Bienvenue ! S'inscrire Connexion
Nos Romans L'Agenda Parchemins
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe

Inscrivez-vous ou connectez-vous

Cinéma
Cinéma, séries, jeux... Cela vous inspire ? Tant mieux, c'est le lieu idéal pour en parler! Car moi, Folletto, j'aime en parler. Saviez-vous que j'étais comédien ? Et bien maintenant vous le savez !
Créer un sujet Répondre
8 messages  • 
Dans l'ombre de Mary / Mary Poppins
Vagabond
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2015, 17:56
Messages: 7
11 Juin 2015, 22:03Dans l'ombre de Mary / Mary Poppins
En fait je triche, puisque je viens de m'acheter le DVD de "Dans l'Ombre..." et ne l'ai pas encore vu !

Mais comme la chaîne Disney passait l'autre jour Mary Poppins, que je n'ai vu qu'une fois il y a longtemps, je me suis dit : ça tombe bien !

L'auteur dont on analyse les débats avec Walt Disney avec "Dans l'Ombre de Mary" est Pamela L. Travers, qui publia les aventures de "Mary Poppins" dès les années 1930, en plusieurs volumes à vif succès dans la jeunesse. On dit que c'est en entendant sa fille Diane rire bruyamment que Walt Disney eut l'attention attirée par le livre, puis voulut l'adapter.
En fait dans mon souvenir la gouvernante Mary Poppins (Julie Andrews) avait plus de charisme et de drôlerie que je ne lui en ai trouvés cette fois. Un numéro d'acteur bien plus brillant est celui du père des enfants, George Banks (David Tomlinson), ainsi que celui du "prolo" Bert (Dick Van Dyke).
Le contexte est clairement établi dès le début : Londres à l'ère edwardienne, vers 1910. Le père est un dévoué cadre d'une vénérable et prestigieuse banque, pendant que sa femme sort beaucoup pour militer avec les célèbres suffragettes dans des manifs. Famille riche, ils ont domestiques et nounou pour leurs deux enfants. Mais ceux-ci fuguent et ne lui obéissent pas. Il faut en trouver une autre, et c'est là que Mary Poppins tombe du ciel, littéralement puisqu'elle semble y errer portée par son parapluie. Elle va éblouir les enfants par ses tours de magie, tout en leur imposant une "bonne tenue" victorienne pas très exaltante.
Les morceaux de bravoure du film sont un mixage vues réelles / dessin animé (notamment la célèbre danse de Bert avec les pingouins) auquel Walt Disney croyait un grand avenir. Bien à tort.
Le film a de belles qualités, mais aussi des défauts qui l'ont fait mal vieillir à mon avis. Qu'en pensez vous ?


Modératrice/Coordinatrice de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2010, 21:22
Messages: 5466
Localisation: Val-de-Marne
11 Juin 2015, 22:24Re: Dans l'ombre de Mary / Mary Poppins
Pour ma part, j'adore et je suis toujours aussi fan de Julie Andrews. :)
Je ne vois pas les défauts des vieux films, sans doute parce que je n'ai aucune mal à les replacer dans leur contexte.


Vagabond
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2015, 17:56
Messages: 7
12 Juin 2015, 10:03Re: Dans l'ombre de Mary / Mary Poppins
Alors justement, fan moi aussi de Julie Andrews pour plusieurs autres rôles, un "défaut" (si l'on peut dire, ce film restant un petit bijou) serait qu'elle est presque absente de la partie finale (car "c'est son jour de congé"), et je trouve cela bien dommage !
Notre Mary se bouge assez peu au long du film, mais cela est fort excusable car elle venait juste d'accoucher (elle avait failli refuser le rôle à cause de cela).


Modératrice/Coordinatrice de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2013, 07:32
Messages: 4591
12 Juin 2015, 10:44Re: Dans l'ombre de Mary / Mary Poppins
Je l'ai vu mais j'en garde un souvenir confus. Ce n'est pas forcément le genre de film qui me branche et je me demande si je ne l'ai pas regardé dans un avion, ce qui expliquerait que je l'ai vu.
Je n'avais pas particulièrement aimé mais pas détesté non plus. J'ai trouvé intéressant de découvrir l'envers du décors et l'histoire qui se cache derrière Mary Poppins pour ma culture personnelle. Les deux personnages principaux m'ont laissé une bonne impression, chacun dans leur rôle et leur entêtement.
A part ça, je n'ai pas de grandes critiques à faire, c'est vraiment une question d'affinité.

