Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Nos Romans L'Agenda Parchemins
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe

Inscrivez-vous ou connectez-vous

Lecture d'un chapitre
Laisser un commentaire
  
1 « Echange de présent »
Publié par Nascana, le lundi 21 janvier 2019

La vie à l'hôpital suivait son cours et Sven tentait d'oublier son ennui en lisant un roman. Seulement son esprit dérivé sans cesse, et il ne faisait que relire le même paragraphe en boucle, sans en comprendre le sens. C'était comme si on lui donnait les mots au fur et à mesure, et que son cerveau refusait de faire le lien entre eux.

 

Heureusement, quelqu'un frappa à la porte, le tirant de cette boucle sans fin.

 

-Entrez.

 

La porte s'ouvrit sur une Wilda les bras chargés par un carton, rempli de ses congénères. L'espace d'un instant, le soldat la fixa sans comprendre. Il se leva néanmoins pour venir l'aider à porter son chargement.

 

-Est-ce que c'est que tout ça ?

-Une surprise.

 

Il devait avouer qu'elle était totale, puisqu'il ne voyait vraiment pas où elle voulait en venir.

 

Posant le tout sur la table, il se pencha ensuite prudemment vers elle. L'infirmière lui déposa une bise sur chacune des joues avant de le fixer en détail. Rendu nerveux par cette inspection, il ne put s'empêcher de la rassurer :

 

-Je vais bien.

-Hum…

 

Elle ne paraissait pas en être persuadée.

 

-C'est quoi tous ces cartons ?

-Ha, ça ! C'est un cadeau pour la fête de l'hiver.

-Un cadeau ? Tu m'offres quoi ?! Ma future maison, en kit à monter soi-même, pour quand je serais sorti d'ici ?

 

Elle pouffa.

 

-Bien sûr que non. Si tu n'as nul part ou aller, tu sais très bien que ma porte te sera toujours ouverte.

 

Une sonnerie retentit, provenant de sa poche.

 

-Je ne suis pas sûr que ça soit la meilleure des idées, surtout si tu es avec une personne d'assez jalouse.

-Qui te dis que c'est le cas ?!

 

Wilda semblait brusquement sur la défensive, et il ne préféra rien ajouter. En plus, il ne savait pas avec qui son amie était en couple et se contentait de supposition. Le fait qu'elle ne veuille pas en parler, lui mettait la puce à l'oreille.

 

Une nouvelle sonnerie résonna. Avec un soupire, elle tira le messager de sa poche, et lu les mots qui venaient de s'afficher. L'espace d'un instant, elle parut hésiter mais, finalement, elle tapa quelques mots, avant de ranger l'objet dans sa poche.

 

-Donc comme je le disais, les cartons sont là, en lien avec la fête de l'hiver. J'avais prévu de les couper pour en faire des sapins. Ca apporterait un peu d’ambiance festive dans le coin. Tu veux bien m'aider ?

-Si je récapitule mon cadeau, pour la fête de l'hiver, c'est de faire des sapins en carton ?

-Tu as tout compris.

-Je rêvais tellement de ce cadeau. Tu exauces mon souhait.

 

Elle secoua la tête.

 

-Ça va, ne te fais pas prier non plus. Je suis sûr que tu changeras d'avis quand tu verras du bonheur dans les yeux des enfants.

 

Elle avait raison, bien entendu. Entre passer l'après-midi à se morfondre ou à créer de faux conifères, il avait vite fait de choisir.

 

-Allons-y, pour les sapins.

 

Alors que la jeune femme sortait le matériel nécessaire à leur séance de travaux manuels, une petite mélodie envahie à nouveau la pièce.

 

-Si tu dois y aller… commença Sven.

-Non, c'est bon. J'ai dit que j'étais ici et que j'étais occupée. Je ne vais pas tout quitter pour rien.

 

Le soldat la fixa l'espace d'un instant, il était visible qu'elle était plus agacée par les messages qu'elle recevait. Cependant comme elle ne souhaitait visiblement pas en parler, il se concentra sur le carton.

 

-Je vais te montrer le principe, déclara-t-elle en se saisissant d'un crayon.

 

Avec habilité, elle traça les contours de l'arbre, avant de se saisir d'un cutter, avec lequel elle découpa et retira le surplus. Elle en refit de même, avant de faire une encoche au milieu de chacun des deux silhouettes. Il ne restait plus qu'à les emboîter l'une sur l'autre.

 

-Qu'en penses-tu ?

 

Sven ne put qu'approuver son travail.

 

-Tu as eu une bonne idée.

