Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Romans Agenda Publier Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe

Inscrivez-vous ou connectez-vous

Le blog de l'histoire

Sur ce super titre, je vous propose cet article pour fêter la publication du livre 1. J’avais envie de revenir sur les évolutions qu’a connu l’histoire, autant sur l’intrigue originelle que sur les différents personnages. J’ai évité les spoilers, mais pour être plus à l’aise, je vous conseille d’avoir au moins lu les 8-10 premiers chapitres. Néanmoins, rien ne vous empêche de le lire si ce n’est pas le cas.

 

Un philtre d’amour qui tourne mal.

 Tout d’abord, l’intrigue originelle, écrite quand j’avais dix-sept ans, se concentrait exclusivement sur l’histoire du philtre d’amour. Il s’est intitulé successivement – on se moque pas :P - : La princesse aux larmes de sang, Isaure Barrera ou les méandres du destin, Danse sur le feu Isaure, puis le Serpent qui danse.

Dans la version originelle, on retrouvait Isaure, Rodolphe, Katarina, Alexis, Isabeau, Topaze, Lucien, Gabriel, Sophia, ses parents et sa suivante Rosaline. Bon, hormis le ridicule de cette version, qui ressemblait à un mauvais remake des feux de l’amour, les personnages n’avaient pas tous la même fonction ou le même nom. 

 

Le rôle des personnages présents dans la première version :

 

- Katarina était la femme de Rodolphe, que le roi assassinait. La grande classe, assortie à un fond de violence conjugale. Aujourd’hui, c’est la nourrice de sa fille.

- Alexis s’appelait Alix. Elle était la fille unique de Rodolphe, qui d’ailleurs n’en avait rien à faire d’elle. Elle passait son temps à réciter des prophéties flippantes. Elle était également la réincarnation d’Alice. C’était un élément intéressant, mais j’ai décidé de ne pas le garder.

- Gabriel était le frère d’Isabeau. Ils formaient une fratrie de quatre : Cassiopée la sorcière, Isabeau la fée, Gabriel le boulet, Zora la voyante. Cassiopée était la méchante, celle qui était responsable des malheurs d’Isaure. Elle a disparu. Gabriel était fou amoureux d’Isaure (Topaze l’était aussi), ce qui donnait un quatuor amoureux très… comique hahaha. Un jour, il s’est reconverti en dieu de Millasia, puis en dieu-Serpent. Comme quoi, on peut évoluer dans la vie.

- Les seuls à conserver un rôle et un destin similaires sont : Isaure, Rodolphe Topaze, Isabeau et Sophia. Rosaline existe encore dans la partie dédiée à Sophia.

 

Les secondes versions, plus indigestes encore que les premières : l’apparition de Sam, Raphaël, Clara, le Chœur.

 Ces versions, que je ne parviens même pas à relire tant elles sont incohérentes, ont vu l’intrigue se complexifier. Elles correspondent à mes deux premières années à l’université (2013-2014). L’apparition de ces personnages est en grande partie à mon amour pour le théâtre.

- Sam est apparu un jour, un peu par hasard. J’ai toujours su ce qu’il était : un débauché, déchu par Gabriel, qui devenait l’amant de Katarina. C’est à partir de ce moment-là que Katy a changé de rôle. J’ai toujours eu du mal à le cerner. J’ai mis des années à comprendre ce qu’il fabriquait là. Je pense d’ailleurs que c’est un point qui se ressentira à la lecteur, parce que plusieurs de mes retours m’ont signalé avoir du mal à le cerner. Il faut attendre le livre 4 pour réussir à le comprendre. Ce personnage m’est venu de Lorenzaccio. C’est la lecture de la pièce d’Alfred de Musset qui m’a donné envie de le créer.

- Raphaël ou Raphou pour les intimes. Le cauchemar d’Isaure, le frère prêt à tout pour servir Rodolphe, quitte à lui mettre des bâtons dans les roues (quoi, je vous tease ? Roooooo). Raphaël, c’est la brute de service, qui m’a aussi posé de nombreux problèmes. Il agissait mais je ne comprenais pas pourquoi. Un retour de BL m’a obligé à me poser et la lecture du chapitre 11 du livre 1 livre un élément de réponse sur ses motivations.

- Clara m’est venue un peu comme Sam : j’aimais beaucoup le côté artistique et son côté étrange lié à sa voix. D’ailleurs, j’ai même écrit une de ses chansons 😊 Elle fera office de prologue au livre 2.

- Le Chœur : Le Chœur, c’est les yeux et les oreilles de Gabriel. Il existe grâce à deux éléments. Le premier, c’est la lecture d’Electre de Sophocle, l’une des tragédies support pour l’intrigue du Serpent. Le second, c’est une pièce de théâtre dans laquelle j’ai joué en terminale. Je formais un Chœur avec trois autres personnes.

 

Les versions 2016, qui ressemble en partie à la version actuelle :

Cette version suit le même fil conducteur que l’actuelle, malgré des changements conséquents. Elle débutait notamment par l’histoire de Sophia, que j’ai supprimé de l’histoire principale à la suite d’un retour de BL. Elle a figé l’intrigue vis-à-vis du contenu de la malédiction.

