Bienvenue ! S'inscrire Connexion
Nos Romans L'Agenda Nos Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe

Inscrivez-vous ou connectez-vous

~ Bienvenue cher visiteur de l'Allée des Conteurs ~
Attention, tu n'as pas encore créé ton compte ADC, tu peux le faire en une minute chrono en cliquant ici !
Chers habitants ! Une importante mise à jour sera bientôt effectuée sur le site et le forum.
Pensez à sauvegarder ce que vous souhaitez conserver (sur les Parchemins et la Taverne des Défis notamment)

La taverne aux défis
Demander un défi scriptural à réaliser !
Créer un sujet Répondre
97 messages  • Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Les défis d'Isabelle
Maître d'art
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Aoû 2011, 19:25
Messages: 856
Localisation: Mitsugetsu
27 Nov 2015, 00:54Re: Les défis d'Isabelle
Magnifique texte, Isabelle ^^ J'aime beaucoup =)
@louhette


Je t’aurais bien dit « quand elle sera en danger », rit Seth, mais la spécialité de cette fille est de se mettre dans les ennuis jusqu’au cou alors….


Dame Conteuse "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2015, 17:35
Messages: 2822
Localisation: Territoire de Belfort
05 Déc 2015, 13:48Re: Les défis d'Isabelle
Je te découvre dans le style épistolaire par ici, et je dois dire qu'il te va bien... mais je crois que mes préférés sont ceux que ton adorable chatte écrit :hihi: ! Le dernier m'a fait mourir de rire. Easy me rappelle beaucoup ma chatte Sora - mais elle, ce n'est pas du tout une british :P.

Les aventures sur l'Allées et chez les Sombresailes ne sont pas mal non plus ^^.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marraines.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://sd-1.archive-host.com/membres/up/1727906884/sign_sombre.png

On ne choisit pas son destin, on ne le voit pas. On le façonne.


Noble Conteur "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Sep 2015, 18:58
Messages: 1302
13 Déc 2015, 22:18Re: Les défis d'Isabelle
Bonsoir Isabelle... Je ne connais pas votre Allée mais j'espère que vous n'attraperez pas froid, quand l'hiver plus présent se fera...
Ah bah non, c'est vrai, les dragons ont le feu sacré, j'oubliais ;-)
Salut à demoiselle chat aussi...
...et bravo pour ces défis, nombreux et variés...
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
14 Déc 2015, 12:56Re: Les défis d'Isabelle
Merci contente qu'ils t'aient plu. N'hésite pas à passer dire bonjour, c'est toujours un plaisir de bavarder.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Noble Conteur "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Sep 2015, 18:58
Messages: 1302
14 Déc 2015, 13:31Re: Les défis d'Isabelle
Isabelle a écrit:
Merci contente qu'ils t'aient plu. N'hésite pas à passer dire bonjour, c'est toujours un plaisir de bavarder.


Merchi... euh, merci à toi aussi et bon appétit !)
(onze défis ? ah bah oui...)
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
29 Déc 2015, 21:33Re: Les défis d'Isabelle
VOTRE DEFI
Standard (jusqu'à 1.000 mots)

Objet « sapin de Noël »
~¤~
Emotion « effroi »
~¤~
Couleur « vert bouteille »

1008 mots



« OKU-T1-ch1 : Un boulon de trop » (extrait)
Aalana se concentrait de toutes ses forces afin de se remémorer ses derniers gestes. La pièce B16 complétait la A16 et l’écrou du fuselage venait tenir le tout. Cela faisait deux fois qu’elle refermait le moteur du FP 450 et deux fois qu’il lui restait un boulon de trop.

C’était impossible. Vu le prix de l’appareil de course, son patron : Big Louis, lui avait dit de faire très attention afin d’éviter toutes catastrophes inhérentes au fait qu’Aaly était la plus mauvaise mécanicienne de la galaxie. À vrai dire, le chef de la petite entreprise : « Chez Louis ton vaisseau luit », était conscient qu’en plus de son inaptitude la jeune femme était une porte-poise hors du commun. Il savait qu’il allait au-delà des ennuis en embauchant une demi-terrienne, mais il avait fait une promesse et il s’y tiendrait.

