Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Nos Romans L'Agenda Parchemins
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe

Inscrivez-vous ou connectez-vous

Le blog de l'histoire

Bon, c'est bientôt les fêtes (ici au Québec, on a eu notre première tempête de neige le 11 novembre...) et l'équipe animation de l'Allée a décider de prendre de l'avance ;-)

Je dois donc présenter ce que m'inspire "Saisons et Festivités". Et comme ce billet va concerner mes personnages, je me suis dit "autant les faire parler!" (et je sais que ma bande de cabossés vous manque un peu...)

J'appelle donc sur le devant de la scène : Gus, Tony, Joe (non Joe, ne commence pas à embêter Tony!), Downes (Oui, Cap, tu peux emmener ta tasse de café), Mad et bien sûr, notre petite... Euh pardon, je voulais dire notre chère Charlie (entre nous, j'ai pensé à "adorable Charlie", mais je ne sais pas, j'ai un doute sur le fait qu'elle apprécie le compliment...).

 

Allez les gars, prenez place! Je vous ai sortis de votre caverne sous la montagne pour vous emmener directement sur cette scène, avec ces deux beaux sofas bien moelleux pour vous, et ce fauteuil pour moi qui vais vous interviewer.

Ok, bon, déjà, pour éviter que ça ne finisse en pujilat, je vais vous répartir sur les canapés : Tony, Downes et Joe, vous allez sur celui de gauche (Oui, Cap, tu as raison, il vaut mieux que tu te mettes au milieu), et donc Gus, Mad et Charlie sur celui de droite. 

 

Charlie: Chef, j'ai une question!

(j'adore quand mes persos m'appellent chef. Pas vous?)

Quetzy: Oui Charlie?

Charlie: Je peux m'asseoir sur l'accoudoir?

Quetzy: Euh... Oui, mais pourquoi?

Charlie: Parce que...

Quetzy: (soupir d'exaspération) Mais encore? Il n'est pas confortable ce sofa? Je me suis que ça changerait des chaises de Denali?

Charlie: Ouais, mais si je m'assois, je vais passer pour un microbes à côté de ces deux mastodontes!

(Heureusement, les deux "mastodontes" en question sont plutôt cools et prennent cette mini-insulte avec le sourire).

Quetzy: Bon, OK, mais tu me vires tes chaussures. 

Charlie:  D'accord Chef.

(Je vous ai dit à quel point j'aimais qu'ils m'appellent Chef? Ah oui? Désolée, je radote...)

Downes: Alors Chef, il parait que tu veux nous faire parler. On est tous d'accord avec ça (et de toute façon, c'est pas comme si on avait le choix...), mais on se demande tous "De quoi tu veux qu'on parle?"

Quetzy: Toujours droit au but, Cap! Bon, ne paniquez pas, je veux juste que chacun, vous me disiez ce que les mots "Saison et Festivité" vous évoquent. Facile non?

(En guise des réponses enthousiastes que j'attendais, j'ai le droit à un silence de mort. Ah ces personnages, jamais à réagir comme on s'y attend...)

Quetzy: Bon, vu votre enthousiasme, je vais essayer de simplifier la question. Si je vous dis "Quelle est votre saison préférée?", vous me répondez quoi?

Downes, Mad, Joe, Gus, Tony: L'été!!!!

(Je remarque que seuls les garçons ont répondu. Charlie a croisé ses mains et regarde le sol. Intéressant...)

Quetzy: Super! Pour une fois vous êtes presque tous d'accord! Ça me change de ne pas avoir à gérer vos conflits! Bref... Donc, l'été remporte vos suffrages. Et si je vous demande "Pourquoi l'été?", vous me dites quoi? Downes, à toi l'honneur. Et quand tu as finis, tu annonces le suivant.

Downes: Parce que les jours durent plus longtemps. Avant la purge, j'aimais bien me boire une bière sur ma terrasse le soir. Il faisait jour tard, et même quand la nuit était tombée, c'était encore agréable de rester dehors. Mad, à toi.