-Alors il ne nous reste plus qu'à faire de même avec tous les cartons disponibles.

 

Au bout d'un petit moment, ils eurent une dizaine de sapins, tenant debout seul.

 

-Dommage qu'on n'est pas de guirlande, on aurait pu les décorer, soupira Wilda.

-Ou de feutre. Les enfants auraient pu les colorier.

 

Ils se regardèrent, en réfléchissant.

 

A nouveau, la sonnerie retentit, mais la jeune femme ne prit même pas la peine de répondre.

 

-J'y pense, déclara soudain Sven. On a un stylo. Et si tout le monde écrivait son prénom dessus, ça pourrait être une manière de laisser une trace.

-Les gens pourraient même, y laisser un message de soutien pour les autres.

 

Ils sourirent en choeur.

 

-Allons leur proposer.

 

D'un commun accord, ils partirent avec leur chargement dans les bras pour rejoindre l'aile des civils.

 

Ils entendirent les autres, sans même de les voir. La bonheur humeur les gagna et Sven se sentit sourire.

 

Avant qu'ils ne rentrent dans la pièce, ils furent remarqués par Aston qui vint les saluer.

 

-Tiens, le gamin ! Et qui est cette jeune femme ? Ta petite-amie ?

-Non. Voici Wilda, ma meilleure amie. Wilda voici, Aston.

 

Elle lui répondit par un large sourire.

 

-Qu'est-ce que vous faites avec tout ça ?

-On égaille l'hôpital. Pour fêter l'hiver, voici notre version des sapins. Ils sont pas très décorés mais on pense à en faire des arbres du souvenir. Tout le monde pourra y mettre un petit mot ou un dessin pour faire plaisir aux autres.

 

Le vieil homme les regarda.

 

-Vous ne manquez pas d'idée, les jeunes.

 

La suite de l'après-midi, passa plus rapidement que prévu. Les conifères en carton trouvèrent leur public, et le stylo passa de main en main, pour que tout le monde puisse y laisser sa patte. Bientôt, le support ne fut plus vide, mais recouvert d'écriture et de petits dessins.

 

Wilda et Sven prirent bientôt congé des autres et s'en allèrent vers la sortie de l'hôpital.

 

-Tu as passé un bon après-midi ? lui demanda le soldat soucieux.

-Bien sur que oui.

-Tu es sûr, tu ne regrettes rien ?

-Regretter quoi ?

 

Il repensa à son messager qui n'arrêtait pas de sonner. Celui-ci avait d'ailleurs continué à résonner, périodiquement.

 

-D'avoir passer l'après-midi avec moi ou lieu de…

-Ha, ça ! Ne t'en fais pas. J'avais déjà décidé que je passerais l'après-midi ici.

 

Ils se séparèrent après une dernière accolade, l'infirmière repris le chemin de son appartement.

 

Finalement à regret, elle se décida à plonger la main dans sa poche, pour y découvrir une foule de messages non-lus. Sans prendre le temps d'y jeter un coup d'oeil, elle nota :

 

« C'est bon, je rentre. A moins que tu veux que je passe chez toi ? »

 

Elle n'eut pas longtemps à attendre pour recevoir la réponse.

 

« Où étais-tu ? »

 

« A l'hôpital. »

 

« Avec cet homme ? »

 

« Ne poses pas de question, si tu connais déjà la réponse. »

 

« C'est comme ça, que tu voulais passer ton jour de congé ? »

 

« Puisque tu travailles, je ne vois pas le problème. »

 

« J'aurais pu me libérer... »

 

« Tu es toujours au travail, je parie. »

 

« Rien ne t'empêcher de venir me voir, j'ai toujours du temps pour toi. »

 

Wilda soupira comme si son rêve était de passer sa journée de repos sur son lieu de travail, en attendant qu'on lui distribue quelques miettes d'attentions.

 

« Bon, je rentre chez moi. Tu sauras où me trouver. »

 

Elle coupa court à la conversation, sinon elle était partie pour plusieurs messages de reproche savamment dosé pour donner l'impression que s'en était pas.

 

Son esprit se tourna vers Sven. Au final, peut-être, devrait-elle lui en parler ? Elle hésita. Non ce n'était sûrement pas la peine. La jeune femme devait gérer ça seule comme une adulte.

  
Commenter ce chapitre
Pour commenter, veuillez vous connecter ou vous inscrire.
L'AlléeDesConteurs.fr © 2005-2019
AlléeDesConteurs.fr Découvrir l'Allée L'Allée & Co Statistiques
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
16 fictions publiées
763 membres inscrits
Dernier inscrit: Warex
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2019