Bienvenue ! S'inscrire Connexion
Nos Romans L'Agenda Nos Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe

Inscrivez-vous ou connectez-vous

~ Bienvenue cher visiteur de l'Allée des Conteurs ~
Attention, tu n'as pas encore créé ton compte ADC, tu peux le faire en une minute chrono en cliquant ici !
Chers habitants ! Une importante mise à jour sera bientôt effectuée sur le site et le forum.
Pensez à sauvegarder ce que vous souhaitez conserver (sur les Parchemins et la Taverne des Défis notamment)

La taverne aux défis
Demander un défi scriptural à réaliser !
Créer un sujet Répondre
38 messages  • Aller à la page 1, 2  Suivante
Les défis de Ploum
Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
08 Déc 2017, 00:34Les défis de Ploum
DEFI #1
Standard 1000 mots.

Objet « Herse »
~¤~
Emotion « Dédain »
~¤~
Couleur « Miel »


Univers : Skydream
Longueur : 965 mots

Chapitre 1 - Face à la perte
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Noble Conteur "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Sep 2015, 18:58
Messages: 1302
08 Déc 2017, 04:47Re: Les défis de Ploum
Salut, lors le chaudron a été plutôt sympa ?
Lu et commenté, souhaitons bon vent à ces deux petites personnes, donc :D
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
08 Déc 2017, 08:21Re: Les défis de Ploum
Mmh... ça dépend :hihi: (en vrai j'avais un défi avant celui-là mais il a sauté, ce qui est bête c'est que je venais d'écrire un texte pour y répondre et que je m'apprêtais à le corriger :lol: Du coup ce n'est plus du tout pressé ^^)
Merci, bah ce n'est que le début, donc il n'y aura pas que des choses biens pour elles, non :P
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
30 Déc 2017, 23:51Re: Les défis de Ploum
Bon, ce n'est pas un écrit de fou, juste histoire d'en arriver à ce qui nous intéresse...

DEFI #2
Option Standard

Objet « Tapis »
~¤~
Emotion « Indifférence »
~¤~
Couleur « Fuchsia »


Univers: Skydream
Nombre de mots: 974 mots

Chapitre 2 : Une question inéluctable
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Noble Conteur "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Sep 2015, 18:58
Messages: 1302
31 Déc 2017, 14:01Re: Les défis de Ploum
Bonjour :)
Alicia veut rester, on peut la comprendre...
Donc ça se lit facilement, les mots sont en gras... puis tu sembles partie pour un texte long et construit... :pouce:
Allez, et bonne fin d'année :)
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
31 Déc 2017, 15:24Re: Les défis de Ploum
Merci :) En effet, c'est bien parti pour l'être xD
Bonne fin d'année à toi aussi ! :dragonda:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
06 Jan 2018, 14:04Re: Les défis de Ploum
Hello ! Bon, un peu frustrant ce chapitre, on en arrive à l'élément déclencheur même si on a la sensation qu'il ne se passe pas grand-chose ici... enfin, ce n'est qu'une partie I de chapitre ! (sentez la fille qui a l'habitude de faire des chapitres bien plus longs, quand même ^^). Mais bon, on va y arriver :P

Au passage, il est à noter que ce chapitre a servi également pour le défi d'écriture de jeudi de la TeamEcriture (le Discord de L et d'Elodye), d'où le prompt sur la tempête et trois autres mots à caser (... si vous vous en fichiez du radiateur, le voilà quand même xD).

Du coup, bonne lecture malgré tout, en espérant pour amener la suite bientôt !

DEFI #3
Option Taille 1 000 mots +- 10%

Objet « Latitude »
~¤~
Emotion « Haine »
~¤~
Couleur « Dorée »



Univers: Skydream
Nombre de mots: 1 051 mots

Chapitre 3 : Une braise dans la tempête - Partie I
(Oui, je sais, mes titres sont foireux...)
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Dernière édition par Ploum le 13 Jan 2018, 23:45, édité 1 fois.

Noble Conteur "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Sep 2015, 18:58
Messages: 1302
06 Jan 2018, 15:33Re: Les défis de Ploum
Lu et commenté :)
Brrr, j'ai un coup de frais, du coup...
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
13 Jan 2018, 23:44Re: Les défis de Ploum
Merci FF xD Et du coup, voilà la suite (désolée, elle ne te réchauffera pas...)

