Bienvenue ! S'inscrire Connexion
Romans Agenda Publier Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe
~ Bienvenue cher visiteur de l'Allée des Conteurs ~
Attention, tu n'as pas encore créé ton compte ADC, tu peux le faire en une minute chrono en cliquant ici !
Le camp d'écriture « La maison de Pain d'Epices » a débuté !
Papotez sur le sujet dédié et suivez l'évolution des auteurs en direct sur la plateforme du camp !
M’enregistrer
FAQ Rechercher



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Votre premier jet
Vagabond
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Fév 2017, 22:06
Messages: 11
Message Votre premier jet
Bonjour à tous et à toutes :)

J'entame actuellement le premier jet de mon premier projet de livre sérieux (j'exclue la sous-bouse intersidérale que j'avais écrite étant ado :lol: ) et je me confronte à quelques questionnements.

J'ai une pensée très rapide (et parfois désordonnée) avec en plus des problèmes de mémoire sur le court terme (concentration et problème d'attention). Du coup il est primordiale pour moi de ne pas m'attarder sur le superflus pour aller direct à l'essentiel quand j'écris.

Mon idée était de faire tout le tome d'une traite dans un style très maladroit, très simple mais contenant les idées et les informations les plus importantes pour ensuite revenir sur tout le tome pour embellir, peaufiner tout ça.

Là où je perds un peu confiance c'est que quand je parle de style maladroit, simple... ça l'est franchement. Ca relève presque du synopsis hyper hyper détaillé (mais écrit au passé).
Par exemple, toutes mes phrases (ou presque) vont être très courtes, alignant sujet + verbe + complément.
Mes descriptions sont ultra sommaires car j'imagine que j'aurais tout le loisir de revenir sur ma relecture pour peaufiner, redétailler tout ça...
Ce qui importe beaucoup pour moi c'est l'enchainement des informations, les idées... mais je me retrouve avec un texte très pauvre (et j'ai peur que la relecture n'en soit que plus pénible finalement haha).
Au final j'ai peur que même si j'arrive à la fin du premier jet, je n'en tirerai finalement qu'une maigre satisfaction et que la re-lecture n'en sera que plus ardue, d'autant plus avec un texte médiocrement écrit :? (mais peut-être est-ce un passage obligé, j'imagine que les diverses étapes d'écriture d'un roman ne sont pas toutes une partie de plaisir)

Je voulais juste me rassurer (ou pas :hihi: ) et savoir si vous aussi vous fonctionniez de cette manière :) Etes-vous très lâché dans la rédaction du premier jet ?
Le premier jet est-il pour vous l'étape la plus amusante à écrire ? Ou est-ce la relecture ?

Je pense souffrir du manque d'assurance du débutant et j'aimerais recueillir vos témoignages ^^

Merci d'avance !


22 Mar 2017, 14:40
Profil
Voleur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Fév 2017, 20:24
Messages: 30
Localisation: Sur un bateau livre ...
Message Re: Votre premier jet
Nous sommes sur la même galère, je suis en train de rédiger le premier jet de mon premier projet "sérieux" et que je désire mener à son terme.

Je dois avouer que je fonctionne un peu de la même façon que toi: je rédige très rapidement mon premier jet, quitte à laisser passer quelques fautes afin de ne pas perdre le fil de mon inspiration. Je ne m'attarde pas tellement sur les détails préférant laisser courir les idées (tout en gardant un oeil sur mon plan ... je suis une obsessionnelle du plan :) ) .

Pour le moment, je laisse le style de côté, abrégeant les descriptions sur lesquelles je vais revenir lors de ma phase de relecture. En général, j'ai toujours un fluo à portée de main et je surligne les passages que je dois absolument développer lors de la phase relecture.