Mad: Ça ne va surprendre personne, mais moi, c'est la chaleur que je préfèrais en été. Passer la journée en short et t-shirt, voire en caleçon de bains, c'était juste le paradis pour moi. Gus, enchaîne.

Gus: Bah moi, c'était surtout parce qu'il n'y avait pas d'école que j'aime l'été. Pouvoir dormir jusqu'à pas d'heure, se lever finalement pour aller glander avec les potes, avoir juste à te laisser vivre, enfin bref... Tu me comprends Chef.

Quetzy: Oui, je te comprends. Bon, allez, Joe, ton tour.

Joe: Je rejoins un peu ce que Cap, Gus et Mad ont dit. Un peu des trois. C'était cool de pouvoir glander au soleil jusque tard le soir... Allez, gamin, il ne reste plus que toi!

Tony: Moi non plus ça ne va pas surprendre grand monde. L'été, c'était les vacances que je préférais. Et pouvoir traîner avec mon frangin avec la bénédiction parentale. Deux mois à le coller du matin au soir. OK, des fois, je finissais la tête plantée dans le sable, ou tout habillé dans une fontaine, parce que je l'avais trop fait chier. Mais ça en valait la peine.

Quetzy: Bien, merci à vous, c'était de chouettes réponses. Et vous savez quoi? Vous avez tous répondu au passé, sur ce vous préfériez dans l'été avant la purge. Je comprends bien pourquoi, je vous ai créé après tout. Mais c'était marrant de vous lire ainsi. Fait que, on va continuer sur cette lignée. Imaginez que vous, les vous d'aujourd'hui, pas ceux d'avant la purge, vous êtes en été, et que vous devez fêter quelque chose. Ça serait quoi? Et quand je dis "fêter", c'est n'importe quoi, tant que c'est festif. Alors, qui se lance en premier?

(Je les vois tous réfléchir, bien sagement. Et je sens, je sais, qu'ils hésitent à se lancer. Après tout, ils ont beau être des soldats, des survivants, ils n'en restent pas moins des gueules cassés qui essaient de se protéger comme ils le peuvent. Même des autres...)

Mad: Vous le savez tous, et surtout vous Chef, que je suis un gars du Sud. En Louisiane, on aime faire la fête, et surtout faire la fête dehors. Alors pour moi, la meilleure façon de célébrer quelque chose, c'est de faire un barbecue. Avec des grosses pièces de viande marinée, des patates cuites sous la braise, de la sauce barbecue qui coule à flots, et de la tarte aux noix de pécan. Et tout ça sous un grand soleil qui te brûle la peau.

Gus: Faudrait une piscine aussi. Pour qu'on puisse s'y rafraîchir quand on sera plus cuits que tes morceaux de bidoche.

Tony: J'ai mieux comme idée! On se relais au grill, et quand on a trop chaud, on pique direct une tête! Comme ça, on reste frais plus longtemps pour faire les grillades!

Joe: C'est bien la première fois que je t'entends dire une chose intelligente, gamin! Et ben, pendant que vous jouerez aux gonzesses à faire la bouffe, moi je glanderais sur un donut géant au frais dans la piscine!

Downes: Vous êtes bien qu'une bande d'amateurs! Vous oubliez le plus important dans un barbecue : la bière! Gardée bien au frais au frigidaire, et qu'on peut boire aussi bien en utilisant une fourchette à grillade que sur une bouée donuts! Si vous oubliez la bière, votre fête, elle ne vaut rien! Faut tout leur apprendre à ces gamins...

(Malgré le ton supérieur qu'il utilise, Downes s'amuse tout autant que ses hommes. Je les regarde tous les cinq échanger des blagues ou autres trucs pour bien mariner la viande, ou quelle est la meilleure bière, avant de poser les yeux sur ma Charlie. Elle me retourne mon regard, et elle sait que je vais bientôt braquer le projecteur sur sa personne. Car si elle croyait passer à l'as, elle s'est mis le doigt dans l'œil jusqu'au coude...)

