la voix de ces personnages qui hantent nos traitements de texte. On pourrait se demander si ces masques sont des collections totalement étrangères ou formées sur le même moule de nous-même.
En tout cas merci pour cet édito rafraichissant (vu la période on ne dit jamais non :)).
Codan
Commentaire posté jeudi 16 juin 2022 à 09h08
Aihle S. Baye
Commentaire posté mercredi 15 juin 2022 à 09h29
Très beau édito ! Je te rejoins sur la façon de fonctionner avec les personnages. Dès l'instant où je reprends mon fichier pour écrire, je suis plus Aihle, je suis mes personnages. Je visualise les scènes, je réagis à la place de mon personnage, je mime aussi parfois avec les mains. Ça permet, comme tu l'as si bien dit, de mieux s'imprégner de nos protagonistes, de les comprendre et de véritablement les interpréter comme étant une personne à part entière. 
Notre façon de procéder me fascine, car je l'ai fait sans même y réfléchir. Instinctivement, je prends la place de mes personnages et je me rends compte que depuis que j'ai commencé à lire c'est pareil. Quand je commence à lire, Aihle s'en va et je prends la place du personnage de l'histoire. Notre cerveau à une telle capacité d'adaptation qui est incroyable ! 
Merci pour cet édito et bonne chasse !
Jérôme M. Keller
Commentaire posté dimanche 12 juin 2022 à 14h53
Ah bah c'est un bien bel edito.
J'aime beaucoup ce que tu racontes sur les personnages et c'est vrai que j'aime aussi m'imaginer leurs voix dans ma tête, leurs façon de bouger etc... 
Mimisao
Commentaire posté samedi 11 juin 2022 à 22h09
Masques... Il est bien vrai qu'on est rarement au naturel pur et simple en tant qu'être humain, et nos personnages ne font pas exception.
C'est en partie pour cela que je me suis longtemps cachée (et encore un peu d'ailleurs) derrière des personnages existants à travers des fanfictions. Là, il y a un cadre, un univers, un schéma à respecter. C'est rassurant d'une certaine manière.
Créer son propre personnage c'est un sacré saut dans le vide, où tout est permis, puisque c'est nous qui le faisons vivre, comme tu le dis si bien. Moi, ça se passe dans la tête, j'imagine surtout la voix, les intonations, et je déroule le film dans ma tête, retouche le décor, change la posture: si je savais dessiner, je pense que je ferais pas mal de storyboard en fait!
Mais je pense que quelque part, ils portent tous un bout de moi en eux, et mon masque tombe un peu quand je les écris, même quand je les conçois à l'opposé de qui je pense être. 
Les dernières actualités
mercredi 29 juin 2022 • Folletto • 1 commentaire
Vous l'attendiez ? Votre Diner préféré rouvre ses portes. Il est temps de venir vous installer, de commander un de nos célèbres burgers et de vous poser autour d'une...
dimanche 26 juin 2022 • Folletto • 13 commentaires
C'est peut-être une bonne nouvelle ! Ou pas du tout ! Tout dépendra du point de vue... mais dans tous les cas, cela ne peut qu'apporter du bon pour la communauté. Sachez, chers gen...
L'AlléeDesConteurs.fr © 2005-2022
AlléeDesConteurs.fr Échanger sur l'Écriture L'Allée & Compagnie Partenaires Statistiques
Actualités
Agenda des événements
Les Trois Rues | la compétition
Forums de discussion
Foire aux questions
Nous contacter
[Univers]
LeConteur.fr
LeCoinDesAT.fr
Génération Écriture
Histoires de Romans
878 membres inscrits
Dernier inscrit: Manizhe
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2022