Bienvenue ! S'inscrire Connexion
Nos Romans L'Agenda Nos Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe

Inscrivez-vous ou connectez-vous

~ Bienvenue cher visiteur de l'Allée des Conteurs ~
Attention, tu n'as pas encore créé ton compte ADC, tu peux le faire en une minute chrono en cliquant ici !
Vous entendez le bruit des moteurs ? Vous rêvez de visiter le ciel ? ... Patience, le camp arrive !

La taverne aux défis
Demander un défi scriptural à réaliser !
Créer un sujet Répondre
96 messages  • Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Les défis d'Isabelle
Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
25 Juin 2015, 12:37Re: Les défis d'Isabelle
Spacym et Clyfia Shana, merci à vous. J'ai eu envie de m'amuser alors je suis contente que cela vous ai plu. :dragonv:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Modératrice/Coordinatrice de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2013, 23:55
Messages: 3795
Localisation: Denali/Byd Lleuad/Chicago/Miami
25 Juin 2015, 13:11Re: Les défis d'Isabelle
:love: :love: :love: :love: :love: :love:

Depuis que tu es arrivée, je te vois poster avec ferveur dans la Taverne, et je me répète que je me dois de trouver le temps de venir te lire.


C'est chose faite, certes avec ce dernier petit défi (je m'attaque aux autres dès demain), mais quel plaisir de le lire !


C'est à la fois drôle, rêveur, et touchant, j'adore !

En tant que Directrice des Sombresailes, je suis très touchée par ces quelques lignes, et je te resouhaite une nouvelle fois la bienvenue parmi nous. :danse:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/responsable.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg
https://nsa39.casimages.com/img/2018/09/26/180926040143332113.png


Noble Conteur "Cerfboisé"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Oct 2014, 18:27
Messages: 3151
25 Juin 2015, 18:58Re: Les défis d'Isabelle
Oh, un très chouette (j'ai failli dire zombie) défi et un beau clin d'oeil à l'allée.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg

http://img110.xooimage.com/files/f/8/5/tome-3-53dc548.jpeg


Modératrice/Coordinatrice de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2013, 07:32
Messages: 5550
25 Juin 2015, 19:22Re: Les défis d'Isabelle
Très sympa ce dernier défi :pouce: Tu as su capter toute l'essence de notre chère Pammy :P
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/responsable.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg
https://www.zupimages.net/up/18/34/gzg5.png


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
27 Juin 2015, 13:58Re: Les défis d'Isabelle
Pour information, ce quatrième défi m'a redonné l'inspiration là où je bloquais.

DEFI 4
Standard (jusqu'à 1.000 mots)

Objet « pot de fleur »
~¤~
Emotion « hystérie »
~¤~
Couleur « rouge »


Univers: "City Two, l'ordre des Veilleurs."
Mots: 945.

« Le cloître des Célestes » (extrait)
« Comprenez, la soie Shantung a un tissage de fibres irrégulières. Cela lui donne un aspect cannelé qui profère du volume à l’ensemble tout en reflétant la lumière. Nous avions utilisé du taffetas caméléon à reflets rose pour la ceinture et les manches. Et franchement le prune avec cette cascade de cheveux roux clair. C’était magique. Je peux vous assurez que tous les regards étaient sur elle. Il y avait des nappes et des pots de fleurs blanches sur toutes les tables. Des Camélias, c’est ça, il y avait des camélias blancs partout. Et lorsqu’ils ont dansés, je veux dire Betty et le Commodore Patterson, enfin il était Capitaine à l’époque. Bref, lorsqu’ils ont dansé cette mazurka, le temps s’est arrêté. Et franchement Betty, si tu n’avais pas été déclarée folle, je pense que la moitié des hommes présents ce soir-là t’auraient demandé en mariage. »

Elle fit une légère pause durant laquelle ces derniers mots continuaient de rebondir dans ma tête tel un échos sans fin. « déclarée folle ».

« Sophie, pourquoi dis-tu que j’ai été déclarée folle? »
« He bien parce que tu l’es. »
« Tu pourrais développer, s’il te plaît, parce que là, je vois pas vraiment de quoi tu parles. »
« Le Vice-Amiral Davier nous a expliqué que ton état de santé mentale était instable. Un problème avec ton MOBy. Il avait fallu te l’implanter avec un temps retard. Tes parents vivaient, ici à City Two dans une des rares ferme-blé, et on sait toutes ce que cela veut dire. »
« Vraiment? Eclaires-moi donc! »
« Elisabeth, ne te vexes pas. Tu n’y es pour rien si t’es parents ne t’ont pas déclarée à temps pour que MOBy te soit implanté correctement. »
« Du tout, du tout, je me vexe pas du tout mais finalement je pense que Galland a altérer une infime partie de ma mémoire. Vas-y, expliques moi donc le tout sans omettre aucun détails, je t’en prie Sophie, fais-toi plaisir.»

