Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Romans Agenda Publier Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe

Inscrivez-vous ou connectez-vous

Lecture d'un chapitre
Laisser un commentaire
  
5 « Episode 5  »
1 « Vince »
Publié par Sizel, le lundi 2 juillet 2018

 

Vince préparait son sac sans conviction. Tout allait soudain si vite. Deux mois s’étaient écoulés depuis l’annonce, période durant laquelle il n’avait pu que regarder la situation se détériorer sans agir, et à présent qu’ils allaient devoir quitter la sécurité des Chenus, il était incapable de l’envisager sereinement.

 

Aymeric avait décroché sa place sur la mission Atlantide, ce qui le rendait euphorique depuis la veille. Il devait rejoindre le Portugal d’ici quatre jours, les obligeant à partir le lendemain à la première heure. Vince était d’autant plus troublé que Jaelyn avait manifesté le désir de l’accompagner sur la mission. Même s’il savait qu’elle n’avait qu’une hâte, celle de retourner sur le terrain, elle n’avait jamais évoqué cette possibilité et cela l’avait laissé pantois. Malgré la nuit écoulée, il n’arrivait pas à réaliser ce qui se passait.

 

Dès l’annonce faite, Kamil avait insisté pour que Vince et Ileana les accompagnent jusqu’au Portugal où ils devaient être extradés. Le jeune homme espérait que ce voyage leur permettrait de faire un point sur leur propre duo. Ileana avait retrouvé son ancien niveau, elle avait même une maîtrise plus fine de la terre que dans son souvenir. Bien qu’elle le doive probablement à son séjour chez les briseurs, cela n’avait pas l’air d’avoir un effet négatif, ce qui rassurait Vince. Certes, elle souffrait encore de cauchemars, mais ils la terrifiaient moins et cela faisait généralement suite à des recherches tardives en matière d’Alchimie. Car si elle se montrait de moins en moins assidue pour l’expérimentation magique, elle ne délaissait pas ses études des runes, même si elle avait fait le tour maintes et maintes fois de ce qui lui était accessible dans le Subsidium. C’était probablement ce qui le perturbait le plus ces dernières semaines : son intérêt de plus en plus restreint pour la pratique de la magie alors qu’elle ne jurait que par ça avant son enlèvement.

 

On frappa à la porte et il mit quelques instants à répondre.

 

— Ça va ? demanda Éloïse qui entrait avec précaution.

 

— Oui, oui. J’étais juste perdu dans mes pensées.

 

— Inquiet ?

 

— Un peu. La situation est pour le moins instable. Je ne sais pas si Ileana est prête à y faire face. Si on est prêt. Avec l’ouverture des centres de rétention, j’ai peur que ça dégénère.

 

— Ils n’y enferment que ceux qui ont commis des délits. Vous avez prévu de faire profil bas...

 

— Pour combien de temps cette limite sera valable ? Combien de mois avant que l’état ne décide d’y mettre les gens en prévention ?

 

— Pour le moment, ce n’est pas d’actualité. Même parmi les autres, de nombreuses voix s’élèvent contre cette idée.

 

— Est-ce que ça tiendrait après un incident impliquant la magie qui provoquerait des victimes ? Je ne peux m’empêcher de me dire que ce n’est qu’une question de temps avant que ça bascule.

 

— Vincent, et si vous partiez avec Aymeric ?

 

Il dévisagea sa mère avec stupeur.

 

— Pardon ?

 

— Intégrez la mission à votre tour. Nous en avons beaucoup discuté avec ton père et nous pensons que ce serait mieux pour vous, du moins le temps que vous soyez fixés sur vos capacités et ce que vous voulez en faire.

 

— Nous ne pouvons pas intégrer le groupe de recherche comme ça…

 

— Ils recrutent des Dimidiams.

 

— Sans expliquer exactement pourquoi, à part que ça a un lien avec l’Alchimie. On en a parlé au repas hier soir : ma Surcharge me disqualifie. Jaelyn est déjà une solution de secours, au cas où ils ne trouveraient pas assez de Dimidiams, ils ne vont pas prévoir un plan C en plus ! Ils ne cherchent que quatre duos !

 

— Je doute qu’ils aient le luxe de choisir ! Et si tu veux mon avis, ils en ont conscience. Je ne serais pas surprise qu’ils vous le proposent d’eux-mêmes dans quelques semaines : autant anticiper cette demande !

 

— Entre ma Surcharge et le travail de l’équilibreur, tenter une expérience à base d’Alchimie ne serait pas un risque inconsidéré ?