DEFI #4
Option Taille 1 000 mots +- 10%

Objet « Boule-à-neige »
~¤~
Emotion « Joie »
~¤~
Couleur « Orange »



Univers: Skydream
Nombre de mots: 1 072 mots

Chapitre 4 : Une braise dans la tempête - Partie II
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
06 Mar 2018, 00:29Re: Les défis de Ploum
Double post du coup ^^

DEFI #4
Option Taille 1 000 mots +- 10%

Objet « Cargo »
~¤~
Emotion « Jalousie »
~¤~
Couleur « Violet »


Univers : Skydream
Longueur : 1 101 mots (selon LC)

Chapitre 5 : Inconfortable
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Noble Conteur "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Sep 2015, 18:58
Messages: 1302
11 Mar 2018, 20:19Re: Les défis de Ploum
Salut :)
Lu et commenté les deux chapitres... un petit thé, ça peut réchauffer, si si :D
...Ah oui, bien trouvé pour les mots à placer :)
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
12 Mai 2018, 23:30Re: Les défis de Ploum
Merci xD

Comme annoncé durant le camp précédent, les chapitres de Skydream n'étant plus limités par la taille, il s'agit cette fois-ci d'un extrait. Si les défis suivants continuent d'être faits sur les suivants - même si c'est un point sur lequel je réfléchis encore -, il en sera de même :)
Je vais d'ailleurs devoir changer les liens précédents, au passage...

DEFI #5
Option Taille 1 000 mots +- 10%

Objet « Biscuit »
~¤~
Emotion « Hystérie »
~¤~
Couleur « Abricot »


Univers : Skydream
Longueur : 934 mots (selon Word)

