Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Romans Agenda Publier Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe
Connexion
Lecture d'un chapitre
Laisser un commentaire
  
« Encyclopédie du monde »
Prologue
Le nom donné à la planète par ses habitants signifie, dans leur langue... la Terre. Celle ci est à peu près de la même taille que notre terre et tourne autour d'un soleil semblable au nôtre en environ 358 jours. La durée d'un jour est légèrement plus courte qu'un jour terrien. Sa surface est couverte à 81% d'eau.

Le système comprend quatre autres planètes (deux plus éloignées, deux plus proches du soleil). Deux d'entre elles sont visibles à certaines périodes de l'année : Syria, « l'étoile d'hiver » et Hasia, « l'étoile d'été ». La planète possède deux satellites, communément appelés les Parèdres : la Lune pâle (la plus petite, jaune, cycle de 23 jours) et la Lune bleue (la plus grosse, blanc bleuté, cycle de 34 jours). Les variations climatiques sont à peu près semblables à celles que nous connaissons.

Ce qui singularise le plus la planète est l'existence des pôles, de gigantesques îles qui flottent dans le ciel, selon un schéma imprévisible, grâce à la masse cristalline en leur cœur qui semble annuler leur pesanteur. Les pôles flottent approximativement à 1000 m de haut et semblent capable d'éviter les collisions avec d'autres pôles et les plus hautes barrières de montagnes.

La présence des pôles ainsi que de nombreuses masses cristallines à la surface de la planète perturbe totalement le champ magnétique.

Géographie

La monde comporte quatre grands continents : Orante, dans l’hémisphère nord, Gandoria, dans la zone subéquatoriale au sud d’Orante, Torankhem, au bas de l’hémisphère sud, et Sini, en fait un ensemble de très grandes îles et d’archipels qui s’étendent du milieu de l’hémisphère nord jusqu’au milieu de l’hémisphère sud.

La population est humaine et présente une grande variété de types ethniques. De façon assez schématique, la population d’Orante possède un teint clair, celle de Gandoria possède des yeux bridés et une peau sombre et cuivrée, celle de Torankhem se caractérise par sa morphologie trapue, son visage large aux yeux étroits marron-vert, ses cheveux sombres facilement décolorés par le soleil. Quant à Sini, c’est une véritable mosaïque de types humains, qui présentent des physionomies très variées, selon les lieux.

La population des pôles est humaine mais ne semble se rattacher à aucun type humain de la surface : particulièrement grands et charpentés, les pôliens ont des cheveux noirs et bouclés, le teint sombre mais des traits qui se rapproche du type orantien, et des yeux d’un bleu clair très particulier qui paraît être dû à un effet de réflexion de la lumière.

On y rencontre toutes les espèces animales et végétales connues dans notre monde, avec quelquefois des variations dues à des adaptations à des conditions locales. Seuls les pôles présentent une faune et une flore atypique, qui échappent à toute classification : elles qui semblent nées de croisements contre-nature entre des espèces habituellement incompatibles, ou bien des formes de vie totalement spécifiques.


  
Commenter ce chapitre
Pour commenter, veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Licence Creative Commons
ALLEEDESCONTEURS.FR DECOUVRIR L'ALLEE L'ALLEE & CO STATISTIQUES
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Publier sur l'Allée
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
31 fictions publiées
655 membres inscrits
Dernier inscrit: YannLMP
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2017