 

Il avait essayé de mener son enquête sur Aymon, mais l’homme avait refusé le dialogue. Il avait néanmoins pu avoir des informations sur d’autres patients grâce à la maison de repos de l’Obsidienne et si la fatigue chronique se confirmait, rien de plus handicapant ne lui avait été remonté.

 

Éloïse ne désarma pas pour autant.

 

— Et une fois que vous aurez conduit ton frère là-bas, tu pense revenir ici ? Combien de temps arriveras-tu à rester cloitrer au Subsidium ? Je te connais, tu trépignes déjà de ne rien pouvoir faire. Et puis, vous pourriez postuler pour autre chose.

 

— Comment ça ?

 

— Proposer à Ileana de mettre à leurs services ses compétences en matière d’Alchimie. J’ai un peu parlé avec elle sur le sujet. Je ne crois pas qu’elle en ait conscience, mais elle puise dans ce qu’elle a acquis lors de son séjour chez les briseurs. Tu as dû le constater aussi.

 

— Oui. Et ça m’inquiète. Qu’est-ce qui se passera si une découverte réveille un souvenir ?

 

— Je pense que c’est déjà le cas : ses cauchemars en sont la démonstration. Mais elle arrive à garder le contrôle et tu la soutiens. Tu le fais très bien. Tu l’aideras, quoi qu’il se passe.

 

— Donc l’idée serait qu’elle postule ?

 

— En l’état, c’est ce qui aurait le plus de chance d’aboutir.

 

— Je vais en parler avec Ileana. Je… j’envisageais de revenir ici, prendre votre relais. Le Subsidium est un endroit tout aussi sûr que…

 

— La France a ouvert des centres de rétention, tu l’as dit toi-même : comment peut-on savoir comment ça va évoluer ? Pour le moment, l’opinion nous est favorable, mais pour combien de temps ? Le Portugal n’en possède pas à l’heure actuelle. Avant qu’ils ne créent les structures, mettent en place un emprisonnement systématique et ne viennent vous déterrer dans un de leurs archipels perdus dans l’Atlantique, on aura le temps d’agir. Héberger quatre personnes aux Chenus nous obligerait à faire les courses en conséquence. Ça pourrait attirer l’attention des voisins, même s’ils sont éloignés. Alterner entre vous et nous ne serait pas une solution plus sûre, ça demanderait à vous exposer et ça diminuerait grandement la sécurité que vous offre le refuge.

 

— Si je résume, nous n’avons pas le choix ?

 

— Je n’en ai pas l’impression. Tout comme toi, je pense qu’Ileana n’est pas prête à affronter ce monde en mutation. Vincent, ça nous rassurerait de vous savoir là-bas.

 

Acculé, Vince avait un sentiment mitigé. Il était confortable de ne pas avoir à prendre de réelle décision, de conclure avec logique qu’une seule option était la bonne. Malgré cette certitude, abandonner le Subsidium lui laissait un goût amer. Il avait été bien plus content qu’il ne l’aurait cru de se retrouver entre les murs qui l’avaient vu grandir. À moins que ce ne soit les sentiments de ses ancêtres qui interféraient avec ses propres émotions. Cela ne lui semblait pas inconcevable.  

 

xxx

 

Sur le bureau d’Ileana s’étalaient des feuilles pleines de symboles alchimiques. Elle les étudiait avec attention, concentrée. Vince échangea un regard nerveux avec Aymeric. Ce dernier avait l’air confiant.

 

— J’ai transmis votre demande, expliqua-t-il. Pour le moment, l’embauche pour votre statut de Dimidiams n’aboutira pas. Ils ont encore de meilleurs candidats sur la liste et attendent des réponses. Par contre, la vision alchimique d’Ileana pourrait les intéresser. Actuellement, c’est un linguiste qui s’en occupe et un nouveau regard pourrait débloquer la lecture des runes. Ils ont d’autres spécialistes en vue, donc tu as un peu de concurrence. Néanmoins, ils ont accepté de me transmettre ce test et ils aimeraient ton interprétation pour évaluer ta candidature. Si c’est envoyé ce soir, ils promettent de l’étudier et de prendre une décision avant que Jaelyn et moi ne rejoignions le groupe de recherche.

 

— Ça t’inspire ? demanda Vince.

 

— Deux, trois choses, oui.

 

Elle suivait le tracé des lignes du doigt.

 

— Et est-ce que la proposition d’Aymeric te convient ?

