Le blog de l'histoire
Arrivé à ce stade, vous vous demanderez sans doute... Pourquoi Thulé ?

Il existe des terres mystérieuses et perdues que tout le monde connaît : l'Atlantide (surexploitée), Mu (née d'une erreur de traduction... :P), Lyonesse (un peu trop liée à la Matière de Bretagne...), la Lémurie (une hypothèse trop récente)... Thulé a toujours eu pour moi une aura de mystère mais aussi un écho intensément romanesque : après tout, n'est-ce pas le royaume de naissance du fameux prince Vaillant, l'un des plus anciens héros de bande-dessinée ? Pour les passionnés de littérature et les mélomanes, "Il était un roi de Thulé" est l'aria que chante l’héroïne, Marguerite, dans le Faust de Goethe et qui a été mise en musique par Schubert et bien sûr Gounaud et Berlioz dans leurs opéras respectifs.

A travers les âges, Thulé symbolise l’extrémité septentrionale des terres, voire le bout du monde, et se trouve couverte d'une épaisse chape de mystère. Mais c'est ce fragment d'Agrippa d'Aubigné, dont vous reconnaitrez peut-être le début, qui m'a décidé à l'inclure dans l'aventure de Sublimation :

Tous sortent de la mort comme l’on sort d’un songe.
Les corps par les tyrans autrefois déchirés
Se sont en un moment en leurs corps asserrés,
Bien qu’un bras ait vogué par la mer écumeuse
De l’Afrique brûlée en Thulé froiduleuse.
Les cendres des brûlés volent de toutes parts ;
Les brins, plutôt unis qu’ils ne furent épars,
Viennent à leur poteau, en cette heureuse place,
Riant au ciel riant, d’une agréable audace.


(Les Tragiques, livre VII)

J'ai plus tard trouvé ce passage d'Edgard Poe qui sonnait fabuleusement en accord avec l'intrigue :

" Par une sombre route déserte, hantée de mauvais anges seuls, où une Idole, nommée Nuit, sur un trône noir règne debout, je ne suis arrivé en ces terres-ci que nouvellement d’une extrême et vague Thulé, – d’un étrange et fatidique climat qui gît, sublime, hors de l’Espace, hors du Temps. "

Dreamland, 1844 – traduction de Stéphane Mallarmé.

C'était un peu comme si cette terre légendaire voulait qu'on parle d'elle, même si c'était pour lui offrir un nouveau masque.

Alors, peu importe que Thulé soit en fait le Groenland, l'Islande, les Îles Féroé ou un morceau de la Norvège. Peu importe que les références citées par le professeur Abernathy ou Alexandre d'Harmont soient inventées ou incomplètes. Bien évidemment, je ne suis pas sans connaître les détournements de cette légende par quelques sombres idéologies, mais vous verrez que ma Thulé - ou plutôt ce qui est identifié comme Thulé par les personnages de cette histoire - n'est semblable à aucune autre.

En espérant que vous poursuivrez le voyage en cette heureuse compagnie !

Beatrice Aubeterre   jeudi 17 décembre 2015 à 14h4517.12.2015 à 14h45   10
Les Commentaires (Commenter)
Vous devez être identifié pour participer aux blogs.
Dernière publication

1, 51
« LI - Le cœur seul dit ce qu'il faut faire »
Les derniers commentaires
Melsuien a laissé un commentaire.
samedi 25 juillet 2020 à 12h20
Melsuien a laissé un commentaire.
samedi 25 juillet 2020 à 11h17
Nascana a laissé un commentaire.
mardi 21 juillet 2020 à 13h54
Aislune S. a laissé un commentaire.
mercredi 8 juillet 2020 à 10h04
Aislune S. a laissé un commentaire.
mercredi 8 juillet 2020 à 09h58
L'AlléeDesConteurs.fr © 2005-2020
AlléeDesConteurs.fr Découvrir l'Allée L'Allée & Co Statistiques
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
13 fictions publiées
803 membres inscrits
Dernier inscrit: Melsuien
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2020