Je m’étais redressée et ma voix trahissait une colère montante que j’avais du mal à maîtriser. Sophie, par peur ou par amitié, s’exécuta. Lorsque les Forces Spéciales étaient rentrées à City One avec non seulement des algues rouges mais aussi un processus de conservation, l’information avait vite fait le tour de tous les bâtiments. Mais la nouvelle à sensation, le dernier potin de l’époque, était qu’une jeune femme se trouvait à l’intérieur des caissons. L’explication s’était vite faite entendre. La pauvre fille n’avait pas de MOBy et par conséquent se comportait de façon irréfléchie. Bien sûr la chose était rare mais elle avait été élevée dans une ferme-blé de City Two. Tout le monde savait que l’éloignement et la précarité, caractérisant les zones de culture de la deuxième Cité, rendaient les habitants moins vigilants aux normes de sécurité et à la loi. Lorsque le Vice-Amiral Davier avait identifié sa nièce, les esprits s’étaient calmés. C’était une Davier et même folle, tous lui devait le respect. De plus, quelques mois plus tôt une Navette Solaire en provenance de City Two, justement, s’était écrasée en plein océan, non loin du champs d’algues rouges de City One. Un communiqué avait donc était envoyé à tous que City One comptait dorénavant une citoyenne de plus. Elle se nommait Elisabeth Davier, avait trente-deux ans et bien que mentalement déficiente, elle n’était pas dangereuse. Elle resterait sous la responsabilité de l’Armée afin de ne mettre aucun citoyen en danger. Puis Sophie conclut sans plus oser me regarder.

« Alors, lorsque tu parles de ta vie d’avant, enfin tu sais lorsque tu nous parles du passé… He bien, nous t’écoutons pour ne pas de faire de peine, on te connaît, et nous savons bien que c’est ton séjour dans le caisson et l’absence de MOBy précoce qui font que tu délires. »

J’avais du mal à respirer. Tout ce temps, des mois durant, personne ne m’avait cru. Je n’arrivais plus à contrôler le flux de pensées qui voulait s’exprimer malgré moi. J’étais tétanisé à l’idée que ma colère ne génère encore une catastrophe mais ma bouche s’ouvrit malgré moi lâchant toute cette frustration longtemps accumulée. J'étais hystérique.

« Hum, tu crois me connaître hein! La fille qui délires. Mais tu ne sais rien. RIEN. Je suis morte! MORTE!!! morte lorsque mon propre frère a essayé de se débarrasser de moi en m’enfermant dans ce caisson. J’étais infirmière, je suis militaire. J’étais une élève moyenne, je suis major de ma promotion. J’étais boulotte, je suis sportive et mince. Les hommes me fuyaient, ils me courent tous après et pas forcément pour les bonnes raisons. On pourrait croire que j’ai gagné au change! Hein ? Ben NON!!! J’étais libre d’aller et venir, de voyager de penser, de choisir et maintenant je suis là. Je suis là coincée dans un monde que je ne comprends qu’à moitié, obligée de suivre des ordres et des codes que je n’approuve pas. Ma médiocrité me manque, ma tranquillité me manque. Je ne sais plus ce qui est réel, si je suis réelle! Tout ce que je connais aujourd’hui ce sont ces longues séances de torture qui ont pour unique but de me rendre encore plus folle. Parce que déjà atterrir en 2420, c’était pas facile mais en plus s’apercevoir que l’on est télépathe c’est totalement invraisemblable. »

Evidemment une fois de plus, je m’étais mise à léviter. Cette fois-ci aucune canalisation n’avaient éclatées. Non, cette fois là, j’avais simplement réussi à mettre le feu aux matelas, créant un brasier que je ne contrôlais absolument pas. Ysala s’approcha. Elle me prit les mains et me força à respirer calmement. En un battement de cil elle avait éteint l’incendie. Elle ne souriait plus lorsqu’elle s’adressa aux autres.

