Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Romans Agenda Publier Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe
Connexion
Le blog de l'histoire
Mesdames, Messieurs,

Prenez place, je vous en prie. Permettez-moi de me présenter, mon nom est Henry Galland. Je suis un « bâtard » et sachez que je revendique ce nom odieux. Je suis odieux. Une enfance difficile ? Non. Des parents maltraitants ? Bien au contraire. Je suis le fils illégitime d’un Davier (le père de Jack) et d’une Lhasgard (la sœur de Hans). Pourtant, j’ai été accepté, aimé et même intégrer à leur vie sans aucun problème. Ils m’ont fait connaître les Veilleurs, m’ont inculqué leurs valeurs de tolérance et de partage. Mais avec moi, cela n’a pas pris. En fait, ils ne sont qu’une bande d’égoïstes à la solde d’un projet obsolète.

H.O.R.A ! Quelle arnaque ! Franchement, ce truc s’est transformé au fil des années en croyance quasi mystique. Aucun d’entre eux n’a osé, comme moi, vendre son âme pour savoir ce dont il s’agissait exactement. C’est vrai, pour y arriver j’ai battu ma mère à mort en place publique. Et alors ! N’était-elle pas une sorcière ? Céleste de surcroît et résistante à l’ordre établi ! Je n’ai aucun regret.

Et pour les adeptes des méchants, vous auriez tort de vous prendre d’affection pour moi ! Persuadés que vous seriez de faire une quelconque différence, je suis un salaud c’est ma nature... Hé oui, chers lecteurs le mal absolu existe et il est sur le point de gagner s’il n’y avait pas cet artéfact d’Élisabeth. Mais rassurez-vous, je m’occupe d’elle !

Bien à vous Henry

Isabelle   vendredi 7 octobre 2016 à 10h4407.10.2016 à 10h44   4
Les Commentaires (Commenter)
Sizel
dimanche 9 octobre 2016 à 13h57
Mais quel charmant personnage (en fait non).

Brrr, il fait froid dans le dos. Je me demande si ce n'est pas de lui dont Beth s'occupe dans certains extraits que tu nous a proposé ici ou là. Je le lui souhaite du moins, parce que lui vivant, elle va être dans de sales draps !
Isabelle | dimanche 9 octobre 2016 à 16h30
Je ne sais pas si tu te souviens mais Beth le décrit ainsi lorsqu'elle le voit pour la première fois :

"Grand, il était filiforme dans son immense manteau noir dont les pans ouverts flottaient derrière lui. Ses cheveux corbeau et ses yeux, d’un bleu si pâle qu’ils étaient presque transparents, lui conféraient un lien de parenté avec la mort elle-même. Il souriait. Ses lèvres fines et violacées laissaient entrevoir des dents d’un blanc immaculé."

Je pense qu'elle a tout de suite cerné le personnage. Et crois-moi le premier chapitre du tome deux le présente bien tel qu'il est...violent.

Merci de ton passage.
Beatrice Aubeterre
mercredi 12 octobre 2016 à 11h31
J'aime bien le concept d'un méchant qui n'a aucune excuse ! Il est effectivement assez flippant dans sa vision. J'aime le fait que son image soit en partie dans l’ombre...
Isabelle | mercredi 12 octobre 2016 à 20h37
Coucou Béa,

tout d'abord merci de ton passage. Oui, il n'a aucune excuse et je dois dire que dès que j'ai vu la photo j'ai pensé à Galland. Contente qu'il te plaise...
Commenter ce billet
Pour commenter les billets postés, merci de vous identifier !
Dernière publication

2, 12
« L'Ordre des Veilleurs »
Les derniers commentaires
Pixie a laissé un commentaire.
Hier à 19h56
Rose P. Katell a laissé un commentaire.
jeudi 5 octobre 2017 à 19h52
Paulette Lesot a laissé un commentaire.
jeudi 5 octobre 2017 à 14h01
Sizel a laissé un commentaire.
dimanche 24 septembre 2017 à 07h29
Rose P. Katell a laissé un commentaire.
vendredi 15 septembre 2017 à 19h50
Licence Creative Commons
ALLEEDESCONTEURS.FR DECOUVRIR L'ALLEE L'ALLEE & CO STATISTIQUES
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Publier sur l'Allée
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
31 fictions publiées
655 membres inscrits
Dernier inscrit: YannLMP
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2017