En ce qui concerne la syntaxe, sauf exception, mes phrases sont plutôt bien formulées (sauf si j'écris entre minuit et 1 heure du matin, comme c'est le cas actuellement ...) mais je sais déjà que je vais devoir retravailler ce point lors des prochaines phases de relecture. Pour le moment, je ne me torture pas davantage avec le style, préférant mener l'histoire à son terme, quitte à laisser échapper les fautes d'orthographe, les phrases à la syntaxe claudicante ou les descriptions un peu trop allégées.

Pour tout t'avouer, j'aime beaucoup la phase premier jet, qui me permet de libérer mon inspiration. Je trouve les phases de réécriture beaucoup plus intéressantes à l'heure actuelle. Plus jeune, je ne faisais pas forcément de relectures car j'avais une personnalité "moins carrée" que maintenant. Mes études puis le métier que j'exerce actuellement, m'ont permis d'acquérir une rigueur dans le travail, rigueur que je transpose dans ma pratique de l'écriture. Je crois que la plume que j'étais, il y a dix ans, aurait détesté ce que je viens d'écrire, presque autant qu'elle détestait les relectures de ces textes. :D


22 Mar 2017, 17:15
Profil
Troubadour
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Jan 2017, 19:01
Messages: 280
Localisation: Nantes
Message Re: Votre premier jet
Je fais un peu pareil, je rédige le premier jet comme ça vient et après je corrige le gros des fautes avant de retravailler chapitre par chapitre. J'ai une écriture très synthétique, limite pour moi les descriptions seraient du superflu mais les lecteurs ne voient pas ce que j'ai dans la tête.

Je pense que les phrases sujet-verbe-complément viennent peut-être d'un manque de pratique ou de confiance en ta plume, ce qui est normal pour un débutant; j'ai une écriture très synthétique mais j'ai commencé par la poésie et la nouvelle, ça m'a vraiment aidé à me faire la main. En phase de relecture, j'essaie de me mettre dans la peau du lecteur pour avoir un peu de recul. Récemment, j'ai eu le problème d'un texte qui était beaucoup plus court que ce que j'avais prévu. Après avoir travaillé dessus, je me suis rendu compte qu'il n'y avait rien à ajouter, le style synthétique convenait au récit. Du coup, je suis passée sans regret d'une nouvelle d'une taille convenable à une courte nouvelle.

Et n'hésite pas à voir comment font les auteurs dans le style que tu aimes. J'ai été jusqu'à acheter un livre à 10 € (m'obliger à le lire n'a pas été une torture) parce qu'en le feuilletant je trouvais les descriptions pas mal. Au début, je bloquais beaucoup sur les descriptions, j'ai ressorti Le seigneur des anneaux pour voir comment c'était fait et me calquer un peu dessus.

Quelque chose que m'a beaucoup aidée, c'est de découper le récit en scènes très courtes. J'avais surligné chaque scène d'une couleur différente pour les séparer et je les ai reprises de manière totalement indépendante en me demandant comment un lecteur trouverait ce bout de récit. Bien souvent, ce n'était pas assez.
Je ne sais pas comment expliquer mais je n'ai pas découpé le récit en "ils vérifient que la voie est libre et sortent discrètement du lycée avant de prendre le bus pour quitter la ville" mais "ils vérifient que la voie est libre" "quittent discrètement le lycée" (et là, se pose la question: mais comment ils font pour ne pas se faire remarquer alors que tout le monde est en cours et qu'ils sont les seuls à sortir à cette heure-là??), "ils prennent le bus" (donc ils doivent l'attendre: que se passe-t'il durant cette attente? Qu'est-ce que je ressentirais à leur place? Ah mais oui, le besoin de parler, de me rassurer, je me demanderais où on va, si j'ai fait le bon choix.) "ils quittent la ville" (qu'est-ce que ça leur fait?). Ce qui est frustrant, c'est qu'à la relecture, j'ai taillé dans le vif et retiré beaucoup de texte inutile.

Après je pars du principe que de toutes manières, tant que mon texte reste dans mon ordinateur et n'est pas partagé, il peut être retravaillé à l'infini, même si ça prend très longtemps. Si je dois repasser dix fois sur un texte pour arriver à quelque chose qui me plaît, tant pis.