« Chapitre 3 » (extrait)
– Ce ne sera pas de refus, souffla Alicia avant de rougir de honte alors que son estomac tâchait d’appuyer ses propos de borborygmes discrets mais parfaitement audibles. Et du thé suffira.
La faute à sa sale habitude de manger très peu pendant le petit-déjeuner. Elle avait peu d’appétit au réveil et il lui fallait généralement plusieurs heures avant de réussir à manger normalement.
Ces arguments suffirent à conforter Lastri dans son initiative et elle disparut par la porte opposée à celle qu’ils avaient précédemment empruntée.
– Tu vois, il n’y a pas lieu de t’inquiéter. Je suis très bien ici, fit Alicia en tendant la main vers Svatast qui s’était approché d’elle et lui reniflait à présent la main. Je ne comprends même pas ce que tu craignais, d’ailleurs.
Elle gloussa lorsqu’elle sentit sa truffe humide presser sa paume puis sursauta lorsqu’il lui donna un coup de langue. Il gémit quelques secondes avant de rapprocher sa tête, l’invitant à le caresser. Alicia ne se fit pas prier, un sourire sur les lèvres. Killian la regarda faire, songeur.
– Il semblerait que oui, finit-il par lui répondre.
La jeune fille secoua la tête, amusée.
– Même pas capable d’avouer que tu as eu tort, se moqua-t-elle en grattant l’arrière des oreilles du chien qui se laissa faire tout en la fixant.
Killian haussa les épaules pour toute réponse et reporta son regard vers la porte. Le rai de lumière sur le carrelage du hall laissait supposer que la porte d’entrée était toujours ouverte. Chose tout à fait plausible d’autant plus qu’il ne l’avait pas entendue se refermer derrière eux. Sans doute était-ce pour laisser le passage aux chiens. De toute façon, les hauts murs et le grand portail grillagé empêchaient toute intrusion ou presque, Lastri ne craignait donc pas grand-chose à la laisser ainsi. Surtout avec six chiens en liberté dans le jardin, prêts à sauter sur l’intrus en question s’il s’avisait à apparaitre.
Enfin, le feraient-ils vraiment ?
Lastri réapparut, un large plateau en argent coincé sur son bras, sur lequel étaient disposés plusieurs paquets de gâteaux ainsi que trois petits bols couleur abricot et une théière en fonte ouvragée dans le style japonais. Comme elle n’avait pas de table basse, elle le déposa sur la grande table et leur désigna son contenu, les différents thés et types de gâteaux à leur disposition.
Svatast profita de cette entrée pour quitter lui-même la pièce, empruntant le chemin que venait d’effectuer Lastri en sens inverse.
– Je prendrais bien les biscuits à la fleur d’oranger, fit Alicia en montrant le paquet en question, avant de tourner son regard vers les différents sachets. Et du thé à la menthe, aussi, statua-t-elle.
Elle la remercia lorsque le paquet lui fut tendu et elle le cala entre ses jambes. Elle eut à peine le temps d’extraire les gâteaux de leur socle que Lastri lui donna son thé. Entretemps, Killian s’était levé pour faire son choix, après un coup d’œil nerveux à sa montre. Le geste ne passa pas inaperçu aux yeux de leur hôte.
– Vous êtes pressés ? demanda-t-elle en suspendant son geste pour se servir. Si vous souhaitez partir, je ne –
– Non, ce n’est que moi, j’ai oublié de vous dire que j’ai un rendez-vous à dix heures et demie, rétorqua Killian en secouant les mains en signe de défense pour la tranquilliser, mais il faillit surtout faire tomber le paquet qu’il avait récupéré. C’est dans le village donc ce n’est pas très loin, mais je devrais bientôt partir, effectivement. D’ici quelques minutes.
Lastri acquiesça en finissant de se servir.
– Du coup vous reviendrez la chercher ou je la raccompagne ?
La proposition ne choqua pas les adolescents puisqu’elle savait où ils habitaient pour y avoir été secourue – et puis, elle avait une voiture elle, enfin à ce qu’ils supposaient. Ce n’était pas le cas de Killian qui n’avait pas le permis de toute manière. Malgré tout, ce dernier secoua la tête.
– Pas la peine, je reviendrai la chercher. Ce n’est pas loin.
– Je peux aussi vous raccompagner tous les deux. Je suppose que vous n’avez pas de voiture, non ?
Une moue boudeuse tordit les lèvres du jeune homme et il but une gorgée avant de répondre.
– Effectivement. Je n’ai pas encore le permis.
Mais la proposition était tentante et avait de quoi faire réfléchir. Surtout alors que le regard de son amie pesait sur lui avec autant de force.
Il grignota un peu avant de concéder :
– Il est vrai que ça nous arrangerait bien, oui. Merci.
Il les quitta quelques minutes plus tard. Le silence marqua son sillage pendant un certain moment, seulement coupé par les bruits de mastication et les aboiements et les hurlements intempestifs des chiens à l’extérieur. Un instant, le regard d’Alicia se perdit sur les tableaux qui lui étaient accessibles. La plupart représentait des personnages de l’Antiquité ou du Moyen-Âge accompagnés ou non de créatures mythiques dans des paysages fabuleux. Ses yeux s’arrêtèrent sur l’un d’entre eux, dont la scène était étrange ; trois individus dansaient autour d’un immense feu de joie dont les flammes s’étendaient jusqu’en haut du tableau. Tous semblaient pris d’une frénésie délirante et extatique ; les traits de leurs visages semblaient convulser et traduisaient une certaine hystérie qu’elle ne comprenait pas, tandis que leurs mains s’étendaient vers le ciel et que leurs doigts se fléchissaient, comme si leurs propriétaires avaient eu pour volonté de griffer l’étendue bleue ponctuée d’étoiles qui les surplombait. Alicia cligna des yeux, perplexe. Etait-il censé posséder une réelle signification ou n’avait-ce été qu’une folie de la part de l’artiste, ou même une simple distraction pour lui ?
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
13 Juil 2018, 23:29Re: Les défis de Ploum
DEFI #6
Option Standard (jusqu'à 1 000 mots)

Objet « Horloge »
~¤~
Emotion « Hystérie »
~¤~
Couleur « Azur »


Univers : Skydream (chapitre 4, publication à venir)
Longueur : 425 mots (selon Word)

