Le blog de l'histoire

Je préfère prévenir tout de suite, ce billet ne sera pas des plus joyeux, mais il reflète des évènements qui affectent mes deux récits en cours, Une Symphonie chorale et La Nef blanche. Dans les deux cas, un personnage décède et laisse les personnes plus ou moins proches de lui à des degrés divers de deuil. Ce n'est pas ce qui est le plus simple à exprimer, sans tomber dans un drame trop outré, tout en reflétant avec justesse les sentiments des survivants. 

Ce qui m'y aide beaucoup est la théorie des cinq phases du deuil, qui est due à la psychiatre suisse Elisabeth Kübler-Ross. Même si je ne donne pas la même importance à chaque phase et que certaines me semblent plus faciles à comprendre et à exprimer, elles permettent de s'appuyer sur une ligne directrice très utile. A noter que cela peut s'appliquer à n'importe quel sentiment de perte, pas seulement liés à un décès.  

Elles se présentent de la manière suivante : déni, colère, négociation, dépression et, enfin, acceptation. Tout le monde ne les traverse pas toutes ni avec la même intensité. Elles peuvent se résumer rapidement de la façon suivante (très schématique ! Si vous voulez plus de détails, n'hésitez pas à chercher sur le web) :

  • Le déni : même si on sait que le proche est décédé, on a du mal à accepter cette réalité. Il s'agit d'un procession de protection psychique.
  • La colère : c'est un sentiment de révolte qui peut être dirigé contre les personnes et les circonstances qu'on perçoit comme responsables du drame, de près ou de loin. Cette phase est indispensable au processus de guérison.
  • Le marchandage : on reformule la réalité à coups de “si seulement…”, de “et si…”, comme pour échapper à la réalité présente. C'est la partie avec laquelle j'ai le plus de mal, mais elle peut être intéressante à traiter !
  • La dépression : c'est la phase où l'on est rattrappé par une immense tristesse et un profond accablement. Sas doute la plus compliquée à garder dans une juste mesure. 
  • L'acceptation : on admet que l'être cher est parti et on commence à se reconstruite, à apprendre à vivre avec cette perte.

 Bien entendu, il faudra sans doute pas mal de temps avant que les chapitres concernés soient mis en ligne ! Et sans doute seront-elles assez peu visibles finalement, mais c'est aussi le but : pouvoir les inclure dans une narration fluide. 

 

 

Beatrice Aubeterre   mercredi 12 août 2020 à 15h5812.08.2020 à 15h58   6
Les Commentaires (Commenter)
Vous devez être identifié pour participer aux blogs.
Dernière publication

La Nef Blanche, 19
« Herezan prend des risques »
Les derniers commentaires
Aislune S. a laissé un commentaire.
mercredi 8 juillet 2020 à 11h03
Aislune S. a laissé un commentaire.
mercredi 8 juillet 2020 à 10h57
Aislune S. a laissé un commentaire.
mercredi 8 juillet 2020 à 10h51
Aislune S. a laissé un commentaire.
mercredi 8 juillet 2020 à 10h42
Pixie a laissé un commentaire.
lundi 8 juin 2020 à 18h47
L'AlléeDesConteurs.fr © 2005-2020
AlléeDesConteurs.fr Découvrir l'Allée L'Allée & Co Statistiques
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
13 fictions publiées
803 membres inscrits
Dernier inscrit: Melsuien
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2020