Bienvenue ! S'inscrire Connexion
Nos Romans L'Agenda Nos Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe

Inscrivez-vous ou connectez-vous

~ Bienvenue cher visiteur de l'Allée des Conteurs ~
Attention, tu n'as pas encore créé ton compte ADC, tu peux le faire en une minute chrono en cliquant ici !
Vous entendez le bruit des moteurs ? Vous rêvez de visiter le ciel ? ... Patience, le camp arrive !

La taverne aux défis
Demander un défi scriptural à réaliser !
Créer un sujet Répondre
101 messages  • Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Les défis de Pixie
Dame Conteuse "Cerfboisée"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2015, 21:07
Messages: 1626
Localisation: Normandie
04 Mar 2015, 20:53Les défis de Pixie
ça y est, je suis venue à bout de mon premier défi ! Pour le coup, je n'ai pas été gâtée. J'ai eu un mal de chien à caser "enzyme" (d'ailleurs, je ne suis même pas sûre que ce soit valable, enfin tant pis...)

Défi n°1
Option : Standard

Objet « Enzyme »
~¤~
Emotion « Joie »
~¤~
Couleur « bleu »


Univers: Alpha Orionis (titre provisoire)
Nombre de mots: 699

« Défi n°1 » (extrait)
Vega broyait du noir dans le fin fond de son fauteuil, en regardant les feux du couchant enflammer le spatio-port de Gora. Derrière elle, son meilleur ami Moragh farfouillait dans son frigo à la recherche de denrées comestibles. Elle entendit des bouteilles s’entrechoquer et des froissements d’aluminium aussitôt suivis de soupirs dégoûtés.

« Dis, ça remonte à quand la dernière fois que tu as fait des courses ? » finit-il par demander.

Vega haussa les épaules. Mais compte tenu du fait qu’elle se trouvait avachie dans son fauteuil et que ledit fauteuil tournait le dos à la cuisine, ça n’eut pas grand effet. Son silence dut inquiéter – ou agacer, au choix – son ami, puisqu’il traversa le coin cuisine en deux grandes enjambées bruyantes et vint se planter devant elle.

Moragh était grand. Du genre asperge boostée aux hormones de croissance. Et comme il lui bouchait la vue, elle n’eut d’autre choix que de tordre le cou pour apercevoir sa tête couronnée de cheveux blonds soigneusement peignés.

« Qu’est-ce qui t’arrive ? Tu n’as pas décroché un mot depuis que je suis venu te chercher, » rouspéta le jeune homme en croisant les bras.

Vega haussa de nouveau les épaules et ramena machinalement ses cheveux bleu nuit sur son épaule. Ses yeux s’égarèrent inconsciemment vers le transmetteur d’appels holographiques. Moragh soupira.

« C’est Zeck ? »

Il balaya les catalogues, bouquins et outils qui couvraient la toute petite table basse pour s’y asseoir avec un craquement de ses grandes jambes.

« Allez, raconte à tonton Moragh. »

Elle avait très envie d’envoyer son pied dans sa figure de jeune premier mais elle y renonça. Elle se sentait abandonnée et elle était vexée. C’était bête mais elle n’arrivait pas à s’en empêcher.

« Ça fait deux semaines… Il n’a pas appelé. »

Elle détesta aussitôt le ton geignard de sa voix. De quoi elle avait l’air, hein ? D’une pauvre fille. Moragh haussa un sourcil.

« Eh bien, secoue-toi les enzymes et appelle-le, » fit-il comme si c’était une évidence.

Une chose à savoir sur Moragh, c’est qu’il adorait son boulot de bio-ingénieur dans le principal labo de Gora. Sa façon de parler s’en ressentait plutôt fortement et la jeune femme passait la moitié de son temps à décoder ses expressions revisitées.

Elle le regarda en secouant la tête.

« Je ne veux pas avoir l’air désespérée. J’ai déjà appelé la dernière fois. Il va croire que je ne peux pas me passer de lui.

- Ma parole, tu en vraiment dingue de ton Terrien, » fit Moragh en la dévisageant avec un regard neuf.

Elle leva les yeux au plafond.

« Ce n’est pas du tout ce que tu crois.

- C’est ça, c’est ça. A d’autres. »

Vega s’enferma dans un silence boudeur tandis que le regard vert mousse de Moragh se mettait à pétiller d’espièglerie.

« T’inquiète, je ne dirai à personne que la redoutable Vega Eilor se meurt d’amour dans son coin. »

Elle haussa les épaules. Mais à ce moment, un tintement résonna dans le minuscule appartement. Vega se redressa brusquement et tendit la main pour activer le transmetteur d’appel holographique sous le regard moqueur de son meilleur ami.

« Sans commentaire, » râla-t-elle.

La tête de Zeck se matérialisa sur son bureau, sous la forme d’un hologramme d’assez mauvaise qualité. La transmission holographique avait toujours tendance à vous donner le teint verdâtre et malgré ça, le jeune homme arrivait encore à paraître à son avantage avec ses cheveux châtains dans tous les sens et ses yeux bleus qui la faisaient honteusement fondre.

