Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Accueil Les Actualités L'Agenda
Les Trois Rues Parchemins Forums
L'Actualité
Découvrez toute l'actualié de l'Allée des Conteurs, mais également des entrevues, des articles de fond et bien plus encore !
Trier par catégories
Les derniers commentaires
Edito de novembre
lundi 2 novembre 2020 • EditorialVelanebleue

   Parlons peu, mais parlons bien : parlons fanfiction (et réécriture) !

   On me dit dans l’oreillette que l’Allée des Conteurs était initialement dédiée à la fanfiction de Buffy contre les vampires ? Ça tombe bien, car même s’il n’est pas question de parler de Buffy (je ne me permettrais pas de parler d’un fandom que je ne connais pas – shame on me) il est question d’écriture, de réécriture, et de jeux vidéo.

   Comme vous le savez sûrement (j’en parle en permanence), cela fait un petit moment que je planche sur un projet qui me trotte dans la tête depuis trèèèèèès longtemps : une fiction basée sur l’univers de The Elder Scrolls, et plus précisément, une version romancée du cinquième volet : Skyrim.

   Je pense que les connaisseurs – et moins connaisseurs d’ailleurs – me rejoindront sur ce point : la série Elder Scrolls est d’une richesse inégalable ! En termes de lore, les développeurs ont fait très fort.

   En revanche, peut-être serez-vous moins d’accord avec ce point-là : les histoires, aussi stylées soient-elles, manquent un peu de développement et de profondeur. Alors je sais, il s’agit d’un RPG, donc d’un jeu où l’on est le héros, et où l’on peut faire absolument ce qu’on veut. Sauf que, en ce qui me concerne, je suis bien plus investie dans un jeu lorsque l’histoire me fait vibrer (coucou The Witcher).

   C’est donc tout naturellement que je me suis dit : « Tiens, Vélane, si tu écrivais une fanfiction là-dessus ? Histoire de donner un peu plus de relief à l’intrigue de Skyrim et une vraie personnalité à l’Enfant de Dragon ? Et puis, tu pourrais mettre en avant le conflit de la guerre civile, et en faire une épopée qui claque ? »

   Comme j’étais innocente à l’époque !

   J’ai commencé en mai 2020, j’y suis toujours maintenant, et je tente de réécrire la saison 1 de Saison Éternelle (oui, c’est comme ça que je l’ai appelé). Je m’enlise dans les recherches et je m’arrache les cheveux sur les différents arcs narratifs, le tout en pleurant à chaudes larmes sur le rendu plus que douteux de certaines scènes clé.

   Bref, je patauge (et je dramatise pour le style).

   À la base, j’étais partie sur un pavé au format roman, avec des découpages en chapitres, rien de plus classique. Et puis, je me suis rendu compte que la charge de travail était tellement énorme que je devais découper, étoffer, et me donner le temps de retravailler le tout morceaux par morceaux... D’où mon choix d’en faire une série scindée en saisons, et ma tentative de créer une mini-intrigue par épisode (je me complique la tâche, vous dite ?).

   Que faut-il retenir de tout cela ?

   La fanfiction, c’est cool, mais la réécriture, c’est dur. C’est même excessivement dur.

   C’est remettre en doute tous les choix qu’on a pu faire lors de l’écriture du premier jet, c’est se rendre compte du nombre d’incohérences qui se sont glissées au fil des lignes, mais aussi que certains personnages importants sont moins développés que d’autres, voire aussi charismatiques qu’un mollusque.

   C’est supprimer des paragraphes entiers en serrant les dents pour ne pas pleurer et accepter qu’il faille réécrire tout un autre passage parce qu’il n’a pas d’âme, pas de peps, parce qu’il lui manque ce « truc » qui fait la différence.