 - Ariane de Millasia : ok, elle meurt avant le début de l’histoire, mais elle joue quand même un rôle très important pour les événements qui découle de son suicide. Elle a commencé à être mentionnée dans ces moments-là, mais elle n’a eu qu’une scène à elle que dans la version actuelle.

- Adam. Le frère d’Isaure m’est apparu en 2015, mais j’ai mis du temps à l’inclure dans l’histoire. Je ne vais pas mentir : c’est la série Game of Thrones qui m’a donné l’idée de le créer. Le traitement de l’inceste au travers de Jamie et Cersei m’a tellement fasciné que j’ai décidé de me réapproprier la thématique, d’autant plus qu’elle collait à merveille à la malédiction. Au travers de l’histoire d’Isaure et Adam, j’ai voulu montrer comment cet acte pèse sur la conscience d’Isaure et comment il a conditionné sa vie de femme et sa sexualité.

- Jade Barrera : évidemment, difficile de créer Jade sans Adam. Son rôle est très minime pour l’instant, mais elle va revenir sur le devant de la scène à partir du livre 4. Exclu : j’avais même envisagé de faire d’Isaure sa mère un jour, mais j’ai renoncé :P

- Magdalena Campbell ou Magda pour les intimes. Elle est la favorite de Rodolphe. Au début, elle apparaissait juste, avant de prendre une place plus importante dans le récit. Pour en savoir plus, il y a l’article sur les femmes à Millasia. Je crois que c’est l’un de mes personnages féminins préférés.

- Octave et Celio : on remercie encore Alfred de Musset pour l’inspiration. Comme un jour j’ai décidé qu’Alexis aurait des frères, ils sont nés. Vous ferez probablement plus connaissance avec eux dans les livres 4 et 5.

 

La version actuelle : une intrigue enfin cohérente et lisible :

Oui, j’ai trouvé le moyen d’ajouter des personnages, encore. Bon pas mal ont été supprimés alors. La nouveauté notable, même si elle reste secondaire, c’est l’apparition de la duchesse Mathilde Van Der Hell, la mère de Rodolphe. Elle va jouer un rôle important pour son fils, qu’elle soutient en toute circonstances.

Cette version, reprise au début de cette année, suit le même fil conducteur que l’originelle : une histoire d’amour (ou de désir, car il s’agit bien d’un philtre de désir) et de malédiction. La différence, c’est que si le côté romance – ou pas – prime, le côté malédiction joue malgré tout un rôle bien plus important. Si j’aime beaucoup la relation que j’ai créée suite au philtre, j’apprécie aussi la dimension des Esprits.

 

J’ai toujours eu beaucoup de facilités avec Rodolphe, Isaure aussi. En revanche, Sam m’a posé plus de soucis. J’ai beaucoup tâtonné au début et j’ai eu la chance d’avoir assez de retours pour pointer le doigt où ça n’allait pas et rectifier le tir. Je pense que je suis beaucoup plus à l’aise sur le livre 2 et 3.

 

Pour terminer, un petit teasing pour ceux qui ont terminé le livre 1  (ALERTE SPOILERS POUR CEUX QUI N'ONT PAS LU LE CHAPITRE 10) :

Le livre 2 fera office d'un huis clos au palais et se concentrera essentiellement sur la relation entre Isaure et Rodolphe. La question des Esprits restera en fond. Donc quelques scènes croustillantes au programme, des clashs aussi, mais aussi des révélations sur le passé d'Isaure et du roi et des intrigues de cour. Néanmoins, c'est l'évolution d'Isaure qui sera le fil conducteur de ce livre.

Les livres 3 et 4 vont beaucoup plus se porter sur les Esprits et la malédiction. Au programme ? Des clashs, des scènes croustillantes et pas mal de confrontations entre les différents protagonistes. Le thème de la mort, de l'apprentissage de l'humanité ainsi que de la religion prendront une grande place dans le livre 4 :)

Le livre 5 fera office de long épilogue. Il abordera aussi la question des Esprits et introduira la mythologie de la passeuse, qui sera abordé dans le livre 3.

 

 

Bref, merci de m’avoir lu 😊

 

Elia   mardi 13 novembre 2018 à 20h1013.11.2018 à 20h10   7
Les Commentaires (Commenter)
Vous devez être identifié pour participer aux blogs.
Dernière publication

1, 13
« La morsure du serpent »
Les derniers commentaires
Lunar Eclipse a laissé un commentaire.
jeudi 13 décembre 2018 à 19h53
Missfantasy a laissé un commentaire.
lundi 10 décembre 2018 à 14h22
Beatrice Aubeterre a laissé un commentaire.
dimanche 9 décembre 2018 à 21h07
Sizel a laissé un commentaire.
dimanche 9 décembre 2018 à 06h19
Nascana a laissé un commentaire.
dimanche 9 décembre 2018 à 04h28
Licence Creative Commons
ALLEEDESCONTEURS.FR DECOUVRIR L'ALLEE L'ALLEE & CO STATISTIQUES
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Publier sur l'Allée
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
26 fictions publiées
732 membres inscrits
Dernier inscrit: Anaë
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2018