« Chapitre 4 » (extrait)
Alicia crut qu’elle s’apprêtait à quitter la pièce mais il n’en fut rien ; Lastri gagna la vitrine à étagères et ouvrit la porte vitrée pour en extraire un bocal, poussant l’horloge près d’elle pour le lui permettre. Il était rempli d’eau et n’était occupé que par un fond vaseux et quelques algues noires rigides mais sans aucun poisson à l'intérieur. Lastri le ramena jusqu’à la large table en bois sur lequel elle le posa et Alicia le suivit des yeux, attentive. Mais après quelques secondes d’observation, le même constat s’imposait : il était vide.
Pourtant, chose tout à fait étrange, une drôle de sensation, faible mais tenace, la prenait une nouvelle fois tandis qu’elle considérait la plante. C’était bien plus ténu qu’avec Lastri par exemple, tant qu’elle crut un instant l’imaginer ou la confondre avec sa porteuse, mais ce n’était pas le cas ; la sensation était similaire et en même temps, un peu différente. Comme si en vérité, deux se superposaient, songea-t-elle alors. Une comme Lastri et une autre plus… plus… plus froide.
Elle secoua la tête, effarée. Elle devenait folle.
Alicia faillit lever ses mains en signe d’incompréhension lorsque celle de Lastri vint caresser la surface translucide, un léger murmure lâché du bout des lèvres pendant qu’elle contemplait l’objet. Le changement fut tout d’abord infime – à peine un léger trouble floutant les contours des branches des algues qui flottaient. Mais moins d’une seconde plus tard, elle n’était plus là – à la place se tenait une sorte d’oursin couleur azur aux aiguilles dorsales très allongées.
Alicia se figea et serra les accoudoirs de son fauteuil, stupéfaite, tandis que les battements de son cœur s’accéléraient. Elle devait se tromper. Elle cligna des yeux mais le contenu du bocal ne changea pas. Ce n’était pas possible – avait-elle réellement confondu cet animal avec une algue aux feuilles larges et flasques ? Mais comment était-ce possible ? Ils n’avaient même pas la même couleur !
— C’est une psychophile, expliqua Lastri en caressant tendrement la surface de verre du bout des doigts, bien qu’elle fût en réalité destinée à l’animal que l’objet contenait. C’est une espèce originaire des eaux norvégiennes avec des capacités psychiques intéressantes. Elle consomme différentes espèces, même plus grosses qu’elle, en troublant l’esprit de sa victime. Cela provoque une désorientation de cette dernière, des comportements anormaux et irrationnels, de l’hystérie voire même de l’agressivité, et les accidents sont si vite arrivés. Elle n’a souvent plus qu’à se servir – et ce même si elle est encore vivante. A vrai dire elle la préfère même comme cela.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
16 Juil 2018, 23:42Re: Les défis de Ploum
DEFI #7
Option Standard (jusqu'à 1 000 mots)

Objet « Guirlande »
~¤~
Emotion « Désespoir »
~¤~
Couleur « Vert »


Univers : Agents of Chaos
Longueur : 247 mots

« Agents of Chaos » (extrait)
Habituellement, même si Tony n’était pas quelqu’un de très méticuleux ou de maniaque, la pièce était suffisamment grande pour qu’elle restât propre et dégagée et depuis qu’il s’était installé là, il n’en avait jamais été autrement. Mais les choses n’étaient plus ce qu’elles auraient dû être avec eux dans les parages : à présent, le sol était couvert de multiples cartons à moitié éventrés d’où sortaient guirlandes colorées, boules scintillantes simples ou ornées de motifs divers et variés, étoiles recouvertes de strass ou de papier brillant et autres décorations de Noël futiles. Rien n’était à lui, tout avait été apporté – et ils assuraient tout, ils avaient dit. Il s’en serait bien passé malgré tout.
Tony soupira avec désespoir. Son salon dont il était si fier ressemblait désormais à un vrai champ de bataille. Et c’était loin d’être terminé : un haut sapin trônait au beau milieu de la pièce, pile devant l’écran de télévision. Le tiers de ses épines se trouvait déjà au sol et y formait un tapis vert et piquant et l’arbre lui-même avait ainsi perdu de sa superbe. Certaines de ses branches malingres étaient visibles au travers de quelques interstices, gâtant ainsi l’image que l’ensemble aurait dû renvoyer. Pour le moment, aucune décoration n’avait été placée dessus mais cela ne saurait tarder. Lui avait surtout hâte que l’on retirât le tout.
Pourquoi tenaient-ils tous absolument à squatter chez lui pour fêter Noël ?
– Ne fais pas cette tête, Tony, ce n’est pas la mort.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
27 Nov 2018, 23:48Re: Les défis de Ploum
Double post donc... histoire de remplir ce défi qui traine sur l'étagère depuis 4 mois xD Bon ce n'est pas foufou, ce n'est qu'un premier jet à peine relu avec possiblement des maladresses, veuillez m'en excuser x)

DEFI #8
Standard 1000 mots.

