Bienvenue ! S'inscrire Connexion
Nos Romans L'Agenda Nos Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe

Inscrivez-vous ou connectez-vous

~ Bienvenue cher visiteur de l'Allée des Conteurs ~
Attention, tu n'as pas encore créé ton compte ADC, tu peux le faire en une minute chrono en cliquant ici !
Vous entendez le bruit des moteurs ? Vous rêvez de visiter le ciel ? ... Patience, le camp arrive !

La taverne aux défis
Demander un défi scriptural à réaliser !
Créer un sujet Répondre
10 messages  • 
Les défis d'Aquila
Valet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Avr 2017, 18:02
Messages: 212
17 Mai 2017, 15:02Les défis d'Aquila
Je me lance aussi dans les défis!

Après quelques déboires, voilà mon premier tirage avec un récit plus accessible!
Par contre, il spoile un peu l'histoire de Sélène donc celles et ceux qui veulent lire l'histoire un jour, passez votre chemin :wink:

VOTRE DEFI
Standard

Objet « téléphone »
~¤~
Emotion « jalousie »
~¤~
Couleur « crème »


Univers: Sélène (si une de vos fictions)
Nombre de mots: 553
« Visite » (extrait)
Nous pénétrons dans le bureau du ministre. Celui-ci, habillé d’un costume crème, nous regarde entrer. Je sais que Sélène désapprouve cette visite mais j’espère qu’elle coopérera. Je lui ai bien fait la morale mais connaissant l’énergumène je crains le pire. Et surtout, comment va réagir le ministre quand il verra qu’elle n’est pas marquée ?

-Commissaire Karnak, heureux de vous revoir en si charmante compagnie.

-Monsieur le ministre.

À côté de moi la maakie a plaqué ses oreilles sur son crâne et je vois sa queue faire un lent mouvement de balancier. Elle ne pipe pas mot, se contentant de regarder fixement le chef du gouvernement.

-Sélène, sifflé-je entre mes dents.

-Ce n’est en aucun cas mon supérieur ou mon chef, je ne vois pas pourquoi je devrais m’aplatir devant lui.

-Et bien, relève le petit homme, quelle franchise ! Ne l’avez-vous donc pas fait marquer ?

-Je n’en ai pas eu besoin car il se trouve que je suis l’humain de cette maakie.

-Quelle chance avez-vous, dit-il avec une pointe de jalousie dans la voix. Il vous aura donc été facile d’obtenir des renseignements sur les Rebelles.

Je sais que ma réponse ne va pas lui plaire. Sélène ne m’a rien révélé à propos des Rebelles hormis leur camp de transition qui ne nous a rien apprit.

-Je crains que non, monsieur.

-Comment ça ?

-Malgré tous nos efforts, elle refuse de nous dire quoique se soit sur eux.

-Usez de violence, torturez-la, je ne sais pas moi ! C’est ce qui est pénible avec vous Karnak, vous ne faites aucuns efforts.

J’accuse le coup sans rien dire. Ce qui n’est pas le cas de ma voisine qui bondit de sa chaise. Ses deux mains sur le bureau, ses yeux verts plantés dans ceux gris du grassouillet, je la vois fulminer.

-Pardon ? Ulrich, ne pas faire d’efforts ? Mais qui êtes-vous pour le juger, vous qui restez assit à longueur de temps derrière votre bureau ? Que savez vous de son travail, des efforts qu’il fournit tous les jours ? Je déteste les humains, les bureaucrates comme vous plus que tous. J’en ai combattu un grand nombre mais je n’ai jamais vu un humain de sa trempe ! Il se plie en quatre pour ses hommes, pour essayer d’obtenir ce qu’il veut. Vous croyez qu’il y en aurait beaucoup qui aurait accepté une Rebelle comme maakie ? Vous l’auriez fait, vous ? Lui il l’a fait, il a accepté de me prendre ! Alors oui, je ne dirais jamais rien sur mes compagnons d’armes, oui il ne m’a pas soutiré les précieuses informations que vous souhaitez. Mais lui au moins il fait son travail comme il faut avec le peu de moyens que vous lui donnez ! Si je suis ici, à ses côtés, c’est grâce à lui et à sa stratégie payante. Et croyez bien que ça me fait mal de l’admettre. Alors si vous n’avez rien à lui dire hormis des reproches, on s’en va. On est pas venu ici pour s’en prendre plein la tête parce qu’on ne vous revient pas.