Il avait tant de respect pour Jessica Tân qu’il n’avait pas pu lui refuser de promettre sur son dernier hologramme de prendre soin de sa fille. Elle lui ressemblait tellement, physiquement du moins. L’adolescente dont il avait la responsabilité depuis six mois était blonde avec d’immenses yeux verts. Elle aurait pu avoir le système galactique à ses pieds si elle n’avait pas été si maladroite. Alors que depuis les fenêtres de son bureau, il observait Aalana, il savait qu’une catastrophe était imminente. Il se demandait, même s’il connaissait la réponse, pourquoi avoir confié le FP 450 de Adam White à Aalana Tân.

Bien sûr, le vaisseau, dernier cri flambant neuf, était seulement sale suite à sa dernière course, mais quand même. Évidemment, tous ces mécaniciens capables avaient été embauchés par le conseil galactique pour s’assurer que les croiseurs de combats auraient tous été vérifiés avant la prochaine Aula, mais était-ce une raison suffisante ? Il le réalisait à cet instant avec effroi, il courait à la catastrophe. Il s’en rendit réellement compte lorsqu’il associa dans la même phrase Aalana Tân et Adam White. Il se frappa la paume de la main violemment plusieurs fois sur le front en murmurant autant de fois : « Mais pourquoi ! ».

Pendant ce temps-là, la jeune mécanicienne attrapait des sueurs froides. Elle en était à son troisième montage-démontage et il lui restait toujours un boulon de trop. Elle glissa le petit objet dans la poche de sa combinaison vert bouteille. Elle se promit de le garder afin de ne pas oublier qu’il fallait numéroter toutes les pièces lorsque vous démontiez un vaisseau spatial dernier modèle. Elle sourit et ajouta mentalement une note à sa réflexion : tous les appareils. Elle n’était pas assez douée pour faire des exceptions.
Elle sentait au-dessus d’elle le regard de son patron en provenance des bureaux situés à l’étage. Elle n’avait pas besoin de se retourner pour savoir qu’il était là devant les baies vitrées, à l’observer. « S’il se tape le front de la main, je suis foutue », se dit-elle alors qu’elle se penchait pour regarder par dessous son bras.

⁃ Et Tarte aux fraises, je suis finie !

Elle dit cela à voix haute sans même s’apercevoir qu’Adam White entrait dans le hangar.

⁃ Fini ! C’est toi qui nettoies mon vaisseau et tu as déjà fini, j’y crois pas ! dit le jeune homme incrédule.

Il se tourna vers la zone à l’étage et pointant Big Louis de l’index, il hurla :

⁃ T’es un homme mort si elle a fait la moindre rayure à mon bébé !
⁃ Non, il est comme neuf, répondit Aalana les poings sur les hanches.

Adam White et Aalana Tân se connaissaient depuis toujours. Ils avaient fait l’enfantine ensemble et s’étaient ensuite retrouvés dans toutes les classes. Le fils du conseiller fédéral et la fille du meilleur pilote de la galaxie avaient fait couler beaucoup d’encre durant toute leur scolarité. Elle le détestait et c’était réciproque. Cependant, récemment Adam trouvait la jeune fille de plus en plus à son goût. Il lui aurait bien volé un baiser si en plus d’être maladroite, elle n’avait pas été autant souillon.

Il la fixait. Comme à son habitude, elle portait une combinaison d’homme trop grande pour elle. Elle avait retenu ses cheveux à l’aide d’un stylo et de nombreuses mèches cachaient son visage.
Depuis l’autre côté du l’entrepôt elle le regardait venir vers elle : un vrai sapin de noël ! Ce garçon n’avait aucun goût. Il portait une combinaison verte fluo. Sa cartouchière en bandoulière luisait tellement elle était inutilisée. Il avait mis toutes ses médailles gagnées lors de ses courses sur son plastron, ce qui permettait de l’entendre arriver à des kilomètres. Cependant, pour Aalana les boucles d’oreilles créoles rose vif étaient probablement ce qu’elle trouvait de plus ridicule.

