Le blog de l'histoire
Enfant, j’étais assez indifférente au sexe des personnages. Puis j’ai grandi et j’ai découvert que les héros masculins commençaient à me parler bien plus que toutes ces filles forcément plus parfaites que moi. La littérature historique et « feuilletoniste » que je fréquentais abondamment faisait la part belle à une grande variété de messieurs intéressants, voire séduisants. Mais mes préférés ont presque toujours été ceux que j’appellerais les « Gentlemen ».

Qu’est-ce qu’un gentleman ? D’après la Wikipedia, « il se distingue notamment par son calme et son stoïcisme face aux maux qu'il ne peut éviter, ses bonnes manières et sa courtoisie envers tous ceux qu'il côtoie. On le dit « parfaitement élevé », car il a reçu une bonne éducation dans une « public school ». Un gentleman est réservé, et ne se met jamais en avant. »

Bien entendu, il y a pas mal de variations autour de cette interprétation. Mais une chose est sûre, l'univers étendu de Sublimation et de ses ramifications fait la part belle à ce type de personnages !

John-Liang Ashley, le protagoniste masculin de Spiritus Mundi, est très certainement l'exemple le plus authentique (même si son éducation a été plus… spéciale, dirons-nous). La réserve de notre ésotéricien eurasien est, pour le coup, un peu extrême, mais il ne faut pas sous-estimer le potentiel de séduction des intellectuels coincés. Ash alias Vertigo, héros et justicier dans le récit éponyme, se situe un peu dans la même veine. Quant au commander Forsythe (Sublimation), il mérite pleinement le qualificatif d'« officier et gentleman ». En dépit de sa morale singulière, on ne peut réfuter que le docteur Bayler se montre calme, stoïque et l'on ne peut rien redire à son éducation.

Certains personnages relèvent sans doute plus du dandy, que ce soit par leur côté impertinent comme le journaliste Henri Berliniac (Sublimation) et l'agent de Gladius Irae Swan (Vertigo, Maelström…) ou leurs mœurs un peu plus… libres (comme le beau Léo, le frère aîné d'Henri).

Il serait dommage de ne pas classer dans cette aimable confrérie Alexandre d'Harmont, encyclopédiste de l’étrange au sens de la mode… assez personnel. Même si le terme de « gentilhomme » lui siérait sans doute mieux.

En espérant qu'ils sauront vous donner autant de rêve qu'à moi… !
Beatrice Aubeterre   mercredi 24 août 2016 à 23h3024.08.2016 à 23h30   6
Les Commentaires (Commenter)
Vous devez être identifié pour participer aux blogs.
Dernière publication

1, 51
« LI - Le cœur seul dit ce qu'il faut faire »
Les derniers commentaires
Melsuien a laissé un commentaire.
samedi 25 juillet 2020 à 12h20
Melsuien a laissé un commentaire.
samedi 25 juillet 2020 à 11h17
Nascana a laissé un commentaire.
mardi 21 juillet 2020 à 13h54
Aislune S. a laissé un commentaire.
mercredi 8 juillet 2020 à 10h04
Aislune S. a laissé un commentaire.
mercredi 8 juillet 2020 à 09h58
L'AlléeDesConteurs.fr © 2005-2020
AlléeDesConteurs.fr Découvrir l'Allée L'Allée & Co Statistiques
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
13 fictions publiées
803 membres inscrits
Dernier inscrit: Melsuien
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2020