Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Nos Romans L'Agenda Parchemins
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe

Inscrivez-vous ou connectez-vous

Le blog de l'histoire

Pour ce projet, je me suis intéressée à la façon d’aborder le genre social. C’est un thème qui me parle depuis plusieurs années, mais je ne me sentais pas assez à l’aise pour l’aborder jusqu’il y a deux ans environ. Cependant, vouloir le faire ne veut pas dire « savoir le faire ».

J’ai mis en place quelques petits trucs basiques, en modifiant un peu pour tenter de l’intégrer à mon univers, faire en sorte que ce soit fluide, etc. Prenons l’exemple du « Iel ». Dans mon projet, il y a plusieurs peuples, dont les feyes (fey au singulier). Ce peuple-là utilise le pronom neutre « Yel ». Ça ressemble à « Iel », d’où mon choix. J’ai décidé de ne pas aller trop loin avec les accords du neutre et de me cantonner aux pronoms et articles (læ, mæ…). J’avais prévu un tout autre système pour les alven (au singulier : alve), où là, il y a onze genres sociaux (un coup d’œil ici pour vous donner une idée : https://www.alleedesconteurs.fr/fictions/orlambrya/page-lexique_des_peuples_de_linterne.html). Pour l’instant, j’ai même pas abordé ça dans les trois premiers tomes.

Mais voilà. Entre vouloir faire et savoir faire, il y a un grand écart.

Déjà, je ne suis plus trop satisfaite de ce que j’ai mis en place. Mon côté perfectionniste, sans doute. Ensuite, eh bien ça gêne des lecteurs rien que pour les feyes, la lecture des pronoms en fait… Alors je vais poser la question franchement : comment aborder le genre social et le neutre dans mon projet tout en donnant envie ? Est-ce que j’essaie d’intégrer ce qui ressort depuis plusieurs années (iel, læ…) ou je pars sur autre chose ? Je ne tiens vraiment pas à ce que ce soit une barrière ! Pour l’instant, je laisse comme ça, mais ça risque du coup de bouger encore, parce que je veux (et j’y arriverai) que mon histoire reste accessible à tout le monde !

NB : ne pas confondre le neutre et l’écriture inclusive. Pour cette dernière, j’ai abouti à la conclusion que ce serait très difficile de l’employer dans l’écriture et à l’oral ça coince beaucoup aussi. Voilà pourquoi le neutre me paraît être un bon compromis (mais un vrai neutre, qui se distingue bien, pas le neutre assimilé au masculin que l’on a en latin...)

Aislune S.   jeudi 19 décembre 2019 à 20h0919.12.2019 à 20h09   13
Les Commentaires (Commenter)
Vous devez être identifié pour participer aux blogs.
Dernière publication

2, Épilogue
Les derniers commentaires
Quetzy a laissé un commentaire.
jeudi 23 janvier 2020 à 13h33
L.E.Nixen a laissé un commentaire.
jeudi 23 janvier 2020 à 00h45
Ploum a laissé un commentaire.
dimanche 12 janvier 2020 à 10h39
Diogene a laissé un commentaire.
vendredi 10 janvier 2020 à 20h53
L.E.Nixen a laissé un commentaire.
mardi 7 janvier 2020 à 23h06
L'AlléeDesConteurs.fr © 2005-2020
AlléeDesConteurs.fr Découvrir l'Allée L'Allée & Co Statistiques
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
17 fictions publiées
776 membres inscrits
Dernier inscrit: Le Parfum des Mots
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2020