Pour la dernière question, en général, le premier jet est rapide. La première correction où je corrige juste l'orthographe et les erreurs flagrantes en notant des "à développer" un peu partout, ça passe. Tout le travail de relecture est difficile mais nécessaire; long, fastidieux, mais je n'ai pas le choix si je veux arriver à ce que je veux. C'est une souffrance vu que je mets une heure pour corriger une page environ donc ça n'avance pas vite. Mais je me dis que ça ira mieux à force de prendre l'habitude d'écrire de longs récits. Je suis en phase d'apprentissage sur ce genre de format, il faut que le métier rentre.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/plume.jpg


Dernière édition par Bleuenn ar moana le 26 Mar 2017, 16:20, édité 1 fois.

22 Mar 2017, 18:13
Profil Site Internet
Modérateur/Coordinateur de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2010, 21:22
Messages: 6563
Localisation: Val-de-Marne
Message Re: Votre premier jet
Attention, il y avait déjà un sujet sur la question. Attention à ne pas dupliquer les post :! ;)

Je compatis pour les corrections... C'est une phase qui est très compliquée pour moi, d'autant que je sais qu'il y aura toujours des coquilles et des erreurs qui resteront - et des gens pour les faire remarquer. :raaah: :NON: :triste:

Je dois avouer que mes premiers jets sont très fouillés, et que les descriptions sont pour moi du petit lait ! J'écris en mode "frénésie" en alignant de longues phrases pleins de mots... mon souci vient plutôt de la quantité de fautes de frappe, au point que c'est parfois à peine lisible. Je suis toujours obligée de reprendre de petites choses (élimination des répétitions, retouche des structures...) mais je retravaille rarement plus que ça. :? Sauf quand je dois reprendre l'histoire entière (ce qui arrive) mais même là, il y a de (très) larges portions inchangées.

Pour ce qui est des descriptions, il y a un sujet sur la question ici. ET je trouve cet article sur les conseils de Stephen King pour donner vie au récit intéressant. ^^


22 Mar 2017, 21:03
Profil Site Internet
Vagabond
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Fév 2017, 22:06
Messages: 11
Message Re: Votre premier jet
Citation:
Attention, il y avait déjà un sujet sur la question. Attention à ne pas dupliquer les post :! ;)


Ah bah quand je vous disais que j'avais de gros soucis de mémoire et d'attention... ^^" J'étais pourtant sûre d'avoir bien regardé si un sujet n'avait pas été déjà fait (possible que j'ai confondu avec un autre forum)
Aucun soucis pour fusionner les deux sujets s'il le faut :)

Merci pour vos retours, et effectivement ça me rassure pas mal !
Ayant une tendance à être perfectionniste, c'est vrai que je me dis que c'est "inadmissible" de laisser certaines tournures en l'état... mais pourtant il faut bien avancer.

Concernant les descriptions, je n'ai pas de soucis les concernant, c'est juste que dans l'élan de la rédaction, je les omets volontiers vu qu'il est toujours possible de revenir dessus plus tard et que ça n'a pas d'impact sur la narration et le déroulement des évènements.
Mais du coup j'avais l'impression de me retrouver avec un texte tout nu (ou presque) et je me demandais si c'était "normal", si je n'allais pas un peu vite ou si ça n'était pas la preuve qu'au fond, mon plan mérite davantage d'être travaillé (car si j'ai autant "peur" d'oublier, c'est peut-être parce que ce n'est pas encore tout à fait clair et installé dans ma tête :) )


23 Mar 2017, 18:55
Profil
Modérateur/Coordinateur de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2010, 21:22
Messages: 6563
Localisation: Val-de-Marne
Message Re: Votre premier jet
Aisling a écrit:
Concernant les descriptions, je n'ai pas de soucis les concernant, c'est juste que dans l'élan de la rédaction, je les omets volontiers vu qu'il est toujours possible de revenir dessus plus tard et que ça n'a pas d'impact sur la narration et le déroulement des évènements.