   Malgré ces difficultés, je trouve que la réécriture a aussi un aspect très satisfaisant : à partir de la matière première qu’est le premier jet, on façonne, on affine ; de gribouillage, on passe à un croquis, puis de croquis, on passe à un dessin en noir et blanc, plus précis, moins brouillon, qui n’attend qu’une chose : la mise en couleur (je ne suis pas dessinatrice, ni illustratrice, pardonnez les termes approximatifs hihi).

   Je fais partie de ceux qui pensent que la réécriture est une phase toute aussi créative et pleine de surprises que le premier jet : on apprend vraiment à connaitre nos personnages, leurs doutes et leur moi profond, lorsque l’on accepte de mettre les mains dans le cambouis. Grâce à cette phase du processus créatif, on redécouvre, on harmonise, on insuffle la vie.

   Certes, au prix de nombreux efforts et baisses de motivation, mais les victoires n’en sont que plus savoureuses, et le rendu, bien meilleur que tout ce qui avait été produit jusqu’à maintenant.

 Edito écrit par Velanebleue

Vos réactions
Pour commenter cette actualité, merci de vous identifier.
Codan
Commentaire posté samedi 14 novembre 2020 à 16h12
Je suis en parfaite adéquation avec ce que tu racontes ! La réécriture est pour moi hyyyyyper compliquée. J'ai l'impression d'avoir tout rater. Mais quand on réussit à bien se détacher de cette impression, on se rend compte qu'on met de la plus value au premier jet. La comparaison avec la mise en couleur, je la trouve super judicieuse !

Quant à la fanfiction, j'ai tellement besoin de maîtriser l'univers que je passais trop de temps sur les recherches... Alors j'ai abandonné pour cette raison. Mais la fanfiction, c'est aussi tellement riche ! J'aime beaucoup cet univers.

Ah quel bel édito !
Velanebleue
Commentaire posté samedi 14 novembre 2020 à 12h32
Aislune : merci ! La réécriture est une phase enrichissante, c'est vrai, mais pour ma part c'est plutôt une relation je t'aime/moi non plus haha

Erval : la comparaison avec le funambule est pertinente... C'est difficile de trouver le bon équilibre !
Erval
Commentaire posté jeudi 12 novembre 2020 à 23h51
J'aime bien ta comparaison avec le dessin. C'est vrai que le brouillon sert un peu d'esquisse à l'encrage qui viendra sublimer le tout.
Quand je corrige, je me sens un peu comme un funambule suspendu à son filin. J'avance pas à pas, je compense en mettant un peu de poids d’un côté et j’hésite en à enlever un peu de l’autre. Pourtant, je sais que c’est le mal nécessaire pour parvenir de l’autre côté.
Aislune S.
Commentaire posté jeudi 12 novembre 2020 à 09h19
La réécriture est, ironiquement, mon moment préféré dans la phase de travail (je sais, je suis maso ). Je te comprends tout à fait ! J'ai écrit de la fanfiction (sur FF7, Kingdom Hearts...), quant au format série, je ne sais pas si j'arriverai à m'y frotter un jour . Je n'ai toujours pas compris les mécanismes internes x)...
Bel édito !
Velanebleue
Commentaire posté dimanche 8 novembre 2020 à 11h04
Diogène : je te rejoints également à propos du recul nécessaire sur le texte pour pouvoir aborder la réécriture le plus sereinement possible. De la même manière qu'un texte a toujours besoin d'être remanié. Néanmoins, il est un moment où il faut, je pense, savoir s'arrêter et ne pas devenir trop perfectionniste, au risque de ne jamais produire quoi que ce soit.

Panda : c'est bien vrai, la réécriture est un beau mélange de douleur et de bonheur, mais ça reste quand même super satisfaisant de voir son texte grandir !