Edit : comme le topic évoque les deux, je précise que je parle de l'ombre de Mary !
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/responsable.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg
https://www.zupimages.net/up/18/34/gzg5.png


Modératrice/Coordinatrice de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2010, 21:22
Messages: 5466
Localisation: Val-de-Marne
12 Juin 2015, 11:53Re: Dans l'ombre de Mary / Mary Poppins
Yupa a écrit:
Alors justement, fan moi aussi de Julie Andrews pour plusieurs autres rôles, un "défaut" (si l'on peut dire, ce film restant un petit bijou) serait qu'elle est presque absente de la partie finale (car "c'est son jour de congé"), et je trouve cela bien dommage !
Notre Mary se bouge assez peu au long du film, mais cela est fort excusable car elle venait juste d'accoucher (elle avait failli refuser le rôle à cause de cela).


Ça ne m'a jamais choqué car cela tombe bien dans la ligne scénaristique du film : le rôle de Mary est d'entrer dans une famille, de réparer la situation plus de s'effacer et partir. C'est à ce moment que la famille prend en main son propre destin pour apprendre à mieux fonctionner ensemble. :P


Vagabond
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2015, 17:56
Messages: 7
12 Juin 2015, 20:37Re: Dans l'ombre de Mary / Mary Poppins
Heulàà, l'aut' intello !
Moi quand je l'ai vu étant gosse, j'ai pas compris pourquoi on voyait plus Mary Poppins, hého, sauf juste pour la voir partir, ouin.

Mais évidemment tu as raison Béa.
Selon Wikipedia, Julie Andrews a beaucoup hésité aussi parce qu'elle comptait bien plus sur le rôle principal dans le film "My Fair Lady", vu qu'elle le jouait avec succès au théâtre à Broadway. Mais Warner ne la trouvait "pas assez photogénique" et préféra au dernier moment Audrey Hepburn !
Julie dut ensuite affronter (dans un salon de thé) Pamela L. Travers qui avait exigé et obtenu de Walt Disney le droit de choisir l'héroïne du film. Ce qui plut à Travers, c'est le nez de Julie Andrews (très mignon en effet) :love:


Modératrice/Coordinatrice de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2010, 21:22
Messages: 5466
Localisation: Val-de-Marne
12 Juin 2015, 21:33Re: Dans l'ombre de Mary / Mary Poppins
Dans le livre (fort difficile à adapter parce que c'est plus une série d’anecdotes assez déconnectés) Mary n'est pas une beauté. Je trouve que Julie Andrews est un très bon choix car elle est effectivement très mignonne, mais pas classiquement belle, mais elle a du charme et du caractère.


Vagabond
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2015, 17:56
Messages: 7
15 Juin 2015, 19:02Re: Dans l'ombre de Mary / Mary Poppins
Oui tout à fait Béatrice, Julie Andrews c'est le charme plus qu'une "beauté classique".

Alors j'ai visionné mon DVD de Dans l'ombre de Mary (Saving Mr. Banks en VO), et j'ai beaucoup apprécié la performance d'acteurs d'Emma Thompson et de Tom Hanks. Ce que j'ai aimé également c'est la restitution du travail chez Disney, et le contraste entre ce monde bizarre et la petite bulle post- victorienne où vit Pamela Travers.
Quant au film en lui-même... hum, plus discutable, bien qu'habile. On ignore tout de la vie de Pamela entre la toute jeune gamine et la femme vieillissante ; pourquoi a t-elle évolué vers ce mode strict et fermé, bien que fascinée jadis par la fantaisie de son père ? bon, on peut toujours supposer que c'est la rigide tante Ellie, prototype de Mary Poppins, qui l'a éduquée après le décès du père. Cependant Mary Poppins a deux facettes : l'éducatrice plutôt vieille école et pointilleuse, et la fantaisie "magique", alors comment cela s'agence t-il ? Pourquoi Pamela n'a t-elle jamais eu d'époux ni d'enfants ? Là, un petit tour sur Wikipedia nous l'apprend, mais bien sûr le film préfère le boeuf sur la langue. Et un autre boeuf est sur le "père" de Walt dont il parle assez longuement à Pamela : en 1964 Walt savait la vérité, depuis 1937 : il n'était qu'un "enfant du péché", abandonné devant une église de Chicago et recueilli par la famille Disney. Mais les descendants continuent à interdire de publier ce fait aux E.-U., pourtant avéré et qui tourmentait beaucoup Walt "Disney" !
En bref, comme Sizel j'ai un sentiment de beau film (un peu mélo) mais pas réellement éclairant sur les deux protagonistes, donc confus.


Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Créer un sujet Répondre
8 messages  • 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
L'AlléeDesConteurs.fr © 2005-2019
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2019