J'avoue que cette affirmation me trouble :grosyeux:, parce que pour moi les descriptions sont aussi, à leur façon, des espaces narratifs qui ont pour vocation d'être intimement liés à l'ensemble du récit. De plus, les descriptions peuvent introduire des éléments qui peuvent trouver leur place dans la suite des événements et leur donner plus de saveur - ou carrément influer sur le récit !

Par exemple, ton héros fuit à travers une ruelle... Si tu prends la peine de la visualiser peut-être qu'il y aura des pavés disjoints, des vieilles caisses... et paf, il bute dedans, manque de se faire rattraper par ses poursuivants, se blesse peut-être légèrement... Bref, tout dans un récit est lié par actions et réactions et une description n'est pas une suite d'images statiques mais bien la mise en place d'éléments qui conditionnent le tour du récit - et qui peuvent être conditionnés par le récit...

Ce n'est pas une question de plan, mais plus de conception narrative je pense, je ne sais pas si c'est très clair. Après c'est ma vision des choses, pas sûr que cela soit vrai pour tout le monde...

:01:


23 Mar 2017, 19:52
Profil Site Internet
Vagabond
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Fév 2017, 22:06
Messages: 11
Message Re: Votre premier jet
Citation:
Par exemple, ton héros fuit à travers une ruelle... Si tu prends la peine de la visualiser peut-être qu'il y aura des pavés disjoints, des vieilles caisses... et paf, il bute dedans, manque de se faire rattraper par ses poursuivants, se blesse peut-être légèrement... Bref, tout dans un récit est lié par actions et réactions et une description n'est pas une suite d'images statiques mais bien la mise en place d'éléments qui conditionnent le tour du récit - et qui peuvent être conditionnés par le récit...


Je pense qu'on s'est mal comprises, car je suis tout à fait d'accord avec toi :)
Ce que je voulais dire c'est que si effectivement le pavé en question influence l'action (comme tu le montres dans ton exemple, vu qu'il ralentit la course du personnage qui se fait du même coup rattraper) bien sûr que je l'aurais visualisé (et ce parfois, dès la construction du plan, pour le coup c'est peut-être une erreur d'être aussi "détaillée" à ce stade)

En revanche j'accorderais certainement moins d'importance aux briques des murs, à l'humidité de l'air, aux ordures jonchant les côtés... dès mon premier jet si ils n'ont pas d'impact particulier sur l'action (c'est peut-être sur ce point que je n'ai pas été claire, j'ai effectivement dit narration plutôt qu'action, my bad une bourde de ma part)

Comme je l'ai dit, j'essaie d'aller à l'essentiel et lors de la relecture j'ajoute davantage de vie.
Et oui bien entendu, la description peut parfaitement s'insérer dans le cadre d'une action en cours :)
Ce n'est pas pareil d'écrire "Le sol était jonché d'ordure." que "Machin fut projeté au sol, la face plongée dans les ordures"

Enfin j'imagine que c'est que tu essayais de me dire ^^"


23 Mar 2017, 23:20
Profil
Maître d'art
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Aoû 2011, 19:25
Messages: 982
Localisation: Mitsugetsu
Message Re: Votre premier jet
Je suis un peu comme toi, Aisling. Le premier jet de tous mes romans contient quasiment uniquement l'essentiel. Brève description des personnages, actions à peine esquissées etc... C'est l'une des raisons qui font que j'écris sur des cahiers. (l'autre étant que c'est vachement plus facile à transporter que mon pc.) ça me permet d'écrire l'essentiel, et une fois devant mon clavier, de me donner des baffes et de reprendre le texte directement au recopiage.