« Betty dit toujours la vérité. Faut croire Betty. Ils arrivent. Les Veilleurs. Ils arrivent pour elle. Infirmerie, faut aller à l’infirmerie. »
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Modératrice/Coordinatrice de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2013, 07:32
Messages: 5550
30 Juin 2015, 14:44Re: Les défis d'Isabelle
C'est un bien étrange défi et j'ai l'impression qu'il me manque quelques données pour vraiment réussir à mettre tous les éléments en place. Je lui trouve des allures de prologue. Betty est intriguante et en décalage avec le reste de son univers.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/responsable.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg
https://www.zupimages.net/up/18/34/gzg5.png


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
30 Juin 2015, 19:01Re: Les défis d'Isabelle
Sizel, oui il te manque des données. En fait, j'étais bloquée en plein chapitre deux de mon Tome deux. J'arrivais pas non plus à faire mon défi. Et à force de penser aux deux, j'ai sorti ça. Résultat j'avais rempli mon défi et sans m'en apercevoir j'avais réamorcé mon chapitre deux. Et je suis très heureuse que tu trouves Betty décalée car c'est mon héroïne et elle a quatre cent ans de retard! :dragonv:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Noble Conteur "Cerfboisé"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Oct 2014, 18:27
Messages: 3151
02 Juil 2015, 18:59Re: Les défis d'Isabelle
Bon, données manquantes ou non, je l'ai beaucoup aimé et si en plus tu as pu te relancer, éh bien c'est super.

Bon courage Isabelle. :pouce:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg

http://img110.xooimage.com/files/f/8/5/tome-3-53dc548.jpeg


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
05 Juil 2015, 15:41Re: Les défis d'Isabelle
DEFI 5
Standard (jusqu'à 1.000 mots)

Objet « elfe »
~¤~
Emotion « rancune »
~¤~
Couleur « jaune »


La dernière Fée. 813 mots

« Défi 5 » (extrait)
Dans des temps immémoriaux, bien après les guerres des Elfes, trois grands royaumes se partageaient les terres du monde de Dulatum.
A l’est, Xipes, était un royaume fait d’îles perdues dans un océan d’un bleu profond où l’air était doux et la végétation luxuriante. Le Palais des Milles Fontaines, situé sur Grande Ile, en assurait la protection contre les nombreux monstres marins et tempêtes en tout genre.
S’étendant du sud à l’ouest, le royaume de Neatum était le plus pauvre bien que le plus grand des trois. Le Castel des Sables Volants qui comme son nom l’indiquait se trouvait au milieu du Désert sans Fin, en assurait le protectorat. L’ancien royaume du sud, avait un littoral ponctué de village de pécheurs et de longues plages de sable jaune, alors que feu le royaume de l’ouest était couvert de forêts profondes.
Au Nord, les landes sauvages bordées de hautes montagnes, du royaume de Grubens était placé sous la protection du Château des Hautes-plaines. Sis sur un roc au fond d’une large vallée, il dominait le fleuve. Devant lui les flots se séparaient formant une île. Ceinturées d’eaux indomptables, les hautes parois verticales rendaient la citadelle imprenable.

Mais dans ce monde peuplé de serpents couronnés, capables d’engloutir des navires entiers, de scorpions arc-en-ciel sachant voler ou encore de chevaux ailés dont les ailes n’apparaissaient que selon leur bon vouloir, une chose avait disparu.

La dernière Fée.

Seule héritière du royaume des Elfes et de la magie ancestrale, elle était introuvable. Amarys était son nom. Ces vingt ans venus, elle serait en mesure de partager sa magie avec son royaume. Tous convoitaient cette enfant dont on disait que ses cheveux changeait de couleur en fonction de son humeur. Elle était fille d’Eric, ancien roi du royaume de l’ouest, Erum, mort lors de la dernière guerre des Elfes. Sa mère, Alaxar, elfe guérisseuse était décédée, elle aussi, tuée de la main même de Nexor, actuel roi de Neatum. L’histoire raconte que l’Elfe, armée de sa seule magie, aurait résisté aux assauts des légions du sud permettant ainsi la fuite de son unique enfant. Lorsqu’elle en était allée pour le Monde Secret des Elfes, sa lumière serait revenue, illuminant sa fille, lui léguant ainsi ses pouvoirs et ceux de ses ancêtres. Il était de notoriété publique que Nexor n’avait gagné la guerre que parce qu’Alter, l’elfe noir, lui avait permis d’utiliser son pouvoir. Mais Alter malgré toute sa rancune, n’avait pas réussi à vivre longtemps sans son grand Amour, Alaxar. Il avait fini par rejoindre lui aussi le Monde Secret des Elfes, laissant sa faible lumière rejoindre Amarys, sa filleule.

