Lecture d'un chapitre
Laisser un commentaire
  
1 « Le Journal d'Apodioxe de Réverdi, Archiduc d'Ecphrasis »
1 « Années 41 206 et 41 207: Un bien joli carnet »
Publié par Pandallyster, le dimanche 23 avril 2017

Le 14e jour du mois de Cérès de l'an 41 206 - Jour du Soleil

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire. J'ai 49 ans et Astéisme m'a offert ce joli carnet. Il m'a expliqué qu'il est enchanté : je puis y écrire tout ce qui me plait, puis je prononcerai un mot secret et les pages sembleront redevenir vierges. En le disant à nouveau, tout réapparaîtra. Aussi dois-je le choisir avec soin.

Je viens d'essayer : cela fonctionne parfaitement. J'ai décidé que ceci sera désormais mon journal. Comme cela, si je deviens un jour un prince digne de mes ancêtres, mes biographes ne pourront pas écrire n'importe quoi sur moi car il y aura une preuve de ce que j'ai vraiment vécu. Et si je ne réussis pas à accomplir le moindre exploit digne d'être relaté, alors il restera au moins une petite trace de mon existence.

Pour commencer, je vais me présenter : Je suis le Prince Apodioxe de Réverdi, fils cadet du Roi Aposiopèse, deuxième du nom, et de la Reine Audengière, Archiduchesse d'Ecphrasis. Mon frère ainé est le Prince Astéisme et il est le Dauphin. Notre mère eut un autre fils avant nous, il s'appelait Hendiadyn d'Ecphrasis, mais il est mort avant ma naissance et il n'était pas le fils du roi car il était issu du premier mariage de mère avec le marquis de Métabole qui est décédé lui aussi.

Je suis assez satisfait de mon apparence en général, et il me semble que je puis dire sans me vanter que je suis très beau. Mère me le répète d'ailleurs souvent et Comptine, qui est ma gouvernante, me le dit aussi. Mes cheveux sont blonds et bouclés, ainsi que le crin de ma queue. J'ai les yeux d'un vert vif, un joli nez et des oreilles fines et correctement pointues. J'ai seulement hâte de grandir car Mère me dit que je ne suis pas très grand pour mon âge et que je suis de santé fragile. Cependant je ne me sens ni si petit ni si faible que cela.

Je ne suis pas mauvais sh'lavalier et mes précepteurs me disent plutôt doué pour l'Art, en particulier pour les sorts liés aux éléments, et surtout l'air. J'aime beaucoup l'escrime et aussi la lecture. Je fais de mon mieux pour être sage et obéissant, même si ce n'est pas toujours suffisant.

Mère est douce et très tendre avec moi. Je vois rarement Sa Majesté mon père, généralement pour les solstices, les équinoxes et les autres fêtes. Il me semble qu'il ne m'aime pas trop. Mère dit que c'est seulement qu'il est très exigeant. J'aimerais être capable de le satisfaire dans l'avenir, mais ce n'est pas facile. Dans l'idéal, j'aimerais ressembler à mon frère car il est très beau et très doué dans tous les domaines. Et il sera bientôt majeur. J'ai hâte d'être adulte, moi aussi.

***********

Le 14ème jour du mois du Léviathan de l'an 41 207 – Jour du Soleil

Le mois prochain, ce sera mon anniversaire : j'aurai cinquante ans. Je ne serai pas encore un adulte, certes, mais on ne pourra pas non plus décemment dire que je suis toujours un petit enfant. Je jouirai d'ailleurs de quelques privilèges qui me sont pour le moment refusés : je pourrai m'entrainer à l'escrime avec une vraie lame – et non une épée en bois- et je serai assez grand pour pouvoir posséder mon propre sh'la.

J'en ai d'ailleurs demandé un à Mère pour cadeau d'anniversaire : il y a dans ses esh'luries un jeune félin qui est tout à fait à mon goût. Bien qu'il soit à peine plus qu'un sh'laton, il a des dents et des griffes acérés comme il faut, il est agile et vif et semble doté de toute l'intelligence dont peut disposer un animal de pur sang. Sa robe est si blonde qu'au soleil elle semble presque dorée, surtout lorsque l'on le caresse et que la lumière miroite sur son beau poil doux. Et ses yeux ont la même couleur que la parure d'améthyste de Mère, avec de petits éclats d'émeraude. Il ne m'arrive encore qu'à la taille; il est donc un peu trop petit pour être monté, mais il aura tôt fait de grandir et de devenir une bête magnifique. En attendant, j'aurai tout loisir de le dresser à ma guise et de lui trouver un joli nom.

Comme j'ai hâte qu'arrive le jour de mes cinquante ans!

***********

Le 14ème jour du mois de Cérès de l'an 41 207 - Jour du Soleil

Je n'ai pas eu le sh'la que je souhaitais pour mon anniversaire. Mère m'a dit que mon frère le désirait et que Père avait décidé de le garder pour le lui offrir… Pourtant, Astéïsme a déjà quatre sh'las, et il ne monte jamais que Royal, qui est son favori. Et cinquante ans, c'est un âge important, tout de même; je pensais que j'aurais enfin droit d'avoir mon propre sh'la!

Au lieu de cela, Mère m'a offert une épée avec une jolie gemme sertie sur la garde. C'est une pièce rare, ensorcelée, qui frappe toujours au cœur l'ennemi le plus redoutable, m'a-t-elle dit. Elle m'a conseillé de la toujours garder avec moi, car mes ennemis sont nombreux. Je ne sais à qui elle faisait allusion, mais cela ne lasse de m'inquiéter. Mieux vaut que je m'en tienne à son conseil de ne jamais m'éloigner d'elle.

***********

  
Commenter ce chapitre
Pour commenter, veuillez vous connecter ou vous inscrire.
L'AlléeDesConteurs.fr © 2005-2021
AlléeDesConteurs.fr Découvrir l'Allée L'Allée & Co Statistiques
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
13 fictions publiées
823 membres inscrits
Dernier inscrit: Envolée
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2021