Pendant l'espace temps (parfois de plusieurs mois) qui sépare l'écriture du recopiage, les idées ont eu le temps de mûrir dans mon esprit et donc de se développer en ce que je veux qu'elles soient. Du coup, ça me permet d'avoir quelque chose de plus poussé. Je repasse ensuite une dernière fois pour revoir un peu le texte en lui même et pour terminer les corrections de style, sans retoucher au texte x)

Je fonctionne par grosses étapes, parfois trèèèèèèès déprimantes. Mais, mon premier jet n'est réellement jamais bon. ça part dans tous les sens, et il y a beaucoup de choses que je ne garde pas ou que je reformule complètement.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/plume.jpg


@louhette


Je t’aurais bien dit « quand elle sera en danger », rit Seth, mais la spécialité de cette fille est de se mettre dans les ennuis jusqu’au cou alors….


26 Mar 2017, 11:30
Profil Site Internet
Modérateur/Coordinateur de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2010, 21:22
Messages: 6563
Localisation: Val-de-Marne
Message Re: Votre premier jet
@Aisling :

Oui et non. Ce que je voulais mettre en avant, c'était plus le fait que se lancer d'emblée dans les descriptions peut aboutir à des ajouts et des improvisations qui ajoutent du piquant au récit. De plus, elles me semblent tellement liées à l’histoire que je vois mal comment on peut les traiter après coup ou séparément. Mais c'est sans doute parce que je n'ai jamais fait autrement... :/

Il fait dire que les descriptions sont les moments les plus faciles pour moi et ceux, avec les dialogues, sur lesquels je suis le moins susceptible de m'ennuyer. Alors que parfois je ressens lourdement le poids de l'"action et la nécessité de faire évoluer à toutes fins l'histoire...


28 Mar 2017, 00:46
Profil Site Internet
Vagabond
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Fév 2017, 22:06
Messages: 11
Message Re: Votre premier jet
Louha

Citation:
C'est l'une des raisons qui font que j'écris sur des cahiers. (l'autre étant que c'est vachement plus facile à transporter que mon pc.) ça me permet d'écrire l'essentiel, et une fois devant mon clavier, de me donner des baffes et de reprendre le texte directement au recopiage.


C'est quelque chose que j'aimerais beaucoup faire, avoir la patience d'écrire sur un cahier ! Car trainer son ordi avec soi pour écrire, c'est en plus d'être risqué, pas pratique...

Mais j'ai ma tête qui va trop vite, mon écriture est aussi illisible que celle de mon médecin, je mets des flèches, des notes, des abréviations... du coup la relecture/réécriture est ultra pénible - -"...
Est-ce aussi fouilli chez toi ?


Béatrice :


Hm, alors je pense que c'est uniquement une appréciation basée sur le raisonnement de chacun.

Je laisse en effet peu de place à l'improvisation dès le premier jet. Comme je le disais, si un élément du décor interfère avec le héros au point où ça implique une série de conséquences bénéfiques ou non, je l'aurais déjà visualisé voire même indiqué dans le plan :)


28 Mar 2017, 09:32
Profil
Modérateur/Coordinateur de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2010, 21:22
Messages: 6563
Localisation: Val-de-Marne
Message Re: Votre premier jet
Citation:
Hm, alors je pense que c'est uniquement une appréciation basée sur le raisonnement de chacun.


Ai-je dit le contraire ? ;)
Par contre, je n'emploierais pas le mot "raisonnement" dans la mesure où je ne pense pas que ce soit si réfléchi, cela relève bien plus souvent de la sensibilité et de l'habitude, bref du fonctionnement que chacun se forge au fil de la pratique.

Après... euh, comment formuler tout cela ? Disons que j'aime bien parler en termes de théorie générales plus qu'en termes de cas particuliers, bien souvent.