Il s’arrêta devant elle et lui fit son plus beau sourire :

⁃ Alors, je dois embaucher des pirates pour tuer Big Louis ou un miracle est arrivé ?
⁃ Ah ah très drôle. Big Louis n’y est pour rien, j’ai pris l’initiative de m’occuper de ton vaisseau seule.
⁃ OK, laisse-moi faire le tour... Tout à l’air... Mouais, il est rutilant.

D’un geste souple, le jeune homme monta dans l’habitacle. Il regarda un peu partout puis appliqua l’empreinte de son pouce à la droite du tableau de bord. L’appareil se mit à ronronner avant de caler lamentablement.

⁃ Aaly ! Tu lui as fait quoi ?
⁃ Rien...
⁃ Rien, tu es sûre ?
⁃ Disons que je pense qu’il fonctionnera mieux avec ça, dit-elle en sortant lentement une petite pièce de métal de sa poche.
⁃ Et c’est quoi ?
⁃ Le boulon de trop !
⁃ Tu es en train de me dire que tu n’as pas remis tous les boulons en place ?
⁃ Yep !
⁃ Aalana !

La jeune fille était sur le qui-vive. Elle savait que s’il l’appelait par son patronyme complet : il serait très en colère.

⁃ Aalana Teresa Tân ! Tu vas me le payer !
⁃ Et Tarte aux fraises !

À ces mots, la jeune fille se mit à courir. Adam était conscient qu’il aurait du mal à la rattraper, elle avait toujours été très douée à la course. Il tenta cependant sa chance.
Depuis son bureau, Big Louis observait la scène. Il appuya sur son télécommunicateur et se mit en contact avec son assurance. Cette fois, ils avaient des ennuis.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Dame Conteuse "Cerfboisée"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2015, 21:07
Messages: 1628
Localisation: Normandie
29 Déc 2015, 22:14Re: Les défis d'Isabelle
C'est un nouvel univers, Isa ? Parce que j'ai adoré ! ^^ La pauvre Aaly m'a fait l'effet de se retrouver comme un bricolo du dimanche face à un meuble Ikea avec son boulon en trop. Bref, j'espère que Big Louis est bien assuré. ^^ Bien joué, en tout cas. J'ai vraiment adoré.


Dernière édition par Pixie le 29 Déc 2015, 22:41, édité 1 fois.

Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
29 Déc 2015, 22:22Re: Les défis d'Isabelle
Coucou Pixie,
En fait oui et non, je sais pas. En fait, il s'agit peut-être de mon prochain grand projet, j'attendais les retours de ce défi et peut-être des suivants pour savoir ce que je vais en faire. Comme j'ai repris HORA aujourd'hui ( enfin!), j'ai bon espoir de le terminé donc, il me faudra autre chose.
Si je continue je te tiendrai au courant.

Je suis ravie que tu es aimée. :calin:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Noble Conteur "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Sep 2015, 18:58
Messages: 1302
29 Déc 2015, 23:18Re: Les défis d'Isabelle
Bonsoir, bien vu, le défi. Sympa comme tout, enlevé et 'sur le vif', un petit moment pétillant :)
Allez, courage, t'as jusque la fin de l'année pour finir ce nouveau (ou pas) projet ;)...
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg


Noble Conteur "Cerfboisé"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Oct 2014, 18:27
Messages: 3155
30 Déc 2015, 17:51Re: Les défis d'Isabelle
Nouveau défi, nouvel univers Isa ?
AH, dommage j'accroche moins que HORA (mais çà n'est là qu'un goût strictement personnel). Ceci dit, tu t'affermis dans ta prise d'écriture et cela se sent.
Continue comme çà :pouce:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg

http://img110.xooimage.com/files/f/8/5/tome-3-53dc548.jpeg


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
03 Jan 2016, 16:33Re: Les défis d'Isabelle
FFMONRISE a écrit:
Bonsoir, bien vu, le défi. Sympa comme tout, enlevé et 'sur le vif', un petit moment pétillant :)
Allez, courage, t'as jusque la fin de l'année pour finir ce nouveau (ou pas) projet ;)...
Merci mais cela me semble difficile même en écrivant vite, il me reste tout de même 12 chapitres au minimum pour H.O.R.A, sans compter les correction et le reste est à l'état de projet.