Quetzy: Super les gars! Vous me gardez une place à votre barbecue, avec une belle côte de bœuf et un verre de vin s'il vous plait. Mais maintenant, vous vous taisez, parce que je voudrais bien entendre la réponse de Charlie.

(Et paf, c'est magique. Ils se taisent tous d'un seul coup, et se tournent en parfaite synchronisation vers notre chef cuistot.)

Charlie: Ben moi, ma saison préférée c'est l'hiver. Et avant que vous ne vous mettiez tous à brailler qu'il fait trop froid et que la neige vous en avez ras le bol, je vais vous dire pourquoi. Moi, j'ai grandi avec mon père, parce que ma mère est morte quand j'étais bébé. Mais il était tout le temps au travail, et je le voyais peu. Pourtant, quand c'était Noël, il était toujours là. Et je l'avais pour moi toute seule pendant une semaine. Jamais il n'en a manqué un. Le monde pouvait s'écrouler autour de nous, c'était sacré, on passait Noël tous les deux, rien que lui et moi. Et ça, pour moi, ça vaut tous les barbecues au soleil du monde. 

(Vous comprenez pourquoi je l'aime tant, ma petite cuistot explosive? En attendant, les gars sont toujours silencieux, et presque penauds. C'est Gus finalement qui ouvre la bouche le premier.)

Gus: La dinde à Noël, c'est démodé. On devrait faire un repas de Noël avec un barbecue.

Tony: Et on mettrait Joe dans une piscine pour enfants, qu'on aurait installée dans le garage pour qu'il nous foutte la paix.

Joe: Et je te planterai la tête dans la neige pour t'empêcher de raconter des conneries, ça nous ferait aussi des vacances!

Downes: On mettrait Mad au grill, Joe à l'épluchage des patates. Tony décorerait le sapin, et Gus s'occuperait du dessert. Et moi je distribuerais les bières ou le vin chaud.

Charlie: Et moi je ferais quoi pendant ce temps?! Je me ferais les ongles et je porterais une jolie robe pour faire la potiche?! Sérieux les gars?!

Mad: Toi? Mais tu seras assise au bar, et tu nous donneras les consignes à suivre. Pas trop cuite pour Downes la viande. Joe, il reste de la peau sur cette patate là. Tony, ça manque de guirlandes au milieu. Gus, moins de sucre et plus de noix de pécan. Et Downes, sers-moi un verre de blanc! Pour une fois, c'est nous qui cuisinerions et qui seroins à tes ordres. 

(Je vous passe les détails, mais ils sont repartis de plus belle, à se chamailler sur qui ferait quoi, et comment, et quel est le meilleur vin pour du vin chaud, et oui, on peut boire une bière à table pendant un repas de Noël.  

Je m'éclipse discrètement, pour les laisser s'exprimer, se chamailler, refaire le monde. Qu'ils en profitent. Ce que je m'apprête à leur faire vivre ne sera pas aussi plaisant...)

 

 

 

(merci à ceux qui auront eu le courage de lire ce billet, désolée de la longueur, mais j'avoue m'être bien amusée à l'écrire:p)

Quetzy   lundi 18 novembre 2019 à 04h4818.11.2019 à 04h48   15
Les Commentaires (Commenter)
Vous devez être identifié pour participer aux blogs.
Dernière publication

Textes Annexes et Autres Nouvelles, 9
« Une Soirée Cinéma »
Les derniers commentaires
Beatrice Aubeterre a laissé un commentaire.
lundi 2 décembre 2019 à 02h30
Pandallyster a laissé un commentaire.
dimanche 1 décembre 2019 à 14h27
Pandallyster a laissé un commentaire.
dimanche 3 novembre 2019 à 13h39
Erval a laissé un commentaire.
jeudi 29 août 2019 à 22h09
Erval a laissé un commentaire.
jeudi 29 août 2019 à 09h19
L'AlléeDesConteurs.fr © 2005-2019
AlléeDesConteurs.fr Découvrir l'Allée L'Allée & Co Statistiques
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
17 fictions publiées
765 membres inscrits
Dernier inscrit: Mara lune d'argent
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2019