Je suis stupéfait qu’elle prenne ainsi ma défense. Je n’aurais jamais pensé qu’elle puisse un jour agir comme ça. Cependant, je sais que cette diatribe nous portera préjudice. Déjà, le ministre a son téléphone vissé à l’oreille.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/plume.jpg


"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants. (Mais peu d'entre elles s'en souviennent.)"
"Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c'est fatiguant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications."
Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry


Dernière édition par Aquila le 17 Mai 2017, 22:05, édité 1 fois.

Valet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Avr 2017, 18:02
Messages: 212
17 Mai 2017, 22:03Re: Les défis d'Aquila
JE double poste pour prévenir que j'ai changé mon texte pour ce défis afin de mieux coller aux exigences du Chaudron et qu'il soit accessible pour tout le monde :cerfboise:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/plume.jpg


"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants. (Mais peu d'entre elles s'en souviennent.)"
"Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c'est fatiguant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications."
Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry


Noble Conteur "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Sep 2015, 18:58
Messages: 1302
17 Mai 2017, 22:49Re: Les défis d'Aquila
Bonsoir,
Bah moi, je trouve que ça ne doit pas spoiler tant que ça, pis comme je sais pas qu'est ce qu'une maakie, ou pourquoi elle a des oreilles et une queue... et rebelle, de plus...
Les mots sont bien passés sans se montrer, on arrive tout de même à imaginer la scène ; bon, deux trois tites fautes-coquilles, pis je trouve, qu'avec le tempérament qu'elle semble avoir, elle est assez peu discourtoise avec le grassouillet ministre ;)
Un défi relevé et accessible à tout un chacun, qui en amènera d'autres ? :)
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg


Marchand
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mai 2017, 18:20
Messages: 354
18 Mai 2017, 10:40Re: Les défis d'Aquila
Je suis d'accord avec FF, pas vraiment de spoil la dedans, tu ne révèles pas non plus LE gros secret de l'histoire, donc ça va !
Joli défi, jolie écriture, j'ai juste tiquer sur une phrase pas très jolie à l'oreille ( mais c'est uniquement un avis personnel, pas une critique ;) )
Citation:
se contentant de regarder fixement le chef du gouvernement.


Beaucoup de son -en-
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg


Valet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Avr 2017, 18:02
Messages: 212
18 Mai 2017, 11:10Re: Les défis d'Aquila
Merci beaucoup pour vos retours!
C'est vrai que de l'extérieur ça doit pas beaucoup spoiler mais pour moi c'est plus "mon dieu je dévoile l'intrigue :grosyeux: ". Comme quoi, la vision du lecteur et de l'auteur sont complètement différentes!

@FF : en effet, Sélène est un tantinet soupe au lait, surtout quand on touche à Ulrich :lol:
Les maakis... Et bien disons que c'est une erreur créée par les humains :wink:
Et oui, il aura d'autres défis car j'aime beaucoup écrire à partir d'une idée ou de mots donnés!

@Carazachiel :
Citation:
tu ne révèles pas non plus LE gros secret de l'histoire

C'est vrai mais c'est tout de même une info importante. Enfin pour moi.
J'avais pas fait attention pour le son en -en. Merci de me le faire remarquer ;)
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/plume.jpg


"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants. (Mais peu d'entre elles s'en souviennent.)"
"Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c'est fatiguant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications."
Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry


Noble Conteur "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Fév 2016, 20:00
Messages: 1392
Localisation: Bordeaux
18 Mai 2017, 11:15Re: Les défis d'Aquila
Vas-y Sélène! Dis lui ses quatre vérité, à Monsieur Melon en costume crème! :comon: Je ne connais pas les détails la consernant, mais je sens que je vais l'aimer, cette petite. :calins2:
https://images-wixmp-ed30a86b8c4ca887773594c2.wixmp.com/intermediary/f/75382125-d396-4da5-ab13-4565f0baf3cf/dbzurz9-25ebf5c4-1982-47a4-b1f9-129b05ddc1f7.png

http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg


Valet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Avr 2017, 18:02
Messages: 212
17 Juil 2017, 15:51Re: Les défis d'Aquila
Aller, nouveau défis pour me remettre à écrire. C'est pas top, c'est brut, sans relecture (sinon je risque de tout supprimer), mais au moins je recommence doucement à écrire