Le monde de Dulatum attendait la venue de la dernière Fée, celle qui pourrait ramener la magie et une paix durable sur les trois royaumes. De nombreux guerriers la cherchaient, en vain. Grégory ne faisait pas exception. Il rentrait, une fois de plus bredouille, de son interminable quête. Capitaine de la garde de Grubens, comme tous les princes héritiers avant lui, il sillonnait ses terres incognito afin de trouver une jeune fille de dix-huit ans à l’étrange chevelure.
Si son père, ami d’Eric d’Erum, avait perdu tout espoir, sa mère Erianor, ne voulait rien savoir.
Elle était la marraine d’Amarys, et jamais son amie Alaxar n’aurait envoyé sa fille ailleurs que sur les terres d’amis bienveillants. Greg, comme l’appelait ses amis, profitait de ces missions lointaines pour apprendre à connaître son pays et son peuple. Il amenait denrées et médecines dans les régions les plus éloignées et repérait aussi les artisans vertueux, leur proposant une charge à Hautes-plaines.

C’est ainsi qu’il avait rencontré Ethias, maître forgeron, dont l’échoppe périclitait au fond d’une vallée étroite. Séduit par la qualité incroyable de ses lames et la finesse de son art, il lui proposa de devenir le forgeron du roi. Ce dernier maintenant établi dans la première cour, vivait tranquillement entouré de sa femme et des ses six enfants. Ses trois aînés, Ethan, Eliott et Edouard étaient soldats de la garde et compagnons de Grégory. Emeris, son quatrième fils était scribe à la bibliothèque royale et serait peut-être même, un jour, médecin. Quand à Ernest, il se plaisait au contact des chevaux et espérait devenir Maître des écuries royales. Le seul souci dans la vie d’Ethias était sa fille Eren. Vraie garçon manqué, elle avait appris à se battre et chevauchait à cru aux côté de ses frères. Il avait difficilement réussi, après qu’elle se soit battue une énième fois, à la faire employer aux cuisines du Donjon. Il espérait que cette punition, pour son comportement inapproprié, la rendrait moins têtue. C’était mal la connaître.

Il y a donc bien longtemps, dans le monde de Dulatum, vivait Amarys, la dernière Fée. Princesse cachée au yeux du monde, elle vivait pourtant sa vie paisiblement. Elle se croyait, Eren, sixième enfant et unique fille d’Ethias, le forgeron.

:dragonv:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Dernière édition par Isabelle le 08 Oct 2015, 19:03, édité 2 fois.

Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
25 Juil 2015, 19:49Re: Les défis d'Isabelle
DEFI 6
Standard (jusqu'à 1.000 mots)

Objet « blé »
~¤~
Emotion « dépression »
~¤~
Couleur « violet »



Avec ce défi de 927 mots, je boucle aussi mon camp d'écriture de l'été en dépassant les 20000 mots.

La dernière Fée
Amarys, la dernière Fée est encore connue sous le nom de Eren et accompagne pour un long voyage Griselle, Princesse de Grubens.

« Le départ » (extrait)
La Princesse Griselle avait insisté. Elle ne ferait ce voyage obligé que si Eren était nommée, officiellement, comme sa Demoiselle de compagnie. De plus, elle exigeait que la punition de son amie soit levée. Elle avait également négocié que la jeune fille puisse intégrer l’équipe des palefreniers des écuries royales dès son retour. La Reine, bien à contre coeur, avait du céder. Elle aurait de loin préféré garder Amarys à ses côtés afin de s’assurer qu’aucuns de ses pouvoirs ne se révéleraient durant ce périlleux voyage. Oui mais voilà, le Prince Xavier de Xipes avait mandé son ambassadeur personnel et la Reine Xalanda, sa royale mère, avait délégué toute sa diplomatie afin de s’assurer que le voyage de la Princesse Griselle de Grubens à Xipes soit pris avec tout le sérieux que requérait la situation. La Reine Erianor ne pouvait, sans trahir son secret, empêcher que sa fille, princesse de sang, s’en aille sans Demoiselle de compagnie officielle.

***


Eren adorait Griselle mais tout de même, la forcer à s’affubler de la sorte. Si la chemise en lin fin était agréable à porter, il en était loin d’être de même pour la robe. De lourd velours violet, elle était trop longue aux goûts d’Eren. Possédant un buste ajusté et une jupe aux nombreux plis tombant jusqu’au sol, la robe était rehaussée d’une ceinture à galon lavande et argent. Posée sur les hanches, elle était tournée deux fois autour du corps. Nouée sur le devant, elle laissait tomber ses deux longs pans, donnant de l’élégance à cette tenue finalement fort simple. Enfin les longues manches pagode cachaient jusqu’aux mains de la jeune femme.