Diogene a écrit:
Nouveau défi, nouvel univers Isa ?
AH, dommage j'accroche moins que HORA (mais çà n'est là qu'un goût strictement personnel). Ceci dit, tu t'affermis dans ta prise d'écriture et cela se sent.
Continue comme çà :pouce:
Heu.. merci Dio :love: , moi aussi j'aime bien H.O.R.A, mais après trois tomes je pense que j'aurai envie de changer de ton ou pas :question:

Voici mon nouveau défi :

DEFI n°1 2016
Standard (jusqu'à 1.000 mots)

Objet « poussin »
~¤~
Emotion « jalousie »
~¤~
Couleur « jaune »


886 mots

« OKU T1-ch8: Aksel Brand et compagnie » (extrait)
Les bras croisés et le menton dans la poitrine, Aksel avait tout du garçonnet qui fait un caprice. Pourtant, a passé vingt-deux ans, il était probablement le cavalier-dragon le plus doué qu’OKU ait eu ces vingt dernières années. Il était loin d’avoir l’enthousiasme de Benignus ou de Cho-hee vis-à-vis de la petite nouvelle. Cette fille n’y connaissait rien et n’y comprenait pas davantage. Comment Maara Ihe pouvait-il avoir foi en elle ? Elle était un artéfact, une erreur comme disait Wa’Il.
En plus, tout le monde savait que le nouveau Maître des dragons c’était lui. Il avait tout pour ça : le charme, le physique, les connaissances et les capacités. Qu’avait-elle ? Elle cachait son visage sous des cheveux jaune et ne savait rien faire. Il avait reçu l’épée de son père et ce dernier de son père avant lui. Elle possédait un tournevis planté au sommet du crâne pour former ce qu’elle appelait un chignon. Il portait l’uniforme avec élégance. Elle était vêtue d’une combinaison d’un vert douteux dont les deux tiers étaient recouverts de boue.

Définitivement, elle n’avait rien à faire avec eux.

Aligné le long du mur de la salle de cérémonie, il n’en démordait pas. Cette fille était une catastrophe. Pourquoi vouloir l’intégrer à l’équipe ? En plus, elle était maladroite. C’était Wa’Il qui lui avait raconté qu’elle avait fait tomber Maître Maara Ihe dans la boue. Il le tenait de Cho-Hee qui avait entendu le vieillard en parler avec l’un des gardes qui le questionnait afin de comprendre pourquoi sa toge, généralement d’un blanc immaculé, était couverte de terre. Il était certain que la présentation était inutile.

§§§


Aalana Tân n’était pas à l’aise. Même si le vieillard lui avait tout réexpliqué trois fois, elle n’y croyait toujours pas. Elle : le nouveau Maître des dragons d’une planète dont personne ne connaissait le nom, impossible. Elle s’était déjà souvent mise dans les ennuis, mais là c’était le pompon, le top du top, l’excellence de la bêtise. La seule chose qui la rassurait c’était que Poussy, lové au creux de ces bras, ronronnait.

Le Maître Maa machin, lui avait promis qu’elle n’avait que cela à faire : entrer et montrer Poussy. La petite bête était grise. Recouverte d’un doux pelage, elle ressemblait singulièrement à un chat, les ailes de chauve-souris en plus. Elle l’avait trouvé dans la grotte, il se pressait contre le coffre en faisant de drôles de petits bruits. Elle ne lui en voulait même pas de l’avoir fait chuter dans la glaise. Il avait besoin d’une amie et elle n’avait personne.

