Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Romans Agenda Publier Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe

Inscrivez-vous ou connectez-vous

Le blog de l'histoire

Je sais que ce titre est cryptique, mais je n'ai rien trouvé de mieux pour exposer une question un peu délicate. Puisque nous parlons de romance, il serait dommage de ne pas aborder la relation entre Haudran et sa fiancée, Liloën. Ils forment un couple adorable, il faut bien l'avouer. Ils défient les règles de leur société en se choisissant mutuellement. Ils se respectent visiblement. Ils sont prêts à faire une partie du chemin vers l'autre. Ils connaissent leur place respective dans le monde qui les attend, et les moments de solitude que la carrière d'Haudran leur imposera.

Pourtant, plusieurs fois, les lecteurs ont remarqué l'absence quasi intégrale de la jeune fille des pensées d'Haudran dès qu'il se trouve dans les Marches dardaniennes. Au point de s'interroger sur ses sentiments pour la jeune fille, voire sa sexualité. Au départ, je me suis demandée si je ne devais pas y remédier, avant de réaliser qu'après tout, peut-être qu'il y avait quelque chose derrière...

Haudran compartimente soigneusement sa vie ; il est bien décidé à ne pas se laisser distraire par quoi que ce soit quand il s'agit de sa mission... C'est un garçon très cérébral, qui n'est pas particulièrement prompt à la passion. Mais il finira par s'interroger de lui-même sur la place qu'il donne à l'amour dans sa vie. Sur l'amour lui-même. Sur ce qui peut passer pour de l'amour quand deux solitudes se rencontrent. Sur les conséquences de ses actes et de sa position particulière sur le bien être de ceux qui ont lié leur vie à la sienne, y compris Liloën.

Nos personnages sont humains (même quelqu'un comme Haudran et j'ai envie de dire, surtout quelqu’un comme Haudran). Et un jour, il sera frappé de plein fouet et il sera obligé de comprendre et d'accepter ce qui se passe dans son propre cœur, mais je ne révélerai ni comment, ni pourquoi. C'est l'une des choses que vous devrez découvrir par vous-même quand cette série se poursuivra !

 

Beatrice Aubeterre   lundi 12 février 2018 à 15h3312.02.2018 à 15h33   8
Les Commentaires (Commenter)
Kulrath
lundi 12 février 2018 à 15h49
C'est vrai qu'il n'a pas l'air de penser excessivement à sa fiancée, monsieur le prince aur'Commara... enfin, c'est l'impression que j'ai eut, personnellement.

Par contre... je n'ai pas pensé que ça pouvait avoir un rapport avec sa sexualité... Au fil du récit, je n'ai pas l'impression qu'il ait eut l'air de faire des avances ou quoi que ce soit de ce genre à quelqu'un... comme Aldan Burn... (je me suis sûrement trompé dans son prénom ou son nom et je m'en excuse d'avance)

Au contraire du commandant en second du Ferragon qui, lui, a clairement montré ses penchants dans les premiers chapitres

Mais bref.

Donc, dans le tome suivant, il va y penser un peu plus? Eh bien, ça ne lui ferrait pas de mal, je crois.

Quoique ça pourrait aussi l'effrayer. Après tout, jusqu'à preuve du contraire (ou jusqu'à ce qu'une autre demoiselle s'invite) ce qu'il compte faire, c'est épouser sa fiancée. Donc, se marier, fonder une famille, avoir des enfants... (enfin, je me doute que ça ne va pas se faire aussi simplement...)

Mais cette situation ne risquerait-elle pas d'engendrer certaines... complications? Je m'explique: quand fonde une famille, il me semble qu'on prend pour exemple notre vie passée, pour se fixer des bases, des repères, pour utiliser un modèle...

Hors... quel modèle suivrait le Mondrad aur'Commara? Sans doute celui de la famille de son ancien supérieur, l'ancien Mondrad du Ferragon décédé et dont il a fréquenté un temps la famille.

Parce que... ben, c'est pas vraiment comme si la "vraie" famille d'Haudran pouvait être prise pour exemple, avec sa mère qui était... ben, une bonne mère, si mes souvenirs des explications sont exactes, mais son père qui n'était pas vraiment un père idéal... ou un mari idéal à cause des remords qu'il devait ressentir suite aux circonstances dans lesquelles il avait rencontré son épouse...

Bref.

J'ai hâte de voir tout ça :)
Beatrice Aubeterre | lundi 12 février 2018 à 17h53
Merci pour ta lecture ! Pour sa sexualité, cela a été évoqué dans certains commentaires, je n'invente pas ! Mais j'étais la première surprise ! :)
Je ne dirai rien pour le tome 2 ! Je te laisse découvrir !
Pour le modèle, oui, idéalement, Brent et Megan Tallamond sont ses modèles. Mais son passé a laissé des traces et il devra y faire face. Et pour son père, cela va se révéler encore plus compliqué que cela...
Je prévois au minimum 5 tomes pour cette histoire, si je ne m'épuise pas avant ! XD Il y a bien des chances qu'elle m'occupe pour les vingt années à venir ! :)
Kulrath | lundi 12 février 2018 à 18h37
Ah, si c'était dans des commentaires, je ne les ais pas vu... enfin, en même temps je réponds rarement a des commentaires autres que les miens

Ah, Tallamond... je ne me souvenais plus du nom. Juste que le mari était l'ancien commandant du Ferragon, et que le mystérieux enquêteur aux yeux verts (dont je ne me souviens plus du nom non plus... est-ce que ce serait "Palin"? Ou quelque chose comme ça?) rencontrait sa veuve pour poursuivre ses investigations sur le jeune prince.

Plus compliqué? Ah? Parce qu'avec le passé qu'on lui connaît déjà, ce n'est pas assez compliqué?

5 tomes... en VINGT ans?

...

Il va falloir que je sois patient... très patient...
Beatrice Aubeterre | lundi 12 février 2018 à 20h42
J'espère mettre moins de temps quand même ! XD
Nascana
mardi 13 février 2018 à 15h21
C'est dommage, j'aime bien ce couple. Après, je me demande ce que tu nous réserves.
Beatrice Aubeterre | mardi 13 février 2018 à 19h44
Merci Nasca ! J'espère ne pas te décevoir !
Sizel
vendredi 16 février 2018 à 04h44
Et bien ! ça laisse présagé un grand moment de maturité ! J'espère que tu réussiras à donner forme comme tu le souhaites à ce passage ^^
Beatrice Aubeterre | vendredi 16 février 2018 à 08h46
Maturité... Dans un premier temps... pas vraiment ! ^^ Mais cet aspect des choses ne commencera à être vraiment abordé que dans le tome 3, même s'il y a quelques éléments avant-coureurs dans le tome 2.
Merci Sizel !
Commenter ce billet
Pour commenter les billets postés, merci de vous identifier !
Dernière publication

La Nef Blanche, 1
« Une liberté inattendue »
Les derniers commentaires
Kulrath a laissé un commentaire.
jeudi 12 juillet 2018 à 09h26
Ploum a laissé un commentaire.
dimanche 8 juillet 2018 à 14h06
Kahlan a laissé un commentaire.
vendredi 6 juillet 2018 à 20h06
Kulrath a laissé un commentaire.
mercredi 4 juillet 2018 à 11h05
Kahlan a laissé un commentaire.
vendredi 22 juin 2018 à 19h45
Licence Creative Commons
ALLEEDESCONTEURS.FR DECOUVRIR L'ALLEE L'ALLEE & CO STATISTIQUES
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Publier sur l'Allée
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
27 fictions publiées
702 membres inscrits
Dernier inscrit: Copperspoon
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2018