Mais là n’était pas encore le pire. Ce qu’Eren n’arrivait que peu à supporter c’était la coiffe. Tenue par le diadème en argent ciselé des Demoiselle de compagnie, un grand voile de soie blanche dissimulait la guimpe de lin. Cette dernière s’avérait être le coeur du problème. Non seulement elle gênait la jeune fille dans ses mouvements de cou mais elle l’irritait également au niveau du front. Grivas avait d’or et déjà prévenu Eren qu’elle ne devrait être point surprise, si une fois arrivée à Xipes, la Reine Xalanda leur demandait de porter le litham.

Tout ces accoutrements de fille commençaient à devenir pénible. Et si ce n’avait été une curiosité insatiable, elle aurait déclaré forfait depuis longtemps. Cependant sa franche amitié pour Griselle et l’opportunité de parcourir le monde Dulatum effacèrent bien vite ces dernières réticences vestimentaires. Elle finit de s’habiller en silence terminant sa tenue par la longue et ample cape assortie à sa robe. Elle ferma les deux pans à l’aide de la broche que Griselle lui avait offerte et sortit.

***


La Princesse attendait. Devant les grilles du Donjon, elle admirait une dernière fois la première cour. Ce lieu dont chaque recoin lui était familier pour lui avoir tenu compagnie dix-huit ans durant. Aujourd’hui, elle pourrait monter Delmée, sa jument ailée, dont la robe pourpre avait été brossée. Pour l’occasion, elle portait une ensemble robe-cape de velours, couleur rose pâle. Son voile blanc était retenu par sa couronne d’or cerclée de mille rubis. Sa broche lui venait de sa grand-mère paternelle et avait été façonnée dans les même matériaux.

Bien sûr, Eren, toujours en retard, arriva en courant. Dalma était prête, scellée, elle attendait, avec Delmée et les chevaux de la garde, le départ. Dans un premier temps ni elle ni la famille d’Eren ne la reconnurent. Et pour la première fois dans la vie de la jeune fille aucun de ses frères ne trouva de quolibets à lui dire. Son père sa mère et ses quatre frères qui restaient à Grubens lui donnèrent, tour à tour conseils, avertissement et embrassades.

Seul Edouard restait en retrait. Il ferait parti du voyage. Lui aussi dit adieux à sa famille dans la même effusion de sentiments. Il se dirigea ensuite vers laPrincesse Griselle pour l’aider à monter sur le dos de Delmée. Eren, excellente cavalière, était déjà en scelle lorsqu’il se retourna. Il sourit se disant que ce n’était point un jupon qui allait changer dans l’instant sa soeur en jeune fille de bonne famille.

***


Ils quittèrent la première cour sous les adieux et les pleurs. Ils traversèrent tout d’abord Ens et son animation légendaire dont les dallages de porphyre avient, pour l’occasion, été recouverts de lauriers rose, fleur de la Princesse.

Puis traversant les jardins de la deuxième cours, ils empruntèrent la route de grès bleu en saluant les curieux venus pour l’occasion. Ils quittèrent la deuxième cour et croisèrent les habitants de Grub dont les vivas couvrirent le bruit des sabots.

La troisième cour ses pâturages et ses longs champs de blé s’étendait devant eux. Cependant ce ne fût qu’une fois devant l’immense porte de chêne gris que Griselle ne put retenir son émotion. Elle de mit à pleurer, se trouvant indigne des ses ancêtres. A la surprise générale Eren lui tendit son mouchoir.

⁃ “Tu me surprendra toujours Eren.” dit la Princesse en reniflant.
⁃ “Grivas m’a fait la leçon. De plus, elle m’a donnée une liste de chose dont j’aurai forcément besoin. Elle a particulièrement insisté sur les mouchoirs.”
⁃ “Oh vraiment, et quoi d’autre.”
⁃ “La trousse de premier secours et mon poignard.”

Les deux jeunes filles se mirent à rire et à discuter oubliant, un instant, le but de leur voyage. Seule au loin, la haute silhouette noire de la Forteresse, troubla leur humeurs. Gardant la dépression que l’on nommé communément “le trou”, elle imposa le silence à tous.


Comme d'habitude, je vous prie de m'excuser pour les fautes et les coquilles. :boulet:


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
03 Sep 2015, 13:29Re: Les défis d'Isabelle
DEFI N°7
Standard (jusqu'à 1.000 mots)

Objet « fleur »
~¤~
Emotion « regret »
~¤~
Couleur « vert »


Nombre de mot : 727


« Correspondance » (extrait)
Cher ami,

J’espère que cette lettre te trouvera dans une bonne forme ainsi que l’ensemble de ta famille. Je sais que tu es inquiet de me savoir si loin. Si je t’écris aujourd’hui c’est que j’ai enfin trouvé les mots et le courage de t’annoncer la nouvelle. Je comprend que tu aies été choqué à l’annonce de mon statut de Zombie. Je me souviens encore de la flamme de fierté accompagnée d’une pointe de dégoût lorsque je m’étais présentée à toi, devenue simple Gobelin.