Objet « Fleur »
~¤~
Emotion « Peur »
~¤~
Couleur « Jaune »


Univers : Skydream
Longueur : 401 mots

« Skydream Chapitre 20 » (extrait)
Les prémices de l’hiver amorçaient doucement leur œuvre et Alicia en contemplait les séquelles du jour, quelque peu désemparée. Ce n’était pas tant le sort de ces fleurs agonisantes, un peu repliées sur elles-mêmes et recouvertes d’une fine couche de givre, qui la chagrinait – elle le serait davantage pour sa mère à vrai dire. Cette dernière mettait tant de cœur à l’ouvrage afin de les faire pousser malgré la saison qui était loin d’être propice mais elle se révélait parfois si inattentive qu’elle échouait malgré ses efforts ; la nuit passée à l’extérieur, due à un geste malencontreux et distrait, avait sans doute été le moment de trop pour ses plantes à présent elles se mourraient. Peu importait comment elle réagirait lorsqu’elle les apercevrait car il n’y avait certainement plus rien à faire. Ce n’étaient pas elles qui la préoccupaient réellement et pourtant son regard se rivait vers elles avant toute autre chose, avant l’allée caillouteuse et les parterres d’herbes du petit jardin recouverts du même linceul, avant la rue au-delà de la murette et avant la maison près de laquelle elle se trouvait. Pourquoi était-elle seulement sortie alors que le froid perçait les défenses de son pull et s’immisçaient entre ses mailles jusqu’à sa peau nue ? Le haut de son pyjama ne suffisait pas non plus à faire office de barrière et était déjà glacé. De ce fait elle grelottait et commençait à claquer des dents et elle demeurait là. C’était stupide. Ses pensées n’allaient pas au-delà ; son corps était aussi bien figé que son esprit.
Car elle ne comprenait pas. D’où venait à Lastri cette soudaine obsession pour le professeur Frémont ?
Elle en était là de ses réflexions lorsqu’un cri enthousiaste retentit dans son dos, ce qui lui fit peur et lui fit oublier instantanément celles-ci. Elle sursauta et tourna la tête du mieux qu’elle pût, contrainte par son fauteuil qui restait immobile. Elle reconnut alors sa cadette qui, enthousiasmée par les éclats brillants que créaient les cristaux de glace, s’amusait à les écraser pour admirer ensuite son œuvre ou à déplacer des cailloux ou des bottes d’herbe pour en rompre la continuité. Alicia fronça les sourcils et pinça les lèvres pour contenir une remarque acerbe, jugeant son jeu bête et inutile. Elle se détourna d’elle en avortant un reniflement dédaigneux ; engoncée dans son imperméable jaune trop grand pour elle, la fillette était également ridicule.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
07 Déc 2018, 15:06Re: Les défis de Ploum
Triple post xD

DEFI #9
Standard 1000 mots.

Objet « Manteau »
~¤~
Emotion « Colère »
~¤~
Couleur « Bleu-marine »


