Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Romans Agenda Publier Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe
Connexion
Le blog de l'histoire
Bon, pas tout à fait vrai (je suis sûre que certaines ne voudraient pour rien au monde rencontrer les petits camarades de jeu de Lizzie... Je parle des insectes mutants, pas des beaux messieurs torses nus hein ?!) mais je trouvais le titre sympa pour ce billet de blog.


Doooonc, notre chef animation nous ayant proposé un petit thème, je m'y plie donc avec mes chers amis de "Lizzie".

La question du mois était donc :

Si vos personnages étaient transposés dans la vie de tous les jours, à quoi ressembleraient-ils ?


Alors, on va jouer un peu. Imaginez que la Purge n'a pas eu lieu, que les insectes mutants n'existent pas (oui oui Sizel, je sais que tu pousses un soupir de soulagement !) et que Mad et Downes sont tout ce qu'il y a de plus normal.



Commençons par Downes. Et bien, si la Purge n'avait pas eu lieu, notre cher Capitaine... serait Capitaine dans l'armée. Oui, pas super original, mais n'oublions pas que c'est un militaire de carrière, diplômé de Westpoint (pour ceux qui ne sauraient pas, c'est une des plus prestigieuses école militaire aux Etats-Unis), et ses états de services passés sont assez élogieux.
Du coup, forcément, il serait encore Capitaine, probablement sur le terrain, ou alors à former les jeunes recrues. Sévère, intransigeant, autoritaire, il aurait tout à fait le profil.

Mais si vraiment Downes n'avait pas été dans l'armée, on l'aurait quand même retrouvé dans des emplois similaires : chef de la sécurité, garde du corps, voire même dans des agences gouvernementales, par exemple dans la protection rapprochée de hauts dirigeants.


Mad, par contre, c'est une autre histoire. Lorsque la purge a frappé, il était au lycée, à flirter avec sa copine. Du coup, s'il avait eu la possibilité de poursuivre son adolescence de manière normale, il aurait continué ses études pour devenir ce dont il rêvait depuis qu'il était gosse : architecte. Sur le plan personnel, Mad n'était pas le séducteur de la famille, malgré sa gueule d'ange (surnom gentiment donné par un de ses frère ainés). Par conséquent, même sans se faire moine (quel gâchis !), il aurait bien profité de sa jeunesse (fêtes étudiantes et tout le toutim), il aurait cependant gardé à l'esprit de chercher la bonne personne. Mais l'aurait-il trouvé ? Ça, c'est une autre question.


Tony, Joe, n'ont été que brièvement rencontrés et évoqués, je ne dirais donc rien sur eux. Mais ils auront droit à une séance de rattrapage, une fois qu'ils auront tous fait leur entrée.

Ce qui ne saurait tarder, soyez rassurés !
Quetzy   vendredi 8 juillet 2016 à 17h3508.07.2016 à 17h35   12
Les Commentaires (Commenter)
Serenya
samedi 9 juillet 2016 à 08h15
oui ranges tes bébètes, c'est mieux ainsi XD Très logique tout ça, j'ai hâte de voir ce que la séance de rattrapage va donner
Quetzy | lundi 11 juillet 2016 à 17h25
Merci Serenya !

Je comprends pas que tu ne veuilles pas faire connaissance avec mes bébettes. Elles aiment beaucoup les câlins pourtant

La séance de rattrapage arrivera avec le chapitre 3, dès qu'il sera corrigé. A moins que je n'attende le chapitre 4 pour avoir VRAIMENT tous les personnages. Parce que mine de rien, vous devez encore faire connaissance avec Tony, Gus, Joe et Charlie
Isabelle
dimanche 10 juillet 2016 à 11h25
Heu... Il n'y a pas que Sizel qui a du mal avec tes "Cafards". C'est vraiment une oportunité cette purge finalement, non ? Vivement la suite en tous cas.
Quetzy | lundi 11 juillet 2016 à 17h27
Une opportunité ? Hmmm, pas sûr qu'ils soient d'accord.