Et sur ce point, chaque fonctionnement peut aussi avoir des limites : comme je sais, par exemple, que mon habitude de foncer tête baissé dans les histoires peut finalement me laisser face à un écheveau inextricable quand j'arrive à un peu plus de la moitié des histoires. Je m'en sors parce que je suis obstinée et que j'arrive à tout garder en tête, mais ce n'est pas une façon de faire que je conseillerais à quiconque objectivement ! :lol:

C'est un peu la même chose pour le fait de traiter les descriptions comme un élément "hors narration". Je veux bien croire que ça peut être une solution adéquate pour les auteurs qui ont besoin d'avancer à toute fin pour savoir où ils vont avant d'approfondir les choses, mais cela peut aussi renforcer les difficultés que beaucoup d'auteurs (et de lecteurs) rencontrent avec les descriptions en général. :?


28 Mar 2017, 16:23
Profil Site Internet
Vagabond
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2017, 19:56
Messages: 8
Message Re: Votre premier jet
Je suis en train d'écrire le premier jet de mon roman et au départ j'ai été bloquée pendant des mois pour la simple raison que je voulais que tout soit bien tout de suite. Bref, du coup j'ai décidé de me raconter l'histoire à moi-même dans un premier temps, puis ensuite le faire lire quand j'aurais enlevé tout ce qui ne sert à rien. :dragonda:

C'est très dur. J'ai l'impression de devoir me battre contre moi-même, j'ai hâte d'être dans la phase d'inspiration où j'écrirai les scènes que j'attends le plus. Et vous ? Avez vous été bloqués lors de l'écriture de votre premier jet ? Parce que vous aviez peur de pas être à la hauteur ? Ou que vous étiez frustrés que ça ne soit pas comme vous l'imaginiez dans votre esprit ?


01 Mai 2017, 17:26
Profil
Modérateur/Coordinateur de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: 17 Mai 2013, 07:32
Messages: 4620
Message Re: Votre premier jet
J'ai eu une phase comme toi où je voulais que mon premier jet soit tout de suite propre et ça n'a pas été la période la plus productive de ma vie d'autrice :hihi: Maintenant je lâche de plus en plus prise, sur le premier jet certes, mais aussi la première finition, parce que je sais qu'il y aura énormément à réécrire/modifier lors de la reprise globale. Je suis donc beaucoup plus indulgente avec ces versions-là.


02 Mai 2017, 03:17
Profil Site Internet
Brigand
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Avr 2017, 18:02
Messages: 190
Message Re: Votre premier jet
Pour ma part, comme je sais jamais trop où je vais et que je suis très souvent bloquée, j'écris toujours "bien" d'un coup. Je n'arrive pas à écrire une trame (de toute façon j'en ai quasiment jamais vu que je sais rarement où je vais) d'un seule tenant, en me contentant de l'intrigue principale.
Je prends toujours le temps de décrire un personnage, une scène, l'action en court etc... plutôt qu'écrire toute l'histoire d'un jet et de devoir revenir et retoucher (beaucoup) à ce que je viens d'écrire. Je préfère avancer lentement, en prenant le temps de relire le chapitre et d'apporter quelques modifications, plutôt que d'écrire tout d'un coup.
Et comme je suis une éternelle insatisfaite, je serais fortement capable de virer tout mon premier jet pour le refaire car ça me plairait pas :folletto:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/plume.jpg


"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants. (Mais peu d'entre elles s'en souviennent.)"
"Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c'est fatiguant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications."
Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry


02 Mai 2017, 14:29
Profil
Vagabond
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Sep 2017, 15:33
Messages: 27
Message Re: Votre premier jet
Pour ma part, je prépare beaucoup de choses dans un cahier avec les idées principales. Pour la rédaction, je me laisse aller et rédige assez bien du premier coup. Je veille à ne pas trop laisser de fautes d'orthographe. En général, cela aboutit à une histoire qui tient debout mais qui demande des enrichissements. Je m'explique, mon histoire fait un peu trop action sur action avec parfois des personnages qui manquent un peu de développement. Il me reste ensuite à étoffer le tout.
La voix du rêve


06 Sep 2017, 22:36
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Licence Creative Commons