Standard


Objet « marteau »
~¤~
Emotion « rancune »
~¤~
Couleur « rose »


Univers: Leïla
Nombre de mots: 595

« Angoisse » (extrait)
Ils chevauchent dans un silence tendu. Ça fait maintenant dix jours que Nathaël les a envoyé en mission et aucunes véritables paroles n’a été échangée depuis.

Devant sa troupe, Nalani rumine. Elle sait que cette mission est suicidaire, encore plus que les autres, mais elle n’a pas le choix. Elle n’ose pas regarder derrière elle, pour ne pas voir leurs visages tendus, inquiets. Cette fois c’est sûr, ils ne s’en sortiront pas vivant.

-C’est la mission qui t’inquiètes, cheffe, la questionne Ellanher en se plaçant à ses côtés ?

-Oui. C’est clairement une mission suicide. Nathaël nous envoie à la mort sans sourciller.

-Te billes pas, on va faire comme d’habitude et tout ira bien. Et quand on reviendra on rira bien de la tronche de cet ange de malheur !

Malgré elle, Nalani esquisse un sourire. Comment ce féroce guerrier, qui manie bien mieux le marteau de guerre que les civilités, arrive-t-il toujours à la faire sourire ? Comment peut-il rire de cette situation ? Elle secoue la tête et reprend d’un ton faussement sévère.

-Surveilles ton langage Ellanher. Je ne te permets pas de te moquer ainsi de notre supérieur.

-Bien compris capitaine. Pourtant, avoue qu’il serait fort agréable de lui rabattre une bonne fois pour toute le caquet.

La militaire secoue en tête en soupirant.


Fermant la marche, Leïla observe le paysage, perdue dans ses pensées. Ils sont dans les collines de Torsca d’où ils ont une vue sur les plaines de Torund. Et au-delà des plaines, le lieu de leur mission, Fourbebois, une forêt sombre abritant un marais en son sein. Hanté par de nombreuses créatures cauchemardesques, jamais personne n’ose y entrer et les rares qui s’y sont aventurés, fous ou aventurier trop téméraires, n’ont plus jamais donné signe de vie. Avec les Montagnes Lugubres, Fourbebois forme une frontière naturelle entre les terres démoniques et angéliques.

Et pourtant, Nathaël leur a demandé d’ouvrir un chemin à travers ce lieu maudit afin que des troupes angéliques puissent attaquer par surprise le flan gauche des démon. Une mission suicide en somme, où aucun d’entre eux ne survivra. Ainsi Nathanaël se débarrasse d’une troupe un peu trop encombrante, un peu trop chanceuse, afin d’en former une plus docile.

Elle n’a que de la rancune envers Nathaël. Certes il l’a sortit des arènes et c’est grâce à lui qu’elle a rencontré Yaleï, mais elle ne lui pardonnera jamais de l’avoir arraché à cet homme, le seul qui l’ai accepté comme elle est, qui lui a fait confiance et qui ne lui a jamais fait de mal. Elle qui aurait voulut changer de vie, avoir une vie plus calme, sans meurtres ou violences, la voilà à devoir à nouveau tuer, à baigner dans les combats et le sang.

Elle soupire en secouant la tête. Penser à tout ça ne sert à rien. Elle sera dans cette troupe jusqu’à sa mort, inutile donc de se faire du mal en songeant à une possible autre vie. En levant les yeux, elle remarque que le soleil, passant derrières les derniers monts, colore le ciel et les arbres d’une lumière dorée, orange, puis rose et enfin, au plus loin qu’elle puisse voir, de différent bleus, du plus clair au plus profond.

-Leïla, l’appelle Nalani !

D’une simple pression des jambes, elle fait prendre le trot à sa monture et vient se placer à côté de la capitaine.

-Au lieu de rêvasser, part devant et trouve nous un lieu pour camper.

