Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Romans Agenda Publier Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe

Inscrivez-vous ou connectez-vous

Le blog de l'histoire

A l'origine ce billet aurait pu concerner l'ensemble des histoires de l'Allée. Néanmoins, je préfère me concentrer sur l'Enfant des Miroirs, car au premier abord de romance ou d'histoire d'amour il n'en aurait été point question. Non que la chose fut impossible, mais il arrive souvent avec moi qu'elle finisse en farce tragique.Pour vous illustrer mon propos, je prendrai le conte Le Prince et les Yeux Miroirs. Dans cette histoire un jeune chevalier veut échapper à sa destinée et part en quête loin de son père. Hélas, parce qu'il tombe amoureux il accompli la prophétie et n'échappe pas au destin filée par les Parques.

Mais me direz-vous, les personnages ne peuvent-ils pas tomber amoureux et échapper au destin tragique de ce prince, l'enfant n'évoque-t-il pas deux personnages liés par un amour qui défie même le temps. Si, mais encore une fois, le prix à payer est lourd et lorsque les noeuds se resserent il leur faut de nouveau fuir.

Allons, n'y a-t-il vraiment pas de place pour l'Amour dans la sage de l'Enfant. Il ya peu j'aurai répondu par la négative, mais à la lecture des chapitres, on a des surprises. Mais encore une fois, les choses ne sont jamais faciles et le tragique n'est jamais très loin, la facétie et l'ironie toujours présente. Dans le premier tome : L'Enfant qui ne voulait pas pleurer, les seules histoires romantiques présentes sont celle de ce prince trahi par sa fiancée et celle des deux amants maudits.

Ah si j'oublié un point essentiel, le coupe formé par Nyx et L'Homme en noir, indissociable, ils sont présent dans tous les contes que l'Enfant pourra lire dans ses livres. Ellui est aussi cellui qui le traque; chacun à sa manière. L'un veut le corps, l'autre l'âme. Ils se détestent, se jalousent, se haîssent et pourtant ils demeurent unis.

Les choses prennent une tout autre tournure dans le second tome : L'Enfant qui ne Voulait pas Rêver.

Tout d'abord, trois couples (je n'en vois poitn d'autres pour le moment).

Le tout premier est composé de deux amants, humains je précise, Solange, commissaire de son état, et Philippe, psychiatre. Tous deux ont en charge d'instruire le dossier du massacre d'Auschwitz. Autant Philippe a encore des sentiments, autant ceux de Solange sont plus flous, pourtant, proie de l'homme en noir, ils finiront, au cours d'un bal tragique, esclaves de leurs passions et de quelqu'un d'autre.

Le second couple L'Enfant. Et bien oui, l'Enfant a une amoureuse même si pour le moment il s'en fiche complètement. Figure du prince charmant, c'est pourtant une princesse qui incarnera ce rôle et qui bravera tous les dangers pour l'arracher aux griffes de son bourreau, sans compter le lourd prix qu'elle devra payer pour y parvenir. Pour le moment c'est un amour à sens unique de la Princesse Fürsthinde pour l'Enfant.Leur histoire commune sera l'objet du troisième tome à venir L'Enfant qui ne voulait pas Aimer, dont voici la couverture

L'Enfant qui ne Voulait pas Aimer

 

Le troisième couple lui est une sacré surprise et de taille. Surgit au hasard des pages, j'avoue qu'il est mon préféré et de loin tant sa dimension tragique est immense et en même temps les implications qui vont en découler seront immenses. Des personnages dont le rôle était somme toute assez marginale ont connaitre grâce à ce retournement des développements nouveaux, dont je ne fais qu'effleurer la surface, en plus de complexifier une histoire déjà fort bien enchevêtrée.

Le dernier mot sera pour les Ombres de Paris. Mais pourquoi en parler ici ? Et bien parce qu'il se trouve que l'Enfant y fait une incursion. En effet, tout le second tome tourne autour de l'histoire qui s'est noué entre Henri et Marie-Angèle et sur ce coup de foudre qui n'en est pas un. Leur recontre était-elle inévitable, je l'ignore complètement, mais de là découle beaucoup de malheurs qui pèseront fort lourds pour la suite.

Diogene   dimanche 28 janvier 2018 à 22h2928.01.2018 à 22h29   8
Les Commentaires (Commenter)
Nascana
mercredi 31 janvier 2018 à 00h54
On dirait que l'amour apparait là, où on ne s'y attends pas, au premier abord. Sympa de voir les différents couples de tes histoires.
Diogene | mardi 13 février 2018 à 19h57
Ca tu peux le dire Nascana, surtout pour le troisième, mais il est venu si naturellement que j'en ai aurai eu mal au coeur de la briser, sans compter que je serai passé à côté de toute la tragédie sous-jacente.
Sizel
mercredi 31 janvier 2018 à 07h10
Et bien, ça donne une ambiance assez sombre à l'amour tel que tu peux l'imaginer. Une vision Shakespearienne de l'amour en fait ? Bon courage pour l'écriture du tome 3 !
Diogene | mardi 13 février 2018 à 20h10
Je vais te répondre, qu'est-ce qui n'est pas sombre chez moi. Oui, tu peux parler de vision Shakespearienne. Certains seront anéantis, d'autres non, mais les épreuves seront longues et douloureuses.
Ben le tome de l'enfant, j'ai prévu d'attaquer le tome 3 des mystères oniriques avant
Isabelle
vendredi 9 février 2018 à 11h19
Je n'aurais même pas imaginer une histoire d'amour dans ce récit, tu m'intrigues
Diogene | mardi 13 février 2018 à 20h36
Vraiment ? Ah et qu'est-ce qui t'a fait penser la chose improbable Isa ? Certes, il y a des histoires décidés à l'avance mais après mes personnages sont aussi libres que moi.
Aislune Séidirey
mardi 13 février 2018 à 09h43
Moi je me dis : pourquoi pas ? De l'amour dans l'Enfant des Miroirs, du moins son côté sombre...
Diogene | mardi 13 février 2018 à 20h56
Alors oui côté sombre, mais l'amour peut beaucoup de choses et soulever bien plus que des montagnes. Je n'en suis pas encore là, mais c'est en gestation dans la tête;
Commenter ce billet
Pour commenter les billets postés, merci de vous identifier !
Dernière publication

2, 35
« Le Secret de Trinkeseelen »
Les derniers commentaires
Beatrice Aubeterre a laissé un commentaire.
jeudi 14 juin 2018 à 17h57
Aislune Séidirey a laissé un commentaire.
dimanche 13 mai 2018 à 20h54
Aislune Séidirey a laissé un commentaire.
dimanche 13 mai 2018 à 20h49
Aislune Séidirey a laissé un commentaire.
dimanche 13 mai 2018 à 20h47
Jécrivaine a laissé un commentaire.
mercredi 2 mai 2018 à 15h24
Licence Creative Commons
ALLEEDESCONTEURS.FR DECOUVRIR L'ALLEE L'ALLEE & CO STATISTIQUES
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Publier sur l'Allée
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
28 fictions publiées
688 membres inscrits
Dernier inscrit: Astérie
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2018