Les choses ont bien changé. Le quartier s’est métamorphosé. Bien sûr, le Gardien est toujours là. Il vient d’ailleurs de fêter son cent quatrième anniversaire. Je te rassure, il n’a rien perdu de sa superbe. C’est toujours un Dragon majestueux qui ferait de l’ombre a bien de jeunes guerriers. Les plus grandes modifications sont architecturales. Là où se dressait avant une simple Allée, une ville a surgit. Elle s’étend sur trois quartiers. Tu seras heureux de savoir que je loge chez les Sombresailes. Ils m’ont acceptés malgré le fait que je sois un vrai boulet. Il faut dire qu’ils ont des caractères bien trempés et une aptitude certaine à l’écriture ainsi qu’à la lecture. Vois-tu, ici, je m’épanouis en toute tranquillité. Dans ma rue, les notables les mieux établis sont des Dames et des Nobles de Rubis. Alors que pour les chaussées adjacentes le saphir et le jade sont de rigueur. Bien sûr, la coupe des trois rues a toujours lieu. Cette année ce sont les Cerfboisés qui l’ont gagné, cela fait deux fois! Les Ondenymphes aussi, ont été vaillants mais, rien n’y a fait et nous n’avons pu que les féliciter face à une telle victoire. Les fleurs furent de circonstance.

J’imagine ton sourire, je sais que mon bonheur te fait plaisir. Je comprend aussi ton inquiétude mais, rassure-toi, je ne n’ai pas arrêter l’écriture, loin de là. Sais-tu que la Citée a organisé un grand festival cet été. Un challenge autour de la plume qui a réuni tous les métiers du septième art. Bien entendu tu te doutes que c’est la Princesse Pammy qui a remis les prix. Je dois t’avouer que je n’étais pas très à l’aise, mon tour venu, de me trouver face à une telle beauté. Malgré ses grands airs et la noblesse de son allure, elle est fort gentille.
D’autres changements ont eu lieu. Il n’y a plus de Zombie, simplement des Vagabonds. Ci et là Voleurs, Brigands et Troubadours arpentent la ville. Ils sont à la recherche de discussions qui les feraient progresser vers un titre plus prestigieux.

Les mots sont si difficiles à coucher sur le papier que je me rend compte que je te noie sous une tonne d’anecdotes sans pour autant réussir à t’annoncer la nouvelle.
Je suis barde. Cesse donc de rire, je t’entend d’ici malgré l’éloignement. J’ai été honnête. Je leur ai dit que je n’avais pas l’oreille musicale. Cela n’y change rien. Ce sont des braves que veux-tu! Ils ne connaissent pas la peur et n’ont pas l’ombre d’un regret. Ils savent que l’hiver sera humide et sont même prêts à me faire faire du jardinage. Je te l’ai dit, ils sont courageux. Inconscients même par moment, ils ont invité des vampires. Ils feront prochainement leur apparition lors du festival des contes et merveilles. Même si je suis un peu inquiète de participer aux festivités, je me rassure en arguant qu’il s’agit de la troisième édition. Si tu passais à cette époque-là, sache que les Contes de la Lune réuniront les plumes les plus créatives autour de deux contes : Peau d’âne et Pinocchio. J’insiste pour que tu prennes un peu de temps pour toi et que tu lises un ou deux textes. Je suis sûre que tu ne seras pas déçu.

Je pense t’avoir informé des principales modifications. Bien sûr, la lanterne à l’entrée est toujours verte lorsque je suis présente, n’hésite pas à pousser la porte. Et si je n’étais pas là, nombreux autres te souhaiteront la bienvenue. J’espère que les échos de ma nouvelle vie te rassurent un peu. Je reste en contact et t’informe dès que j’ai réunis le nombre de voix nécessaires afin d’acquérir le statut de Citoyen.
Au plaisir de te lire en réponse, je t’embrasse.

Isabelle.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Dernière édition par Isabelle le 08 Oct 2015, 13:01, édité 2 fois.

