Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Accueil Les Actualités L'Agenda
Les Trois Rues Parchemins Forums
L'Actualité
Découvrez toute l'actualié de l'Allée des Conteurs, mais également des entrevues, des articles de fond et bien plus encore !
Trier par catégories
Les derniers commentaires
Elle nous quitte...
Codan • 26 mai 2024 à 12h04
Elle nous quitte...
ShiroiRyu • 25 mai 2024 à 19h14
Elle nous quitte...
Aihle S. Baye • 25 mai 2024 à 16h36
Elle nous quitte...
Lilitor • 24 mai 2024 à 17h35
Elle nous quitte...
RougeGorge • 21 mai 2024 à 22h16
Elle nous quitte...
Feydra • 21 mai 2024 à 19h35
Elle nous quitte...
Yuedra • 21 mai 2024 à 19h16
Edito d'avril - Et si les contraintes favorisaient la créativité ?
dimanche 3 mars 2024 • EditorialFeydra

 

L’écriture sous contraintes … On la connait celle-ci. C’est celle qu’on pratiquait à l’école, au collège, au lycée, à la fac, pendant les examens et les concours. Un sujet de rédaction, des contraintes formelles… Je connais ; j’en fabrique. 😊

Pourquoi ? Parce que, pour quelqu’un qui apprend, qui n’a pas l’habitude d’écrire, pour qui c’est une épreuve, ces contraintes sont un cadre rassurant et connu (puisqu’on les a étudiés avant).

Quels écrivains parmi vous ont aimé l’écriture grâce aux rédactions donnés en français ? J’aimerais bien le savoir. 😊

Pour les écrivains experts que nous sommes, que peuvent apporter les contraintes ? Je vous vois venir ! 

Quoi ? Se contraindre à écrire ? Mais c’est totalement hors de question, c’est impossible. Comment contraindre sa muse, son imagination, sa créativité ? Comment l’enfermer dans un carcan ?

Ces deux choses peuvent paraitre antithétiques. Contraindre, pour certains auteurs, est la meilleure voie vers la page blanche. Et je le comprends tout à fait.

Pourtant, pour moi, les contraintes d'écriture ouvrent le champ des possibles (ce qui peut paraitre contradictoire).

Apporter des contraintes dans mon écriture, aussi éloignées de mes penchants naturels qu'écrire à la deuxième personne, ou entièrement au futur, écrire des tranches de vie, des drames, de l'épistolaire, du full dialogue, cela stimule énormément ma créativité. Je suis poussée dans mes retranchements d'autrice, et cela fait un bien fou.

Les contraintes deviennent des défis qui entretiennent mon amour de l’écriture. Qu’on soit bien d’accord : si une contrainte est mal vécue, comme un obligation qu’on rechigne à remplir, elle perd toute sa valeur.

Qu'est-ce que cela peut apporter à mon avis ?

Se donner un défi et voir le résultat rapidement (dans le cas d’une écriture courte). Continuer à écrire sur des projets courts, même si on a du mal sur des projets longs, et peut-être ainsi vaincre notre blocage. Faire repartir ou stimuler son imagination, en découvrant des thèmes et des idées auxquelles on n'aurait pas pensé par soi-même. Créer des liens entre les idées, entre les univers, entre les genres. Entretenir sa plume.

Quelles contraintes ?

📝  La routine d’écriture. C’est celle que j’arrive le moins à suivre. J’ai entendu dire qu’écrire tous les jours 500 ou 1000 mots étaient une bonne manière d’avancer ses projets. Mais mon rythme de boulot et de vie ne me permet pas de suivre cette contrainte. J’écris quand je peux, surtout le week-end, et si ce n’est pas tout les jours, tant pis. Mais j’admire ceux et celles qui parviennent à garder une routine.

📝 L'écriture courte. J'adore. La concision détient une véritable puissance d'évocation : jouer sur l'implicite, sur ce qui se cache entre les lignes et entre les mots, est un travail très intéressant.

📝 La contrainte du mot ou du thème imposé. Cela me force à chercher tous les sens du mot et la manière dont je peux le développer, le sous-entendre sans l'exprimer dans mon texte, un travail sur le sens figuré, les métaphores et le symbolisme que je trouve très riche.

📝 La contrainte du temps verbal. Difficile à gérer pour moi, car je me suis aperçue que mon mode automatique d'écriture, ce sont les temps du passé (imparfait, passé simple...). Écrire un récit au présent me demande un effort conscient, à tel point que je dois corriger mes imparfaits et passés simples qui s'y glissent.

📝 La contrainte de la deuxième personne. C’est une véritable gymnastique de l'esprit : écrire un récit à tu ou vous sous-entend que le narrateur est témoin de l'histoire du ou des personnages et la lui/leur raconte... C'est intéressant et formateur, mais difficile.