« Salut, toi, salua-t-il.

- Pas trop tôt, je commençais à me demander si tu n’étais pas tombé dans un trou noir, » grinça Vega.

Un sourire sarcastique passa sur les lèvres légèrement charnues de Zeck.

« Eh bien, quel accueil, ironisa-t-il. Moi qui me faisais une joie de te pouvoir enfin te voir après tout ce temps…

- Mouais. Tu ne devais pas être si pressé que ça, » ronchonna-t-elle.

Elle avait la rancune tenace. Ce n’était que l’un de ses nombreux défauts. Il avait intérêt à avoir une sacrée bonne raison d’être resté silencieux aussi longtemps, s’il voulait qu’elle lui pardonne.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg


Brigand
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Fév 2015, 16:19
Messages: 81
06 Mar 2015, 10:56Re: Les défis de Pixie
J'aime bien le tempérament de Vega. Le changement d'attitude au moment de l'appel de Zeck sonne très juste je trouve.
François 6PO - golem de protocole
http://blog.golem6po.net


Dame Conteuse "Cerfboisée"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2015, 21:07
Messages: 1626
Localisation: Normandie
20 Mar 2015, 21:09Re: Les défis de Pixie
Merci beaucoup François ! Je suis contente que la réaction de Vega t'ait semblée naturelle. C'est quelque chose que je recherche beaucoup dans ce que j'écris.

Maintenant, défi n°2 : check !
Pour information, Daniel est mon deuxième personnage principal dans Chicago, 1927.

Défi n°2
Option Standard

Objet « voie »
~¤~
Emotion « rancune »
~¤~
Couleur « fuchsia »


Univers: Chicago, 1927
Nombre de mots: 367

« Défi n°2 » (extrait)
Daniel soupira. Cela faisait des jours entiers qu'il se brûlait les yeux sur le dossier de l'affaire Blavatsky sans arriver à y voir plus clair. Les rapports, les comptes-rendus d'interrogatoire, les dépositions de témoins s'accumulaient mais sans rien apporter d'exploitable à la résolution du meurtre.

Excédé, il se leva et se planta devant la fenêtre de son bureau, les mains croisées dans le dos.
Ils n'avaient pas le moindre petit bout d'indice pour les mettre sur la voie. La femme, la balistique, les sorties de secours, l'agenda : ils avaient fait chou blanc à chaque fois. Il avait beau se creuser les méninges, il ne savait par quel bout prendre cette affaire. Blavatsky n'avait pas manqué d'ennemis de son vivant et il n'arrivait pas totalement à se défaire de l'idée qu'une rancune tenace pouvait expliquer bien des choses. Mais aucun des ennemis déclarés du professeur ne se trouvait à Chicago au moment du meurtre. Ce qui supposait assez logiquement l'emploi d'un professionnel. Toutefois, le mode opératoire le laissait dubitatif. Pourquoi vouloir faire croire à un suicide ? Un règlement de compte pur et simple ne s'embarrassait pas de ces subtilités. Cette affaire était définitivement déconcertante. Chaque nouveau raisonnement semblait le conduire à un nouvel abyme d'incohérences et d'interrogations. C’était à la fois frustrant et déstabilisant.

Pensif, il laissa son regard se perdre dans l'agitation de la rue en contrebas. Les voitures vrombissaient et klaxonnaient, d'aussi mauvaise humeur que leurs propriétaires, fin de journée oblige. Il observa un employé de banque en costume froissé, pressé de rentrer chez lui, s'éloigner d'un air guindé. Deux bonshommes à l'air louche, col remonté et chapeau enfoncé jusqu'aux yeux, rôdaient aux abords du commissariat. On avait dû arrêter leur patron. Une petite fille aux longs cheveux blonds retenus par un ruban fuchsia passa auprès d'eux en gambadant. Sa nourrice la suivait en vitupérant, tenant par la main un petit garçon qui marchait aussi vite que le lui permettaient ses courtes jambes. Un couple de jeunes gens passa sur le trottoir d'en face, bras dessus bras dessous, en se dévisageant à coups d'œillades énamourées.

Il soupira. Il ferait sans doute bien mieux de rentrer chez lui. De toute façon, il n'avançait à rien.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg


Dernière édition par Pixie le 20 Mar 2015, 22:14, édité 1 fois.

Académicien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Déc 2013, 16:13
Messages: 955
20 Mar 2015, 22:01Re: Les défis de Pixie
Coucou Pixie !


