Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Romans Agenda Publier Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe
Connexion
Le Porteur de Mort - Tome 1 / L'Apprenti - Angel Arekin
Article rédigé par Sizel & publié le 12.06.2015 dans Chroniques de livre
Le Porteur de Mort - Tome 1 / L'Apprenti - Angel Arekin
Publié chez Edilivre

Genre : Fantasy médiéval
Publication : le 26 septembre 2014

Synopsis :

À 17 ans, Seïs Amorgen est nominé pour intégrer la plus grande confrérie du royaume d'Asclépion. S'il accepte, il deviendra l’un des guerriers les plus éminents de la monarchie. S’il refuse, il restera le gamin frivole et arrogant qui fraye avec les bandits de sa ville natale. Sous la tutelle de son mentor et entouré de soldats aussi fantasques que doués, Seïs apprendra à devenir un guerrier, et plus encore : un homme. Alors que le renégat, ancien membre de la confrérie, accroît son influence au-delà de la frontière, risquant de changer à jamais le pays auquel il tient, Seïs va devoir prendre la décision qui bouleversera sa vie. Bientôt, il devra faire face à ses démons sous les traits de sa jolie cousine, Naïs, et du monstre légendaire : le Porteur de mort.

Cela fait quelques années que je ne me suis pas lancée dans une saga de fantasy et j’ai renoué avec le genre avec plaisir. Bien qu’il m’ait fallu quelques chapitres pour vraiment me laisser entraîner par l'univers, une fois avec Naïs et Seïs, j’ai eu du mal à lâcher le livre.

J’ai aimé la force de caractère de la jeune fille même si je l’ai trouvée un peu trop absente dans ce premier volume. On sent qu’elle a du potentiel et je crois que son histoire apportera beaucoup à l’intrigue générale. Et bien que j’ai moins d’affection pour son cousin, je dois reconnaître que certains passages avec lui m’ont fait beaucoup rire (un coup de cœur particulier pour un certain lendemain de beuverie). Je qualifierai volontiers Seïs de tête à claques dans de nombreuses scènes, mais il a l’intérêt de sortir des sentiers battus et de nous offrir un personnage peu banal dans le rôle du héros : il n’est pas naïf, il n’est pas lisse, il n’est pas philanthrope et clairement pas héroïque ! Il a donc un long chemin à parcourir et sa quête s’annonce périlleuse aussi bien personnellement que par les évènements qu’il devra affronter.

Les personnages ont chacun un petit quelque chose qui marque le lecteur et qui rend le récit d’autant plus fluide. En dehors de Naïs, j’ai une préférence pour Tel Chire : ce personnage torturé a tout pour me plaire et j’espère avoir l’occasion d’en découvrir plus sur lui par la suite. Angel a choisi une façon de les introduire assez atypique et bien que les détails les concernant ne manquent pas d’humour, ça a eu tendance à me faire un peu sortir du récit. Néanmoins, ça reste un détail qui n’enlève rien à la qualité de la plume de l’auteur.

J’ai trouvé le prologue particulièrement fort et réussi, très intense, et c’est certainement un de mes passages préférés (avec celui pointé plus haut !) : c’est une très belle entrée en matière. Autre point auquel j’ai été sensible : la télékinésie. J’ai trouvé sa mise en scène très intelligente et apportant un vrai plus à la lecture.

Bien que le vocabulaire soit en majorité très riche, certaines expressions plus crues dans les dialogues comme dans la narration m’ont fait tiquer, mais ça reste très raisonnable. Par contre, à bien des égards, ce n’est pas un livre que je mettrais dans toutes les mains : certains thèmes plus sensibles sont abordés sans fioritures. De même, certaines préoccupations de notre héros ne me semblent pas complètement accessibles pour un lectorat trop jeune.

Il est difficile de parler plus de l’intrigue sans prendre le risque de spoiler mais l’apprentissage de Seïs a une part importante dans ce tome et malgré eux, sa famille, dont Naïs, subit quelques dommages collatéraux. On sent très vite que rien n’est vraiment simple et que tout reste encore à découvrir ! De ce fait, ça m’a laissé une sensation de prologue particulièrement étoffé et j’ai hâte de retrouver tout ce petit monde dans le prochain volume afin qu’ils passent aux choses sérieuses.

Pour plus d'information :

- En savoir plus sur Angel Arekin, son interview et sa page facebook !
- Se procurer Le Porteur de Mort et découvrir un extrait : Edilivre.
Page 1 sur 1 / 1
Commenter & Partager
Pour commenter vous devez vous identifier (et avoir créer un compte sur notre forum)
Jamreo
mercredi 24 juin 2015 à 17h44

Ca donne bien envie, c'est sûr, chouette chronique ! Ca permet d'avoir un avant-goût des personnages en particulier. Le résumé est très accrocheur aussi. Ce sera avec plaisir que je le lirai, lorsque je me serai dégagé du temps =)
Angel
samedi 20 juin 2015 à 13h09

Bien sûr, il n'y a pas de délai de péremption dans ma proposition :)
Jérôme M. Keller
samedi 20 juin 2015 à 10h23

Le sujet de la télékinésie me parle tiens. Je serai bien intéressé, pour ma part, mais pour l'instant j'ai des tonnes à lire. Ceci dit, si un jour tu acceptes toujours, je voudrai bien lire :)
Très intéressante la chronique !
Angel
mardi 16 juin 2015 à 14h34

Merci Siz pour ce super article. Tu as très bien su cerner tant les personnages que ce début d'histoire qui, comme tu l'as noté, est un vaste prologue étoffé :) Dans le même temps, la saga du Porteur de Mort compte 6 volumes au total. Le premier pose les bases.

J'ose espérer que mon langage parfois cru ne t'a pas scandalisé Parce que Seïs est définitivement un sale petit con ! Tu n'as pas fini de gentiment le haïr.

Pour ceux de l'Allée qui souhaiteraient le lire, ce sera avec un plaisir que je vous le communiquerais (gratuitement, bien entendu).
Licence Creative Commons
ALLEEDESCONTEURS.FR DECOUVRIR L'ALLEE L'ALLEE & CO STATISTIQUES
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Publier sur l'Allée
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
31 fictions publiées
654 membres inscrits
Dernier inscrit: diesel
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2017