Univers : Souvenirs et Vestiges
Longueur : 378 mots

« Souvenirs et Vestiges T2 » (extrait)
La vue de cette immense étendue bleue qui s’étendait sur tout l’horizon acheva de l’arracher de son sommeil et elle glissa hors du dos de Colrot pour l’admirer, bouche bée. Elle ne connaissait de la mer que les rares récits de voyageurs mais ne l’avait jamais imaginée ainsi – elle semblait bien plus grande que celle qu’ils avaient traversée après Tokoa. Elle oublia un instant pourquoi ils se trouvaient là, juste éblouie par la beauté du paysage devant eux. Elle semblait n’avoir aucune limite. Sa surface miroitante était telle qu’elle se confondait presque avec le ciel qui fonçait pourtant à mesure que le temps passait. D’un bleu marine, tous deux tendaient vers le noir et il n’était plus qu’une question de minutes avant que ce ne fût le cas. Naya leva les yeux au-dessus d’elle, tout aussi charmée et quelque peu troublée par la sensation de léger vertige qui la saisissait à cette vue si amplement dégagée. Quelques stries grisâtres tranchaient le ciel et rompaient son homogénéité apparente mais aucune menace ne s’en dégageait, au contraire des vagues dont la taille et la force augmentaient. Elles se faisaient plus violentes, comme si une raison inconnue – leur arrivée peut-être – l’avait mise en colère. Toutefois, comme la fillette s’en tenait à une distance respectable, elle n’en tint pas compte et ne s'en inquiéta pas. Une certaine odeur humide imprégnait l’air mais s’expliquait facilement par la proximité de l’étendue d’eau, de même que celle légèrement iodée qui l’accompagnait. Elle les huma en prenant une profonde inspiration, apaisée. Leurs préoccupations premières lui étaient totalement sorties de la tête à présent.
La voix de Colrot qui surgit près d’elle eut tôt fait de la ramener dans le présent et de les lui rappeler.
- Et comment sommes-nous censés traverser ça ?
Naya ne répondit pas et balaya la plage du regard. C’était une étendue de sable grossier mêlé de pierrailles, vierge de toute construction. La question se posait véritablement.
Sans attendre une réponse formulée, le dragonneau leva à son tour la tête vers le ciel, songeur. Son regard s’attarda sur le manteau nuageux qui l’occupait en partie et qui allait en grossissant. A l’horizon, droit devant eux, d’autres y apparaissaient et s’ajoutaient à ceux déjà présents. A son sens, le temps se gâterait bientôt.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Banquier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Aoû 2016, 19:20
Messages: 538
Localisation: Bordeaux
01 Jan 2019, 14:20Re: Les défis de Ploum
J'aime beaucoup ce dernier défi, très belle description =).
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/plume.jpg


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
04 Jan 2019, 19:02Re: Les défis de Ploum
Merci :)

DEFI #10
Standard 1000 mots.

Objet « Laser »
~¤~
Emotion « Rancune »
~¤~
Couleur « Jaune »