Disons que ça leur a offert une vie plus "active" que celle qu'ils auraient connue en temps normal. Mais quitte à choisir, je pense qu'ils auraient préféré la version "sans Cafards"

Merci en tout cas pour ton commentaire Isa <3
Jamreo
lundi 11 juillet 2016 à 10h28
Bah, ne pas aller aux fêtes étudiantes et tout le toutim ne veut pas dire ne pas profiter de sa jeunesse ! Donc la vie de Mad serait quand même différente... celle de Downes aussi bien sûr mais ce dernier aurait quand même idéalement rejoint l'armée ! Ce qui change, c'est pas de bébêtes, et j'avoue que ça leur enlève une sacrée épine du pied
Quetzy | lundi 11 juillet 2016 à 17h30
Tout à fait Jam ! Je plussoie aussi sur les fêtes étudiantes. Disons que Mad y serait allé, histoire de voir. Mais les fraternités, et l'abus de ce genre de soirées, très peu pour lui. A son avis, rien ne vaut un truc en petit comité.

Downes n'aurait pas rejoint l'armée, il y était déjà avant la Purge. Mais je chipote

Les bébêtes, ça change tout, je suis tout à fait d'accord avec toi.

Merci pour ton commentaire en tout cas <3
Nascana
mercredi 13 juillet 2016 à 02h13
Il ne vaut mieux pas transposer les bêbêtes.

Sinon pour les autres, c'est logique comme choix de vie.
Quetzy | mercredi 13 juillet 2016 à 17h21
Je crois que non, il vaut mieux laisser les bêbêtes dans "Lizzie" ;-)

C'est très logique c'est vrai. Cet article était une occasion de parler un peu des personnages, hors contexte.

Merci en tout cas pour ton commentaire Nasca <3
Oménassaï
dimanche 17 juillet 2016 à 00h17
En y réfléchissant bien, c'est vrai que toute la vie de tes personnages tournent autour de ces fameux Cafards : de leur personnalité à toutes leurs occupations... Sans ces petites bêtes, ils auraient menés une vie plutôt tranquille, au final. Je pense que Mad et Downes auraient tous les deux appréciés (d'autant plus que sans les insectes, ils auraient sans doute gardé leurs familles respectives)...
Quetzy | dimanche 17 juillet 2016 à 00h52
Tu as tout à fait raison Omé. Les cafards/la purge, tout cela a modifié leur petite vie, et c'est devenue leur préoccupation majeure.

Du coup, oui, Mad et Downes auraient préféré garder leur ancienne vie, aussi tranquille furent-elles.

Reste à savoir si un jour, ils connaîtront la paix, de nouveau ;-)

Merci en tout cas pour ton commentaire Omé !
Sizel
mercredi 27 juillet 2016 à 12h53
Deux destins intéressants ! Le destructeur qui aurait rêvé d'être bâtisseur : la destinée a un sens de l'humour particulier quand même
Quetzy | mercredi 27 juillet 2016 à 14h43
Hello Sizel.

Oui, le destin est un grand farceur, n'est-ce pas ? En fait, cette passion pour tout ce qui est construction a beaucoup aidé Mad dans son apprentissage de la destruction : quand tu sais comment se construit une chose, tu sais aussi comment mieux la détruire.

Contente que ce petit billet t'ait intéressée ;-) Merci à toi.
Commenter ce billet
Pour commenter les billets postés, merci de vous identifier !
Dernière publication

Textes Annexes et Autres Nouvelles, 4
« O'Brother »
Les derniers commentaires
Beatrice Aubeterre a laissé un commentaire.
mardi 19 septembre 2017 à 10h19
Lunar Eclipse a laissé un commentaire.
lundi 4 septembre 2017 à 21h24
Ploum a laissé un commentaire.
jeudi 24 août 2017 à 17h41
Ploum a laissé un commentaire.
jeudi 24 août 2017 à 17h28
Ploum a laissé un commentaire.
jeudi 24 août 2017 à 17h11
Licence Creative Commons
ALLEEDESCONTEURS.FR DECOUVRIR L'ALLEE L'ALLEE & CO STATISTIQUES
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Publier sur l'Allée
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
31 fictions publiées
655 membres inscrits
Dernier inscrit: YannLMP
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2017