Modératrice/Coordinatrice de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2013, 07:32
Messages: 5550
03 Sep 2015, 15:27Re: Les défis d'Isabelle
Oh là, là ! J'ai pris du retard par ici ! Je m'y plonge dès que possible :P
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/responsable.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg
https://www.zupimages.net/up/18/34/gzg5.png


Modératrice/Coordinatrice de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2013, 07:32
Messages: 5550
03 Sep 2015, 23:14Re: Les défis d'Isabelle
Défi n°5

ça ferait office de prologue ? J'aime bien l'idée, même si je me suis un peu emmêlé les pinceaux dans les présentation des royaumes (mais bon, je suis jamais très à l'aise pour visualiser ce genre de passage :P ). Même si la chute m'a traversé l'esprit durant la lecture, je ne voyais pas comment tu pourrais l'amener et je ne m'y serais pas attendu si vite ! Bien joué pour l'effet de surprise :pouce:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/responsable.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg
https://www.zupimages.net/up/18/34/gzg5.png


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
04 Sep 2015, 10:31Re: Les défis d'Isabelle
En fait, il s'agit d'un projet qui est né de ce défi, je ne sais pas vraiment ce que je vais en faire et si cela devait être un prologue définitif il serait à retravailler. Ici le mystère n'est pas de savoir qui est la dernière fée. Je voulais plutôt investir le lecteur qui lui est au courant alors que les autre protagonistes ne le sont pas. Merci de ta lecture Sizel. :calin:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Sep 2014, 12:30
Messages: 2439
Localisation: Isère
04 Sep 2015, 12:17Re: Les défis d'Isabelle
Hé, je viens de lire ton dernier défi, c'est du délire ! C'est super bien fait, bravo Isa ! :D
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg https://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_mafia.jpg


Mon site d'auteur - Mes chroniques : eTemporel - Mon forum dédié imaginaire : L'Imag'In Café


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
05 Sep 2015, 21:26Re: Les défis d'Isabelle
Merci Kahlan, contente que cela t'ai plu. J'adore les défi, cela m'amuse beaucoup sans pression.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Oct 2014, 13:04
Messages: 1226
Localisation: Haven
09 Sep 2015, 10:07Re: Les défis d'Isabelle
Défi 4 : Ho mon DIeu! Moi qui connais un peu la situation d'Elizabeth, je suis horrifiée de ce qu'elle traverse! :grosyeux: BIen que dans un sens, je comprenne qu'on ait caché sa véritable situation aux autres...

Défi 5: Comme prologue cela marcherait assez bien effectivement et cette situation de départ pourrait amener plein de bonnes choses. Perso je ne suis pas hyper friande des longues descriptions d'un univers, mais si c'est un premier jet, peut-être trouvera-tu à diluer ces informations par la suite? 8)

Défi 6: "la trousse de premier secours et mon poignard" :hihi: J'ai adoré ce défi, surtout cette fin.

Défi 7: TU te fais une petite spécialité de croquer notre belle Allée dans de charmants petits textes, décidément. C'est léger, c'est drôle... Merci pour ce bon moment de lecture. :pouce:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
12 Sep 2015, 14:08Re: Les défis d'Isabelle
spacym a écrit:
Défi 7: TU te fais une petite spécialité de croquer notre belle Allée dans de charmants petits textes, décidément. C'est léger, c'est drôle... Merci pour ce bon moment de lecture. :pouce:


Merci Spacym d'avoir eu la patience de tout lire. C'est d'ailleurs afin de ne rien spoiler du tome deux que j'ai décidé de ne plus mettre d'extraits du dit tome. Je ne sais pas si je suis spécialiste mais voulant continuer à faire des défis il fallait que je trouve un thème et l'Alée est riche de rebondissements et de personnages en tout genre donc... La suite au prochain défi. :youpi:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2015, 21:10
Messages: 3136
Localisation: Au fond d'un chalet.
07 Oct 2015, 22:33Re: Les défis d'Isabelle
DEFI N°8
Standard (jusqu'à 1.000 mots)

Objet « benne à ordures »
~¤~
Emotion « témérité »
~¤~
Couleur « miel »


725 mots.

« Correspondance » (extrait)
Cher James,

J’espère que cette lettre te trouvera en bonne forme. Je me permet de rompre le silence, car, si je ne me fais aucun souci pour ton corps d’athlète, j’ai cependant quelques inquiétudes quant à ta santé psychique. En effet, j’ai reçu des nouvelles inquiétantes de la part de ton frère en retour de ma dernière lettre. Tu serais fort inquiet à mon sujet d’une part et tu ne cesserais de sortir et de boire d’un autre côté. Il m’a également annoncé que tu n’avais plus aucune envie de me revoir. Si je comprends ta décision, sache cependant que mon cœur restera longtemps blessé. Je reste donc à ta disposition, si tu souhaitais reprendre notre relation. Je me contenterai pour le moment d’une amitié épistolaire.