Elle suivait les gardes sans vraiment être rassurée. Elle se disait qu’il fallait qu’elle fasse un effort de mémoire, parce Maître Maa machin n’allait pas appréciait si elle l’appelait le vieillard. Sa main se crispa dans la fourrure de Poussy lorsque les portes de la salle de cérémonie s’ouvrirent. Maître Maara Ihe, c’était son nom, se tenait au fond sur une estrade, debout, sa toge blanche était cachée par un long manteau de velours bleu.
Il avait raison, elle aurait dû accepter de se changer. À droite, le long du mur sous les bannières colorées, quatre jeunes gens se tenaient bien droits. Seule la fille de type asiatique lui fit un clin d’œil, les autres étaient imperturbables. Elle remarqua qu’ils portaient tous leur arme sur eux.
Machinalement, elle attrapa son tournevis et le glissa à la ceinture. Ce n’était pas vraiment impressionnant, mais au moins elle aurait quelque chose pour se défendre s’ils s’en prenaient à elle.

Les quatre cavaliers-dragon avancèrent derrière Aalana. Ensemble, ils traversèrent la pièce jusqu’au conseil d’OKU. Maara Ihe leur fit signe de la main. Il désigna ensuite Aksel. En tant que Capitaine, c’était à lui d’évaluer si Aaly allait ou non intégrer l’équipe. Il se racla la gorge et commença son interrogatoire :

⁃ Inconnue quel est ton nom ?
⁃ Aalana Tân.

À cette réponse, des murmures se firent entendre parmi les Anciens.

⁃ Présente-nous ton dragon.
⁃ Poussy ?
⁃ Quoi ? Non, tu as dû trouver un jeune dragon, présente-le nous.
⁃ Je n’ai trouvé que Poussy et pour l’instant, il dort. Pas question de le déranger, il a eu une rude matinée. Moi aussi d’ailleurs !
Poussin n’est pas un nom pour un dragon
⁃ Pas Poussin, Poussy !

Aalana avait porté la main à son tournevis qui était en train de lui rentrer dans la cuisse créant une gêne importante. Aksel en guerrier entraîné, sortit son épée dans un éclair métallique. Ni l’un ni l’autre n’eurent le temps de réagir que Poussy s’était métamorphosé en dragon imposant dont la fourrure s’était transformée en écailles dorées. Il faisait facilement dix fois sa taille et son regard perçant défiait Aksel.
Ce dernier n’en revenait pas : un dragon phénix, seul Maître de tous. Cette fille avait appelé Poussy le roi d’OKU. Il rangea son épée aussi rapidement qu’il l’avait sorti. Il s’agenouilla et inclina la tête.
Oge de son vrai nom regarda autour de lui à la recherche de sa cavalière. Elle n’avait pas bougé, ou presque.

Aalana s’était évanouie dès que Poussy s’était transformé. Elle gisait à terre, complètement inconsciente. Aksel la fixa, une pointe de jalousie au fond du cœur. Elle était le nouveau Maître des dragons. Cho-hee était à son chevet et dégageait son visage recouvert par sa longue chevelure.
Une chose était certaine, elle était loin d’être laide.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Dernière édition par Isabelle le 07 Jan 2016, 10:17, édité 1 fois.

Dame Conteuse "Cerfboisée"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2015, 21:07
Messages: 1628
Localisation: Normandie
03 Jan 2016, 16:42Re: Les défis d'Isabelle
Définitivement, j'aime cet univers. Mêler science-fiction et fantasy, c'est déjà très cool, mais là, je ne sais pas, il y a quelque en plus. Un ton légèrement décalé et pleine d'humour qui me plaît beaucoup. Poussy le dragon-roi d'Oku m'a conquise, je crois. ^^

Si jamais, dans un futur plus ou moins lointain, tu comptes aller plus loin avec ce projet et que tu cherches une BL, je suis toute prête à me proposer.