Univers : Sad
Longueur : 763 mots

« Prologue » (extrait)
Les bruits de laser traversaient l’épaisseur du mur, semblables à des tirs, et pourtant le propriétaire des lieux les ignorait avec indifférence, comme il avait abandonné sa partie sans regret lorsque son écran lui avait indiqué seize heures. Le personnage qu’il interprétait devait être mort à présent, à en croire le silence qui s’était ensuivi. Pourtant, cela ne troubla en rien sa concentration et la musique qui s’éleva ensuite ne le fit pas davantage tandis que soudain, une voix gémissait des notes tristes et mélancoliques. Elles résonnèrent dans son âme, en écho à sa propre peine, et il se mordit la lèvre, ébranlé. Il n’en tiendrait pas rancune à son adversaire ; ce dernier n’avait fait que profiter d’une faiblesse inopportune induite par son absence, comme lui-même l’aurait fait si la situation avait été inversée. De toute façon, cela n’avait aucune importance, l’instant présent en avait bien plus. Car c’était l’heure. L’heure de voir s’il avait réussi et s’il était désormais temps de l’achever.
Le jeu de rôle fut totalement éclipsé de son esprit lorsqu’il ouvrit la porte de la vitrine et que le verre vrombit à son acte. Avec déférence et d’une main rendue tremblante par l’émotion, il extirpa du meuble la petite poupée qu’il avait façonnée et sourit, d’un sourire triste et amer. Elle lui ressemblait en tous points. De ses cheveux courts et épais coupés au carré qui lui arrivaient au milieu de la nuque, ondulés et d’un bleu nuit profond, aux traits angéliques de son visage, à son teint pâle et à la forme en amande de ses yeux pour l’instant clos. Encore quelques instants et ils s’ouvriraient, comme toutes ses créations avant elle, et il se confronterait à ses yeux sombres, si semblables aux siens. A ceux de son aimée.
C’est elle à présent, pensa-t-il en lui-même alors que des larmes affluaient dans ses yeux. Son regard se plissa tandis qu’il la scrutait. Elle était parfaite, en tous points semblable à la femme de ses souvenirs. Vêtue d’une robe vert anis toute simple au décolleté rond, issue du seul tissu qu’il avait réussi à dénicher dans sa précipitation, elle paraissait si fragile et si innocente, tout juste endormie. Il se leva, la poupée articulée logée dans le creux de ses mains en une position semi-assise.
Il avança avec précaution jusqu’à la table recouverte d’une nappe jaune, occupée uniquement par l’assiette qu’il avait oubliée là, happé par son jeu puis par l’événement. Le plat au goût relevé était désormais froid mais ses effluves, quoique diminués, lui parvenaient encore. Il déposa la poupée avec délicatesse sur une des chaises tournées vers les hautes fenêtres grandes ouvertes qui donnaient sur le parc. Un vent frais agitait doucement les rideaux et effleurait à peine sa peau rendue chaude par l’excitation et l’affliction. Puis il se redressa pour balayer la pièce du regard, les larmes roulant silencieusement sur ses joues. Le petit atelier abritait bon nombre d’outils rangés dans les différents placards qui en occupaient une grande part. Ils encadraient le grand four à bois, pièce maitresse de l’établi, ainsi que la large vitrine qui contenait l’ensemble de ses œuvres inachevées et encore sans vie. Aucun de ce matériel n’était nécessaire à présent et il se demanda un instant pourquoi il s’était senti le besoin de les observer. Sans répondre à sa question muette, il reporta son attention sur sa création en cours. Il se baissa, de sorte à se mettre à genoux derrière la petite poupée d’argile, et fut un instant saisi d’un vertige. La voix fredonnait toujours son air triste et lui concevait à peine ce qu’il était sur le point de réaliser. Il apposa le bout de ses doigts sur la petite tête couverte de fils de nylon et il rapprocha son buste, jusqu’à ce que son propre visage la surplombât. Il ferma les yeux et ne put empêcher les gouttes de tomber. Il ne s’en rendit même pas compte. Il se concentra.
Ce fut ainsi, sur les dernières notes mélancoliques qui s’égrenaient, qu’elle s’éveilla et ouvrit les yeux. La première chose qu’elle vit fut cet escargot à la fenêtre, silhouette sombre et ramassée qui détonait sur le halo de lumière extérieure qui l’auréolait, pourtant bien vivant et frais comme un gardon. Mais cet éclat de vie n’éclipsait pas le reste ; si joie il aurait pu y avoir, il n’en fut rien, balayée par les larmes amères qui coulaient sur elle. Pas les siennes, mais c’était tout comme.
Ainsi prit-elle vie et conscience et la première chose qu’elle ressentit, sans être capable de la définir, fut une inébranlable tristesse.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
23 Fév 2019, 19:50Re: Les défis de Ploum
Double-post pour mettre la réponse au défi suivant :p Toujours dans le même univers !

DEFI #11
Standard 1000 mots.

Objet « Quai »
~¤~
Emotion « Témérité »
~¤~
Couleur « Bronze »


Univers : Sad
Longueur : 993 mots

Chapitre 1 - Petit tour des lieux
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Ambassadrice des Cerfboisés
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Mai 2017, 17:24
Messages: 2519
23 Mar 2019, 20:39Re: Les défis de Ploum
Re pour un troisième défi, dans le même univers.

DEFI #11
Standard 1000 mots.

Objet « Ciboulette »
~¤~
Emotion « Tristesse »
~¤~
Couleur « Argenté »