Sans prendre le temps de répondre au sarcasme de sa supérieur, elle talonne Argaïl et s’éloigne rapidement de la troupe.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/plume.jpg


"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants. (Mais peu d'entre elles s'en souviennent.)"
"Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c'est fatiguant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications."
Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry


Noble Conteur "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Sep 2015, 18:58
Messages: 1302
19 Juil 2017, 19:11Re: Les défis d'Aquila
Bonjour, un petit défi et Hop ! c'est reparti :)
Bon, c'est une scène qui se tient (OK, on ne dit rien sur les fautes...) et les personnages semblent avoir leur(s)... personnalité(s) :)
Après, forcément, aller au milieu d'une forêt sombre qui elle-même comporte un marais tout pourri, tout ça, c'est pas l'assurance non plus d'une vie sereine et pleine d'ans, hein ;)
Bon mais quoi, ils ont jamais appris à garder un peu de libre-arbitre, dans ces contrées qu'on dit lugubres et reculées, tout ça ? :grosyeux:
Allez, vive l'Êcriture ! ! ! :pouce:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg


Valet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Avr 2017, 18:02
Messages: 212
19 Juil 2018, 08:19Re: Les défis d'Aquila
Waaaa... Je savais que ça faisait longtemps que j'avais pas fait de défis mais de là à ce qu'il se soit passé un an...
Mais bon, en panne d'écriture et d'inspiration, me voilà donc avec un texte écrit rapidement et qui s'est écrit tout seul.


Standard


Objet « sabre »
~¤~
Emotion « folie »
~¤~
Couleur « vert bouteille »


Univers: nouvelle
Nombre de mots: 897

« Guerrier et élève, chronique d'un rêve » (extrait)
-Pauvre fou, s’exclame le guerrier ! Tout cela n’est que pure folie !

-En quoi est-ce plus fou que ce que vous proposez, réplique l’autre ? Je ne fais que soumettre une idée, rien de plus.

-Soumettre une idée ? Tu parles tout de même de prendre la ville d’assaut ! Comptes-tu faire ça tout seul ?

-Non maître, avec vous si vous le voulez bien. Mais j’admets que quelques personnes de plus ne seraient pas négligeable.

-Tient donc ! Et ça t’es venu comme ça, ironise-t-il ? Tu es donc capable d’avoir une lueur d’intelligence. Tu n’es peut-être pas un cas désespéré finalement.

L’élève reste silencieux un moment.

-Et donc, que fait-on maître ? Restons-nous ici à parler ou allons-nous agir ?

-Comment veux-tu faire ? Nous ne somme que deux et je suis le seul à porter le sabre.

-Il faut reconnaître que vous avez raison.

À nouveau le silence se fait.

-Et bien, puisque c’est comme ça, allons m’en chercher un, énonce l’autre avec entrain !

-Comment donc l’achèteras-tu ? Auras-tu l’argent nécessaire ?

L’élève réfléchit quelques instants.

-Il semblerait que non. Et bien, vous mènerez la charge au sabre et moi à l’arc ! Ainsi le problème est résolu.

-J’en conviens, mais il reste toujours le problème du nombre. Nous sommes deux et il faudrait qu’on soit au moins mille fois plus nombreux pour réussir.

-Avec deux de vos pur-sang les plus rapides on peut rapidement atteindre notre cible…

-Et se faire tuer avant même d’être à cinquante mètres des remparts.

-Pensez-vous ?

-Et comment ! N’oublies pas les archers postés sur les remparts.

Un nouveau silence les plonge dans leurs réflexions.

-Ne connaîtriez-vous personne qui pourrait nous aider, questionne l’élève ? À trois nous aurions déjà plus de chance qu’à deux.

-Personne d’assez fou. Et toi ?

-Aucun. Je n’ai plus de famille et aucun ami ou connaissance, seulement vous.

-Nous n’iront donc pas bien loin ainsi.

-En effet. Et bien, que faisons-nous alors ? Va-t-on rester assit ici toute la nuit, sur cet immonde tapis d’un vert bouteille inélégant, à regarder la ville sans rien faire ?

-Que reproches-tu donc à ma couverture ?

-Rien, si ce n’est sa couleur absolument indigne de vous.

-C’est un cadeau de ma femme.

-Alors elle ne doit pas vous aimer.

-Comment peux-tu dire cela, s’offusque le guerrier ?