En tout cas, merci à vous pour vos réactions sur cet edito, mais aussi pour vous encouragements
Pandallyster
Commentaire posté vendredi 6 novembre 2020 à 15h54
Fanfiction ou pas, la réécriture c'est à la fois très enrichissant et très douloureux. C'est se prendre la tête sur les répétitions, pleurer sur son orthographe, triturer des tournures de phrases durant des heures entières... C'est le mal, mais c'est le bien. Courage, Velanounette ! La lumière est au bout !
Diogene
Commentaire posté vendredi 6 novembre 2020 à 09h50
Salut Velane, j eme retrouve également tout à fait dans ce que tu dit au sujet de la réecriture. Cependant, elle ne devient, j'aime pas le terme, efficiente et nécessaire que si elle n'est pas une corvée, dans le sens où on a pris suffisamment de recul par rapport à son texte. Même réécrit, il y a des textes qui ont toujours besoin d'être remanié; peut-être parce qu'on a envie qu'ils disent de nouvelles choses.
Nascana
Commentaire posté mercredi 4 novembre 2020 à 20h01
Bon courage pour la réécriture, c'est pas simple !
Velanebleue
Commentaire posté mercredi 4 novembre 2020 à 09h32
Merci Sizel, c'est vrai que la réécriture permet de davantage se pencher sur le détail... Et on a enfin une direction précise !
Sizel
Commentaire posté mardi 3 novembre 2020 à 09h24
Je préfère la réécriture au premier jet : j'ai moins de doute, moins d'hésitation, je sais où je vais et je peux me concentrer sur la forme, le rythme et tout ce qui donne plus de corps à une histoire.

Bo n courage à toi VelaneBleue
Velanebleue
Commentaire posté mardi 3 novembre 2020 à 08h32
Je suis contente d'avoir pu vous transmettre un peu de motivation, malgré la difficulté qu'est la réécriture et cette période si particulière. Bon courage, nous vaincrons !
Kahlan
Commentaire posté mardi 3 novembre 2020 à 08h15
Merci pour cet édito, Vélane, j'ai bien besoin que l'on m'aide à trouver de la motivation pour la réécriture en ce moment ! ^^
LizD
Commentaire posté mardi 3 novembre 2020 à 07h35
Arf je vais bientôt y passer moi aussi... Merci pour ce partage d'expérience : ça va m'aider à me motiver dans les moments plus durs ^^ Et bon courage à toi pour ta fanfic et sa réécriture !
Natsu
Commentaire posté mardi 3 novembre 2020 à 00h33
Velaaaaane,
merci pour cet édito qui me fait peur autant qu'il m'encourage.

J'ai fini mon premier jet il y a 2 semaines, et m'attaquerai à la relecture/ré-écriture en décembre (à priori). Avec un mélange de crainte et d'impatience...
Jérôme M. Keller
Commentaire posté lundi 2 novembre 2020 à 22h05
C'est très intéressant ce que tu dis ! Belle passion. Je te rejoins dans ton sentiment et pour réécrire certains chapitres je suis d'accord quant à ce sentiment de sublimation. Merci pour l'edito !
Rose P. Katell
Commentaire posté lundi 2 novembre 2020 à 18h36
Je te rejoins entièrement sur tout ce que tu dis de la réécriture !
Les dernières actualités
mercredi 19 janvier 2022 • Folletto • 3 commentaires
Il est beau, il est chaud, il s'intitule "Pammy-Gand" et il n'attend que vous ! L'épisode 4 de Il était une fois, le feuilleton Alléesque, est en ligne : https://univers.alleedes...
samedi 15 janvier 2022 • Codan • 3 commentaires
Pour le Festival du Hobbit, nous avons voulu connaître votre relation à ce genre si particulier de l'imaginaire. Merci à Miss Lune, Quetzy, Natsu, Aihle, LizD, Pandallyster, Sere...
L'AlléeDesConteurs.fr © 2005-2022
AlléeDesConteurs.fr Échanger sur l'Écriture L'Allée & Compagnie Partenaires Statistiques
Actualités
Agenda des événements
Les Trois Rues | la compétition
Forums de discussion
Foire aux questions
Nous contacter
[Univers]
LeConteur.fr
LeCoinDesAT.fr
Génération Écriture
Histoires de Romans
862 membres inscrits
Dernier inscrit: Herclinze
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2022