📝 Les appels à textes des maisons d’édition. Pour ceux qui veulent être édités, c’est une porte d’entrée possible. Un conseil toutefois : à mon avis, il vaut mieux choisir ceux qui nous motivent et nous parlent le plus.  Mais, même si l’on n’est pas choisi, cela reste une chouette expérience, qui permet d’enrichir notre imagination, d’améliorer notre écriture et de stimuler notre créativité.

En résumé, vivre ces contraintes comme des défis permet d’en tirer de nombreuses choses très positives. Si ces contraintes sont mal vécues, elles ne sont pas efficaces.  

Et vous, lesquelles avez-vous tenté ? Lesquelles préférez-vous ? En connaissez-vous d’autres ?

Vos réactions
Pour commenter cette actualité, merci de vous identifier.
Nascana
Commentaire posté vendredi 26 avril 2024 à 01h45

Coucou, 

Après, j'avoue participer à des concours de nouvelles sur un thème précis chaque mois. Je le fais depuis 2020. Ca m'aide à avancer. C'est un peu mon obligation du mois.

Grimm 
Commentaire posté mercredi 17 avril 2024 à 12h39

J'aime bien les challenge, je fonctionne beaucoup à ça, tant que ça ne me donne pas une impression de fermeture. C'est pourquoi je ne fais pas de constance par exemple car devoir écrire tant de mots me hérissent très rapidement avec cette idée de productivité à tout prix sinon ça ne le fait pas. 

Pour le reste, c'est vrai que ça stimule beaucoup. Je fonctionne toujours mieux en période de camp d'écriture car ... Y a l'émulation, les défis etc... 

Chouette edito en tout cas !

Codan 
Commentaire posté dimanche 14 avril 2024 à 18h29

J'ai beaucoup aimé ta vision de la contrainte et tes retours d'expérience dessus ^^ j'ai tendance à bien aimer les contrainte de mots imposés à placés, où quand on me donne un thème d'hsitoire à travailler, mais des choses qui restent assez larges pour faire marcher mon imagination. J'ai du mal aussi avec les rythme d'écriture (les mots par jours...) Le temps verbal imposé, j'aime bien aussi, mais c'est tellement frustrant ! moi aussi je suis obligée de me relire pour corriger ! 

 

Bref, bel édito merci !!

ShiroiRyu
Commentaire posté lundi 8 avril 2024 à 09h40

La routine d'écriture est celle que je m'efforce d'appliquer tous les jours.
N'ayant pas de travail, cela me permet de tenter quand même d'avoir une activité régulière et donc de me sentir "correct" de ce côté.
L'écriture courte est par contre le plus difficile pour moi.
J'ai toujours trop d'idées, trop de choses à montrer, etc, ce qui est un gros souci pour mes textes, romans, nouvelles, etc.

L'appel à textes est par contre une chose que j'adore véritablement.

Par contre, vu que tu parles du mot et thème imposé, tu peux aussi tout simplement ... rajouter le genre.
Essayer d'écrire du policier, de la romance ou autres quand on est habitué à de l'épique, de la fantasy, etc ... C'est pas du tout pareil !

Même entre la science-fiction et la fantasy, c'est totalement différent.

Yuedra
Commentaire posté dimanche 7 avril 2024 à 14h36

C'est vrai que les contraintes nous forcent à garder un certain focus, nous empêchant de nous éparpiller ^^
Je ne pense pas me mettre vraiment des contraintes, sauf peut-être pour le thème/sujet et le genre de l'histoire. Et les Défis du Chaudron, certains des mots imposés n'étant pas du tout faciles XD

Mais oui il faut réussir à garder son inspiration régylière, et les contraintes peuvent effectivment être une bonne voie à appliquer

Abyss Blue
Commentaire posté samedi 6 avril 2024 à 17h46

Je n'avais jamais pensé à me fixer des contraintes. Mais ce n'est peut-être pas une mauvaise idée. Surtout quand on a un esprit qui va dans tous les sens comme moi.

Les dernières actualités
mardi 21 mai 2024 • Folletto • 7 commentaires
... Mais ne va pas loin ! (oui dommage, dirait une certaine Pammy) En effet, c'est une triste nouvelle pour nous : Quetzy a pris la décision de quitter ses fonctions de Conseillère Mu...
mercredi 1 mai 2024 • Théâs • 7 commentaires
Le mois de mai est arrivé bien vite cette année et avec lui son lot d’averses. Ne désespérez pas, car le temps va s’améliorer dans les jours à v...
L'AlléeDesConteurs.fr © 2005-2024
AlléeDesConteurs.fr Échanger sur l'Écriture L'Allée & Compagnie Partenaires Statistiques
Actualités
Agenda des événements
Les Trois Rues | la compétition
Forums de discussion
Foire aux questions
Nous contacter
[Univers]
LeConteur.fr
LeCoinDesAT.fr
Génération Écriture
Histoires de Romans
937 membres inscrits
Dernier inscrit: Doktissimo
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2024