 

Elle le dévisagea et après quelques secondes, un sourire apparut.

 

— Je crois même que ça me plaît ! J’ai bien envie de tester mes connaissances.

 

Vince lui rendit un sourire crispé. Il l’avait déjà vue très enthousiaste, mais c’était en général devant un challenge magique à réaliser. Ce transfert d’intérêt le troublait. Il avait conscience qu’Ileana avait changé, mais faire face à une telle modification de son comportement était déstabilisant.

 

Elle avait été à l’origine de son désir de devenir Agent. L’idée ne lui avait jamais traversé l’esprit avant de la rencontrer. Avec le recul, il pouvait dire qu’il avait adoré cette période de sa vie. Aujourd’hui, sans structure pour les guider, sans volonté de la part de sa Dimidiam de s’investir sur le terrain, il devrait probablement renoncer à cette possibilité. Se séparer de façon répétée n’était pas envisageable, ça n’en rendrait les missions que plus difficiles et les risques pris d’autant plus importants.

 

Alors qu’il se débattait avec ses interrogations, Ileana attrapa une feuille et commença à lister ses idées au fil de ses pensées.

 

— Je t’amène un café ? lui demanda Vince.

 

— Un thé de préférence, mais oui, avec plaisir.

 

Elle s’assit face aux documents et s’attacha les cheveux grossièrement pour qu’ils ne la dérangent pas. Avant qu’il ne quitte la pièce, elle le héla.

 

— Vince ?

 

— Oui ?

 

— Ça te convient à toi aussi ? Que je postule ?

 

Il inspira profondément avant de répondre pour chasser la tension.

 

— Oui, je n’ai rien de mieux à proposer pour le moment.

 

— C’est donc par défaut ?

 

— Je… ne sais pas ce que je vais pouvoir apporter là-bas.

 

— Tu trouveras, j’en suis sûr, s’amusa Aymeric.

 

Vince offrit un sourire désabusé à son frère. Il avait raison. Aymeric, et Ileana dans une certaine mesure, avaient été obligés de les suivre ces dernières semaines sans pouvoir décider de quoi que ce soit. Vince se jugea capable d’accepter une inversion de la situation. Charge à lui de trouver sa voie comme eux-mêmes étaient en train de le faire.

 

— Un thé, donc. Je reviens dans un instant. Tu as besoin que je passe au Subsidium prendre un livre ?

 

— Non, ça devrait aller. Merci.

 

Vince referma la porte et croisa sa mère dans le couloir.

 

— Alors ?

 

— Ileana est soumise à un test. Elle a l’air de savoir de quoi il est question et semble plutôt sûre d’elle.

 

— Parfait !

 

— Elle a la journée pour étudier les documents, je pense qu’il va être difficile de la sortir de la chambre à midi !

 

— Compte sur moi pour la sortir par la peau des fesses s’il y a besoin. Je n’ai plus que quelques heures à profiter de vous avant je ne sais combien de temps et il est hors de question que quelqu’un fasse pièce à part !

 

Le soulagement de sa mère était palpable. Malgré ses doutes, Vince essaya de se convaincre qu’ils faisaient le bon choix. À l’étage, la télévision l’accueillit avec une publicité pour un dispositif de brouillage magique. Il avait beau savoir que leur efficacité était pour le moment toute relative, il ne put retenir un grognement.

 

Jaelyn était affalée sur le canapé, un livre entre les mains. Elle le regarda par-dessus la couverture.

 

— Ne fais pas cette tête, lui dit-elle. Je pense qu’il va y avoir un peu d’adrénaline.

 

— À quel prix...

 

— Celui qu’on sera prêt à mettre !

 

— Très encourageant, Jaelyn.

 

Les yeux de la jeune femme se plissèrent d’excitation et il devina le sourire que cachaient les pages du livre. Elle avait besoin de ça pour se sentir revivre. Il pouvait le comprendre, il avait réagi de la même façon à la perte d’Ileana. Il craignait juste que ça ne prenne une forme d’attitude suicidaire. Jaelyn n’avait jamais été connue pour son sens de la mesure.

 

Un nouveau sujet d’inquiétude. Les prochains jours s’annonçaient définitivement angoissants.

  
Commenter ce chapitre
Pour commenter, veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Licence Creative Commons
ALLEEDESCONTEURS.FR DECOUVRIR L'ALLEE L'ALLEE & CO STATISTIQUES
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Publier sur l'Allée
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
28 fictions publiées
714 membres inscrits
Dernier inscrit: Lilitor
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2018