Je ne saurais trouver les mots pour, une fois encore, m’excuser pour la soirée du 19 septembre. Il faut bien que tu comprennes que l’odeur qui se dégageait de moi n’avait rien de naturel. Mon aspect non plus n’était pas habituel. Mon parfum quelque peu acide était un délicat mélange entre le brûlé et la décomposition. Cependant, je comprends qu’il t’ait donné la nausée et même, fait vomir. Je te dois quelques explications. J’avais passé les nuits précédentes dans une benne à ordures. Ayant été transformé en ogresse, le temps que les vampires de l’Allée s’en soient allés victorieux, je ne pouvais dormir chez moi. Bien sûr, mon physique disgracieux et mon gourdin n’ont pas aidé à me faire accepter facilement. Je dois bien t’avouer avoir joué sans rien comprendre ou presque. Je ne suis vraiment pas une grande technicienne. Et même si je suis arrivée jusqu’au dernier tour c’est sûrement dû plus à ma naïveté qu’à mon talent de déduction. Quant à l’odeur de chair brûlée, comme je te l’ai signalé précédemment : les vampires ont gagné. Je n’étais alors qu’une simple résidente, mais j’ai fait face avec dignité à la vindicte publique qui m’a conduite au bûcher. C’est d’ailleurs pour cette raison que je suis, à l’époque, arrivée en retard à notre rendez-vous. Après que tu m’as jaugée, vomi puis laissée seule devant la porte du restaurant, je suis rentrée chez moi. Ce n’est qu’à ce moment-là que j’ai réalisé que la moitié de mon corps avait conservé la difformité de mon statut d’ogresse et que le restant dégageait une odeur relativement insupportable. Mais rassure-toi, après un bon bain et un grog plein d’alcool de violette et de miel, j’ai repris mon apparence normale.

Je comprend ta déception que nous n’ayons pu partager ce repas longtemps planifié. Je réalise à quel point il est difficile pour toi d’être tombé amoureux d’une jeune femme pour ensuite te trouver engagé avec une demi-ogresse grillée qui n’a même pas su différencier les vampires des résidents. Mais, je n’ai pas changé, je suis toujours la demoiselle esseulée à qui tu avais prêté un parapluie un jour de grand soleil. Je lis toujours autant. Tu seras heureux d’apprendre que j’ai même pu ouvrir un salon de lecture au sein de la Bibliothèque. Je pensais t’inviter pour un thé à l’occasion. Peut-être comprendrais-tu mieux si tu venais me voir. Je ne serai, cependant, pas disponible avant la fin novembre. Je pars en camps au milieu des bois. Je vais à la recherche d’un bocal à fée fort prisé. Il représente un vrai défi en soi. Afin de l’obtenir, seuls la témérité, le courage et l’abnégation sont nécessaires. À toutes fins utiles, comprends qu’il s’agit d’un camp d’écriture et que la seule chose que je risque c’est de ne pas arriver à écrire le nombre de mots nécessaire.

J’espère que tu ne m’en voudras pas si je profite de cette missive pour transmettre quelques nouvelles à ton frère. Il est toujours friand des dernières modifications de l’Allée, lui qui l’a connu simple rue et rêve, je le sais, de voir la citée qu’elle est devenue. Nous avons accueilli de nombreux vagabonds tous plus créatifs les uns que les autres. Je ne suis même plus plus simple Citoyenne, j’ai acquis récemment un statut de Bourgeoise.

Voilà, j’en ai fini avec mes petites nouvelles. J’espère que ces quelques explications te rendront le sourire.
Au plaisir de te lire en réponse, je t’embrasse tendrement.

Isabelle.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Dernière édition par Isabelle le 08 Oct 2015, 19:06, édité 2 fois.

Modératrice/Coordinatrice de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2013, 07:32
Messages: 5550
08 Oct 2015, 12:51Re: Les défis d'Isabelle
J'aime beaucoup les deux lettres et la façon dont tu donnes vie à l'Allée, je trouve ça très réussi !

La rendez-vous amoureux m'a fait beaucoup rire !

Si je peux juste me permettre une remarque, des espaces entre les paragraphes permettraient d'aérer un peu le tout, mais ce n'est qu'un détail !

Bien joué Isa :coeuur:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/responsable.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg
https://www.zupimages.net/up/18/34/gzg5.png


Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Créer un sujet Répondre
96 messages  • Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Licence Creative Commons
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
16 fictions publiées

AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2019