Voilà, vraiment un super défi. :pouce:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
03 Jan 2016, 16:50Re: Les défis d'Isabelle
Oh merci Pixie, :calin:
Mon mari me pousse très fort aussi et je lui dis que comme j'avais pas de Bl et que je fais des fautes et blablabla. Bref, lui me dit que c'est pas une excuse et toi qui te propose je sens que ce projet va voir le jour.
Je fais un troisième défis sur le même sujet et si cela te plait toujours, je te recrute comme BL. :love:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Noble Conteur "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Sep 2015, 18:58
Messages: 1302
03 Jan 2016, 18:14Re: Les défis d'Isabelle
... Une mécano qui a du potentiel :)
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
07 Jan 2016, 12:16Re: Les défis d'Isabelle
En effet...Merci de ton passage
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
07 Jan 2016, 20:54Re: Les défis d'Isabelle
DEFI n°2
Standard (jusqu'à 1.000 mots)

Objet « latitude »
~¤~
Emotion « témérité »
~¤~
Couleur « jaune »


640 mots

Ce texte précède les deux autres.

« OKU-Prologue » (extrait)
La Galaxie était, à l’origine, une association de commerçants. Elle avait acquis énormément de pouvoir lorsqu’elle avait décidé de faire appel aux pirates d’Ohere. Il s’agissait d’un vaisseau terrien de forme sphérique. Si dans un premier temps, il s’était agi d’une arche construite afin de sauver l’humanité d’une Terre moribonde, il opérait aujourd’hui comme le pire repère de flibustiers qui existe.
La confédération formée de vingt-cinq planètes régissait toujours les échanges interplanétaires. Elle était bien consciente que les Terriens, ces vauriens, faisaient malgré tout du commerce illicite avec des astres dont la Galaxie ne connaissait même pas le nom. Cependant, elle préférait fermer les yeux et s’octroyer les services des pilotes de la base humaine. Quel que soit le vaisseau ou la destination, ils étaient les meilleurs, les plus rapides, les plus casse-cou et surtout les plus inventifs de la Galaxie.

Ces hommes et ses femmes d’exception étaient d’ailleurs au cœur du débat de la dernière Aula : grand conseil réunissant tous les conseillers fédéraux. Il y avait un peu moins de vingt ans, leur meilleur pilote : Jessica Tân, avait rapporté, en contrebande, d’une de ces planètes inconnues, à peine plus de cent grammes d’un métal mystérieux. Celui-ci avait des propriétés incroyables.
Il avait permis d’optimiser les voyages dans l’espace-temps. Les vaisseaux étaient maintenant suffisamment résistants pour se propulser à la vitesse de la lumière. Il suffisait de quelques grammes mélangés à des tonnes d’acier pour rendre le tout fonctionnel. C’était une révolution.

Cependant, cette terrienne était tellement têtue qu’elle n’avait jamais voulu donner ses sources. D’un autre côté, il était difficile de la blâmer, car dans un premier temps, elle n’était pas censé quitter la Galaxie et dans un second, elle restait le pilote non seulement le meilleur, mais aussi le plus fidèle à la confédération. Elle était également le plus téméraire. C’était cette raison qui avait poussé le conseil à l’envoyé au-delà d’Appenz. D’étranges phénomènes se passaient là-bas. Bon nombre de cargos n’étaient pas revenus et les quelques rescapés affichaient des avaries sérieuses.
Des traces jaunes de métal précieux avaient été relevées sur les vaisseaux en provenance de ces latitudes. Les conseillers avaient alors fait appel à Jessica Tân, lui demandant de patrouiller dans le secteur à la recherche de l’origine des anomalies et peut-être même de celle du métal.

§§§


Une chose était sûre, Jessica regrettait amèrement d’avoir quitté Ohere. Les dernières paroles qu’elle avait prononcées à l’encontre de sa fille étaient des reproches. Comment la chair de sa chair pouvait-elle être aussi différente d’elle ? Maladroite, étourdie et si peu attachée à son apparence, Aalana Tân n’avait, en plus, aucune aptitude ni pour le pilotage ni pour la mécanique, ce qui à bord du vaisseau était un vrai handicap.

