Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Romans Agenda Publier Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe
Connexion
Le blog de l'histoire
Il est des questions où il parfois difficile d'y répondre. Celle-ci, délicate, ne manque pas cependant de m'interpeller, tant les noms (ou les prénoms) ont une importance majeure pour les personnages. En règle général, j'ai un problème avec les noms ou le prénoms de mes personnage, comme si je me trouvai dans l'impossibilité de leur en donner un. Par exemple le Voyageur ne retrouve son identité qu'à la fin de sa première aventure.
Dans le cas de l'Enfant des Miroirs, l'enfant n'a pas de prénom, car, prétend-il, il est imprononçable pour un gosier humain, plus simplement il fait partie de ces choses, dont il s'est séparé par la force des choses. En fait, je crois que les noms de mes personnages seront amenés (pas pour tous cependant) à changer, au gré des circonstances, comme signe d'une maturation ou plutôt d'une métamorphose. Changer de noms, c'est comme changer de peau, pour le Voyageur la découverte de son nom est le fruit d'une transformation. Pour l'un des personnages de l'Enfant des Miroirs, ce sont les circonstances qui l'ont amené à en changer, avec toute la cruauté qui l'accompagne. En fait, que mes personnages soient humains ou divins, le changement de noms est toujours dû à des circonstance extraordinaires.

Donc, oui j'ai un problème avec les prénoms de mes personnages qui vient du fait que je cherche un sens précis, en même temps qu'il doit y avoir un engrenage coincé quelque part.
Diogene   samedi 3 septembre 2016 à 21h3303.09.2016 à 21h33   15
Les Commentaires (Commenter)
Nascana
dimanche 4 septembre 2016 à 01h45
C'est intéressant ce que tu nous expliques. Je ne sais pas pourquoi mais j'imagine bien tes personnages choisir leur propre nom par la force des choses plutôt que d'accepter celui qu'on leur fournit.

Nascana
Diogene | mardi 6 septembre 2016 à 22h55
Bonsoir Nascana,

C'est une remarque fort judicieuse que tu as là. En fait, tout dépend du degré "de parenté" que j'ai avec mon personnage. Mais il est indéniable que ce sont eux qui me disent si le nom que je choisis leur convient ou non. C'est tout à fait vrai pour l'Enfant qui ne m'a toujours pas révélé son nom.
Je remarque de même que certain rejette les noms choisis, ce qui me pose quelques soucis à présent, mais je trouverai la solution

Merci Nascana
Aislune Séidirey
dimanche 4 septembre 2016 à 16h37
J'ai un personnage un peu comme ça dans Orlambrya, donc je te comprends. Je comprends aussi le pouvoir que tu prêtes au nom.
Diogene | mercredi 7 septembre 2016 à 20h04
Merci Aislune,

Pour tout dire, je viens juste de découvrir le prénom de l'enfant dans l'un de ses souvenirs, mais je suis loin d'avoir découvert le véritable. Allez parce que je suis gentil, je le donne : Angrbod.
Aislune Séidirey | mercredi 7 septembre 2016 à 20h05
Oh, pas mal
Sizel
dimanche 4 septembre 2016 à 23h24
Ton écriture étant en générale très liée à ton IRL, cette difficultés ne trouve pas écho en toi ? Je crois que ça me semblerait logiciel
Diogene | mercredi 7 septembre 2016 à 20h06
Logiciel, Sizel ?

Logique, très certainement oui. J'ai quelques idées à ce sujet, mais c'est une excellente chose que d'avoir de nouveau soulevé ce point,car finalement cela renvoie à une question éternelle : Qui suis-je ?
Pour l'enfant, je me sers de certains de mes souvenirs, pas toujours agréables.
Sizel | mercredi 7 septembre 2016 à 20h27
Ah oui, logique plutôt que logiciel ^^' Fichu correcteur de téléphone !
Jamreo
lundi 5 septembre 2016 à 14h07
Est-ce qu'on ne pourrait pas dire aussi que donner un nom, même arbitraire et d'abord dénué de sens, donne nécessairement une forme et un sens après-coup ? :) c'est délicat de poser un nom sur un personnage "vierge" en tout cas, donc je te comprends !
Diogene | vendredi 9 septembre 2016 à 10h37
Je pense en effet que l'inverse peut être tout aussi vrai, après tout dépend e la charge symbolique que l'on glisse dans le nom, ce qui influencera alors la destinées du personnage. Je peux difficilement te répondre mieux, car je ne me suis pas encore retrouvé dans ce cas de figure (enfin pas tout à fait).
Merci J'am '
Isabelle
lundi 5 septembre 2016 à 21h59
Un prénom s'est aussi un attachement, peut-être as-tu besoin d'un peu de distance car tes personnages sont complexes...
Diogene | mardi 13 septembre 2016 à 13h14
Salut Isa,
Je ne pense pas que cela soit un problème d'attachement ou de distance, mais plutôt de connaissances. Tant qu'il estimera que je ne le connais pas suffisamment, que je ne suis pas capable de le comprendre dans son entièreté, il me laissera le regarder de loin, sans rien me dire. Par exemple, dans l'enfant, j'ai attendu pas loin du chapitre 35 pour que le personnage du professeur de français me donne son véritable nom.
Diogene | mardi 13 septembre 2016 à 13h15
Salut Isa,
Je ne pense pas que cela soit un problème d'attachement ou de distance, mais plutôt de connaissances. Tant qu'il estimera que je ne le connais pas suffisamment, que je ne suis pas capable de le comprendre dans son entièreté, il me laissera le regarder de loin, sans rien me dire. Par exemple, dans l'enfant, j'ai attendu pas loin du chapitre 35 pour que le personnage du professeur de français me donne son véritable nom.
Beatrice Aubeterre
jeudi 8 septembre 2016 à 13h32
Les noms semblent avoir une valeur et un sens très singulier dans ton œuvre, il est normal que cette question t'interpelle de façon toute particulière !
Diogene | mardi 13 septembre 2016 à 13h48
Salut Béa,

Je ne puis que confirmer ton propos Béa, j'ai relation toute particulière avec le nom, qui se confond presque avec ce qu'est le personnage lui-même. Le connaître et le comprendre, c'est pour lui la condition sine qua none pour qu'il me le donne.
Commenter ce billet
Pour commenter les billets postés, merci de vous identifier !
Dernière publication

2, 33
« Epilogue »
Les derniers commentaires
Aislune Séidirey a laissé un commentaire.
mardi 11 juillet 2017 à 20h08
Aislune Séidirey a laissé un commentaire.
mardi 11 juillet 2017 à 20h04
Aislune Séidirey a laissé un commentaire.
mardi 11 juillet 2017 à 20h03
Aislune Séidirey a laissé un commentaire.
dimanche 9 juillet 2017 à 12h04
Aislune Séidirey a laissé un commentaire.
dimanche 9 juillet 2017 à 12h02
Licence Creative Commons
ALLEEDESCONTEURS.FR DECOUVRIR L'ALLEE L'ALLEE & CO STATISTIQUES
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Publier sur l'Allée
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
31 fictions publiées
667 membres inscrits
Dernier inscrit: Raphael Reuche
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2017