-Ne vous fâchez pas, je ne fais que donner mon avis. Mais si je devais faire un cadeau à l’être aimé, je ne lui offrirais certainement pas une couverture d’un tel coloris.

Silence à nouveau.

-Que fait-on alors ?

-Je ne sais pas, répond le maître en haussant les épaules.

-Alors prenons la ville !

-Encore sur cette idée ?

-Si vous en avez une autre je vous écoute.

Le maître reste silencieux.

-Bien. Faisons l’inventaire de ce qu’on a.

-Rien.

-Ne soyez pas défaitiste maître, nous possédons quand même un peu de matériel.

-Certes mais rien qui pourrait nous aider.

-Nous disposons donc d’une corde, de deux bons chevaux, d’un sabre et d’un arc et un carquois remplis d’une vingtaine de flèches, énonce l’élève sans tenir compte de la remarque du plus âgé.

-Je sais bien tout cela vu qu’ils sont à moi.

-Et bien je tuerais les gardes sur les remparts avec mes flèches et nous utiliserons la corde pour monter. Ensuite et bien nous combattrons le reste des gardes.

-Et tu penses avoir assez de flèches pour ça ?

-Non mais je trouverais bien un sabre sur un des gardes.

-C’est même sûr mais es-tu seulement capable d’atteindre un homme protégé par un rempart à plus de dix mètres de hauteur ?

-Certes non.

-Alors nous voilà revenu au point de départ.

Nouveau silence.

-J’ai trouvé, s’exclame l’élève en se levant d’un bon !

-Tiens donc…

-Un dragon ! Il nous faut un dragon ! Avec lui nous pourront facilement prendre la ville depuis les airs !

-Vraiment ?

-Oui ! Et peu importe qu’il soit noir, vert, bleu, rouge, or ou que sais-je encore ! Un dragon reste un dragon.

-Et que ferions-nous d’une ville réduite en cendres ?

-Oh, répond l’autre douché.

-Si tant est que les dragons existent bien entendu. Et puis si c’était le cas, comment veux-tu le dresser ? Ou ne serait-ce que lui demander de nous aider. D’après les légendes, les dragons sont cupides et n’hésitent pas à dévorer tous ceux qui osent leur faire une proposition indécente à leurs yeux. Où trouveras-tu donc l’argent nécessaire toi qui n’a déjà pas assez pour t’acheter un sabre ?

-Et bien ne pourriez-vous pas me faire l’avance, demande l’autre en se rasseyant ?

-Mais mon bon ami, tout mon or ne suffirait pas à acheter les services d’un dragon ! Il me faudrait tout l’or du royaume et encore.

-Que faisons-nous alors, questionne à nouveau l’élève après un silence ?

-Et bien nous allons nous en tenir à ma première idée !

-Mais vous êtes fous ! Tout cela n’est que pure folie !

-En quoi est-ce plus fou que ce que tu proposes, réplique le guerrier ? Je ne fais que soumettre une idée, rien de plus.

-Soumettre une idée ? Vous parlez tout de même de prendre le royaume d’assaut ! Comptez-vous faire ça tout seul ?

-Non avec toi si tu le veux bien. Mais j’admets que quelques personnes de plus ne seraient pas négligeable.


Encore de l'absurde mais c'est le style qui me vient quand je suis bloquée. Et puis j'avoue, j'adore tellement l'écrire!
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/plume.jpg


"Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants. (Mais peu d'entre elles s'en souviennent.)"
"Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c'est fatiguant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications."
Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry


Dame Conteuse "Sombresaile"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Aoû 2011, 02:43
Messages: 2479
13 Juin 2019, 15:12Re: Les défis d'Aquila
Défi 1 : on a envie d'en savoir plus sur les personnages, parce que mine de rien, y a pas mal de flou.

Défi 2 : je sens la mission suicide. Mais bon peut-être qu'avec de la chance, ils s'en tireront.

Défi 3 : c'est marrant. Mais du coup, je crois qu'ils ne sont toujours pas plus avancés.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_sombresaile.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg

https://zupimages.net/up/19/19/2wud.jpg


Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Créer un sujet Répondre
10 messages  • 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Licence Creative Commons
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
16 fictions publiées

AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2019