Univers : Sad
Longueur : 780 mots

« Chapitre 2 » (extrait)
La brosse en bois laqué retomba sur la petite coiffeuse dans un bruit sec et demeura là, inerte, ignorée de sa propriétaire qui se contentait de se jauger dans le miroir. Nul cerne n’encombrait sa peau car ce n’était tout simplement pas possible. La fatigue était toutefois bien présente, plus mentale que physique. Le temps glissait sur elle de manière délitée, de sorte qu’elle était incapable d’estimer à quelle vitesse il filait – était-elle là depuis une, deux, voire des heures ? Elle n’en avait aucune idée. Les journées passaient et Sad avait fini par ne plus les compter non plus. Cela n’avait aucune importance de toute façon ; elles se ressemblaient toutes. Elle avait rapidement fait le tour de sa chambre et sa petite taille l’empêchait de déambuler dans tout le manoir pour le moment ; elle devait donc se contenter de l’étage où elle se trouvait. Lui était l’essentiel du temps dans sa propre chambre ou dans son atelier, à travailler jusqu’à pas d’heure puis à dormir ; si parfois elle l’assistait, le silence qu’il imposait et qui lui était nécessaire l’avait amenée à éviter de le déranger par sa compagnie. Souvent il sortait, mais jamais avec elle. Ainsi, elle ne le voyait que très peu. Alors ses journées se résumaient essentiellement au contenu de sa chambre. Des éléments de couture, des livres, une coiffeuse, des poupées miniatures ; autant de choses qui ne l’intéressaient pas tant, seule dans cette grande pièce lumineuse. Elle se leva, morose. A quoi bon essayer de se rendre belle pour elle-même ? Et puis serait-elle seulement à Son goût ? Il la laissait libre de faire et elle se sentait désappointée ; elle ne savait pas comment procéder ni n’en connaissait la réelle utilité. Elle s’exécutait sans comprendre ; et cela la déprimait aussi.
L’élan d’enthousiasme ressenti le premier jour, en écho au Sien, s’était estompé pour finir par disparaitre. A présent, seule la tristesse demeurait, amplifiée par un sentiment de solitude et de lassitude intense. C’était pourtant mal Le remercier pour les bienfaits dont Il la faisait jouir ; elle avait tout et Il œuvrait pour que cela le restât, travaillant d’arrache-pied pour l’entretenir. Etait-elle donc si ingrate ?
Pourquoi ? Elle se dirigea vers la fenêtre, dont la clarté l’attirait. A travers, elle ne voyait que du bleu. L’ennui avait également fait son apparition et persistait tous les jours, quoi qu’elle tentât de faire, au point de la décourager même à se trouver des activités. Là elle grimpait pour s’asseoir sur le rebord de la fenêtre ; celle-ci était close et elle-même n’était pas en mesure de l’ouvrir, alors elle se contenta de se presser contre la vitre, les genoux ramenés contre elle et maintenus en cette position par ses bras. La vue donnait sur le grand parc qui entourait le manoir et le bois à sa périphérie. Le soleil brillait dans le ciel azur et exempt de nuages et elle en était réduite à suspecter la douceur du temps. Vers la droite, se dressait la verrière avec quelques plantations extérieures, de racines et d’herbes aromatiques comme de la ciboulette ou du persil. Juste à côté du petit potager brillaient les éclats argentés de la charpente de la serre, dont les vitres opaques ne permettaient pas d’en admirer l’intérieur. Il lui arrivait de travailler dehors aussi, lorsqu’Il ne quittait pas le domaine. Elle se demandait quel goût ces choses avaient ; elle n’était qu’une poupée, elle n’avait pas besoin de consommer d’aliments et n’avait pas les organes nécessaires à leur dégustation, au contraire de Lui. Il lui était bien supérieur, c’était normal ; mais c’était le genre de détails qui rendait sa vie encore plus désolante.
Son regard se redressa pour fixer le lointain, vers les arbres de la forêt auréolée de mystère. Autant d’endroits qu’elle ne connaissait pas et où elle n’avait jamais mis les pieds. Jamais elle n’était sortie, même pour un simple coup d’œil. Seule cette fenêtre la reliait au monde extérieur. Et avec l’ennui, cela le rendait d’autant plus attirant, promesse d’imprévus et de découvertes palpitantes. Murée dans ses pensées, elle ne perçut pas les craquements du plancher annonciateurs de sa venue malgré le silence environnant. Son attention se portait uniquement à cette réalité jusque-là inaccessible et inconnue, tentatrice. Mais aussi dangereuse ? Elle rêvait de choses qu’elle ne connaissait pas, sans savoir si elle les y retrouverait. La porte grinça ; elle ne l’entendit pas davantage.
Ce fut ainsi qu’Il la retrouva, vêtue de sa délicate robe rose de mousseline et de dentelle, la mine désolée et les yeux perdus dans le vague vers l’extérieur de l’habitation. Loin, très loin de son morne quotidien.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/fee_marrainec.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/18/34/iqcv.png


Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Créer un sujet Répondre
38 messages  • Aller à la page 1, 2  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Licence Creative Commons
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
17 fictions publiées

AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2019