En mère attentive, elle avait pourtant tout essayé des cours de soutien aux missions dans l’espace proche, elle avait utilisé tous les moyens à sa disposition pour motiver sa fille. Elle n’avait qu’un seul regret : ne jamais lui avoir dit la vérité. Aalana se croyait la progéniture d’un riche commerçant Daarau qui n’avait pas voulu d’elle. La réalité était tout autre. Il y avait de cela dix-neuf ans, Jessica s’était échouée par erreur sur OKU. Là, elle était tombée amoureuse. Elle s’était même mariée.
Mais la mort de Brasa l’avait tellement bouleversée qu’elle avait fui, aussi vite et aussi loin que possible.

Elle n’avait découvert sa grossesse qu’à son retour. Big Louis, un ami de son père, l’avait alors pris en sympathie. Il s’était toujours occupé de la petite lorsqu’elle était en mission. Il avait même réussi à lui apprendre quelques notions de mécanique.
Elle repensait de façon étrange à l’histoire de sa vie, un affreux pressentiment au creux de l’estomac. Elle eut juste le temps d’envoyer un dernier hologramme qu’une boule de feu, venue de nulle part, pulvérisa son esquif.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Dame Conteuse "Cerfboisée"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2015, 21:07
Messages: 1628
Localisation: Normandie
07 Jan 2016, 21:15Re: Les défis d'Isabelle
C'est assez... brutal comme chute. ^^ On sent bien que c'est un prologue, que tu poses les bases de ton univers. J'ai relevé quelques petites choses qui m'ont gênée mais sinon, je suis toujours aussi fan. ;) ça démarre sur les chapeaux de roue et j'apprécie déjà le mystère qui se dégage de ces quelques lignes (des cargos qui disparaissent ? Un métal précieux inconnu ? Des boules de feu qui surgissent de nulle part ? Mais je veux la suite, moi ! ^^)

En bref, si tu as toujours besoin d'une BL, je persiste et signe !
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg


Noble Conteur "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Sep 2015, 18:58
Messages: 1302
07 Jan 2016, 23:26Re: Les défis d'Isabelle
Bonsoir... un prologue qui nous présente la petite mécano, et ses origines ; donc le début, et ensuite ?
Oui, c'est pas un petit défi que de faire tout un univers ;)
à suivre..
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
08 Jan 2016, 07:32Re: Les défis d'Isabelle
Pixie a écrit:
C'est assez... brutal comme chute. ^^ On sent bien que c'est un prologue, que tu poses les bases de ton univers. J'ai relevé quelques petites choses qui m'ont gênée mais sinon, je suis toujours aussi fan. ;) ça démarre sur les chapeaux de roue et j'apprécie déjà le mystère qui se dégage de ces quelques lignes (des cargos qui disparaissent ? Un métal précieux inconnu ? Des boules de feu qui surgissent de nulle part ? Mais je veux la suite, moi ! ^^)

En bref, si tu as toujours besoin d'une BL, je persiste et signe !

Merci beaucoup Pixie, tu vas pouvoir vérifier tes messages privés :P
Je ne pense pas que le récit comportera de prologue, mais j'avais besoin de faire un texte court comme pour me résumer les bases de l'histoire. J'espère continuer à trouver le ton au travers de petits défis comme celui-ci. Contente que l'histoire de départ te plaise. :squee:

FFMONRISE a écrit:
Bonsoir... un prologue qui nous présente la petite mécano, et ses origines ; donc le début, et ensuite ?
Oui, c'est pas un petit défi que de faire tout un univers ;)
à suivre..

Merci, contente que mes petits bouts d'histoire te plaisent toujours. Nous nous retrouverons donc au prochain défi...
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
09 Mai 2016, 10:47Re: Les défis d'Isabelle
Sérieux ?! J'ai pas fait de défis depuis janvier, tu m'étonnes que j'ai l'impression d'être overbooké ! Et oui, je parle toute seule :hihi: Voilà donc le petit dernier, celui qui ne m'a pris que... quatre mois et demi :yaaah:

DEFI N°3 2016
Option taille 500 mots

Objet « boutique »
~¤~
Emotion « dedain »
~¤~
Couleur « fushia »


556 mots

« Le Maître des dragons, Oku la dernière planète, chapitre 1 » (extrait)
Blottie à l’intérieur du coffre métallique, Aalana ne bougeait pas. Du moins, elle essayait. La malle était assez grande pour la contenir, cependant dans la précipitation, elle s’était engouffrée à l’intérieur sans penser qu’il lui faudrait tenir la position pendant des heures.

Ses fesses écrasaient sa cheville bloquée sous son coude. La jeune fille n’en pouvait plus. Cela faisait à peine cinq minutes qu’elle était cachée là et tout son corps demandait déjà pitié. Elle ne supportait décidément ni la contrainte ni la douleur.

Dans un soubresaut maladroit, elle dégagea son épaule, libérant le reste de son buste de l’étreinte de ses jambes. Aalana respira bruyamment. Il n’y avait rien à faire, elle était un véritable boulet. N’importe qui aurait pensé à s’installer minimum confortablement. N’importe qui, sauf elle !

À la suite de sa course poursuite dans les couloirs, elle s’était ruée chez elle. Voyant le coffre, contenant les affaires de sa mère, ouvert, elle n’avait rien trouvé de mieux que de faire un salto avant pour entrer à l’intérieur. Acrobatie ratée, évidemment !

Maintenant qu’elle était installée de façon plus confortable, elle passa machinalement sa main à son cou. Elle cherchait le pendentif de sa mère, celui qui ne venait d’aucune boutique. C’était le seul bien qui reliait Aalana à la famille de son père.
Alors qu’elle fouillait à tâtons le fond du coffre à la recherche du bijou, Adam entra.

Il était furieux. Ses grandes créoles roses fluo s’agitaient en tout sens trahissant son énervement. Il regarda avec dédain la petite cabine ; elle n’avait rien à voir avec son spacieux deux-pièces dans l’aile ouest. Il commença à soulever, bousculer ou renverser les différentes affaires meublant la chambre de Jessica et Aalana Tân.

Elle n’était pas là. Il croisa son reflet dans le miroir au-dessus du bureau et ne put s’empêcher de rire. Même s’il voulait se donner un genre, il avait tout de même poussé le bouchon un peu loin.
Son père serait, une fois de plus, mécontent, mais il s’en moquait éhontément.

Son regard se posa ensuite sur une écharpe fuchsia, celle d’Aalana. Il se souvenait qu’à l’école enfantine, la fillette portait ce foulard de soie bien trop long pour elle. Elle ne cessait de se prendre les pieds dedans, chutant indubitablement. Elle était différente, non seulement Aalana se relevait systématiquement sans pleurer, mais en plus elle souriait en réponse aux moqueries des autres enfants. Cette fille avait vraiment une sacrée force de caractère.
Adam se surprit à renifler, attendris, la pièce d’étoffe. Il jeta le bout de tissu, violemment, et reprit sa quête.

Dans le fond, sous le hublot se trouvait une cantine métallique mal fermée. De belle taille, elle aurait pu facilement contenir la jeune femme, somme toute fluette. Le fils du conseiller s’avança déterminé à tout fouiller.

Au moment même où il ouvrait le coffre, une vive lumière apparut. Éblouis, il resta confus un instant. Il était sûr que juste avant l’éclair vert aveuglant, il avait vu Aalana, roulée en boule et terrifiée au fond de la malle.

Il reprit ses esprits et revérifia. Rien. Il était certain qu’Aalana était entrée dans sa cabine alors qu’il la poursuivait. Elle n’avait pas pu disparaître. Il verrouilla la porte et appela des renforts, il devait en avoir le cœur net.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Créer un sujet Répondre
97 messages  • Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Licence Creative Commons
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
17 fictions publiées

AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2019