J'ai vraiment beaucoup aimé ton premier défi ! La relation entre Vega et Zeck fonctionne vraiment bien :) Et je ne sais pas pourquoi mais je me retrouve un petit peu dans la description que tu fais de la scène :ange:

Ils sont adorables tous les deux :) Quant à Moragh, il me plait déjà !
Ton usage d'"enzyme" m'a beaucoup plu, au fait. Bravo ! Ce n'était pas facile à placer ! :pouce:

Ton 2e défi est également super bien ! Tu as le chic pour placer tes mots à la perfection. La scène se lit avec fluidité. On est littéralement happé par les pensées de Daniel et, évidemment, on voudrait savoir comment il va arriver à régler cette affaire ;)


Noble Conteur "Cerfboisé"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Oct 2014, 18:27
Messages: 3151
21 Mar 2015, 18:57Re: Les défis de Pixie
Salut Pixie,

Hé bien même pas encore tout à fait réveillé, je sais apprécié ton second défi. L'univers de chicago est vraiment plaisant :pouce:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg

http://img110.xooimage.com/files/f/8/5/tome-3-53dc548.jpeg


Académicien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2014, 22:25
Messages: 1879
Localisation: Au fond d'un aquarium
22 Mar 2015, 10:50Re: Les défis de Pixie
Pffff, l'inconvénient quand on décide de passer moins de temps sur l'allée et de zapper certaines parties, c'est qu'on zappe aussi quelques perles comme celles-là ! Fin de la parenthèse...
Coucou Pixie !
J'ai vraiment adoré ton premier défi. Vega et Zeck forment vraiment un couple tout choupet, et Moragh représente un ajout très sympathique à cette histoire (il est libre ? *-*)
Et je suis mégafan de la manière dont tu as réussi à intégrer le mot "enzyme" au schmilblick...
Ton deuxième extrait me semble un chouïa plus classique, quoiqu'il reste plaisant à lire, et je suis, je te l'ai déjà dit, très curieuse sur ce que Chicago pourrait donner !


Modératrice/Coordinatrice de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2013, 23:55
Messages: 3795
Localisation: Denali/Byd Lleuad/Chicago/Miami
22 Mar 2015, 17:06Re: Les défis de Pixie
Idem, lus les deux d'affilée !


Bon, "Alpha" m'attire un peu plus que "Chicago", le côté SF peut-être, et romance entre Vega et Zeck. Muragh n'est pas en reste, irritant tout en étant bienveillant, le genre de personnages qui me plait ! (Et bravo pour Enzyme, je ne sais pas si je m'en serais aussi bien sortie !)


Ton 2ème défi est plus neutre, mais c'est normal, la scène s'y prête et les pensées de Daniel ne sont pas les plus paisibles. Faudra que j'aille lire sur ton parchemin de quoi il retourne sur ces deux histoires !


A bientôt, donc !
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/responsable.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg
https://nsa39.casimages.com/img/2018/09/26/180926040143332113.png


Dame Conteuse "Cerfboisée"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2015, 21:07
Messages: 1626
Localisation: Normandie
22 Mar 2015, 22:47Re: Les défis de Pixie
Vous êtes trop gentils ! :youpi:

Louise : Merci beaucoup ! ^^ Je suis très contente que ces deux défis t'aient plu. J'avoue avoir un gros faible pour Zeck et Vega. Ecrire sur eux me vient assez facilement, du coup. Pour le 2e, je trouvais qu'il était temps de me remettre à Chicago et ça me semblait un bon point de départ. ^^ En tout cas, merci pour tes compliments ! :oops:

Diogène : Hi hi, merci !

Sue : Aah, merci beaucoup ! je ne sais pas pourquoi, j'avais comme l'impression que ce premier défi était très susceptible de te plaire... Je les aime vraiment beaucoup Zeck et Vega. Moragh aussi, d'ailleurs (et comment, qu'il est libre ! Mais tu permets, je me le réserve. ^^) J'ai encore beaucoup de travail sur Chicago, mais c'est vrai que c'est une histoire beaucoup plus classique à la base. En tout cas, merci beaucoup !

Quetzy : Très contente que ça t'ait plu. J'avoue que j'ai bien galéré pour "enzyme". Je ne sais pas qui a eu l'idée de l'ajouter au chaudron. ^^ Alpha n'est pas encore une histoire clairement définie. Quand j'aurais un peu de temps, je m'y consacrerai un peu plus à fond, mais pour le moment, je développe un peu les personnages, entre autre avec les défis du chaudron. En tout cas, merci et à bientôt !!
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg


Académicien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2014, 22:25
Messages: 1879
Localisation: Au fond d'un aquarium
25 Mar 2015, 10:15Re: Les défis de Pixie
(Tu veux pas me le prêter juste un peu ? Je l'abîmerai pas, promis !!!)
Et tu as raison, ce couple est super, j'adore leurs interactions !


Dame Conteuse "Cerfboisée"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2015, 21:07
Messages: 1626
Localisation: Normandie
22 Avr 2015, 18:46Re: Les défis de Pixie
Sue : bon, un p'tit peu, alors (mais il faudra que tu me prêtes L'Agent Mignon. ^^)

Et regarde un peu, comme je me sens d'humeur généreuse, j'en parle encore dans la suite (tu comprendras que ce défi était exactement fait pour lui). :wink:

Défi n°3
Option Standard

Objet « hologramme »
~¤~
Emotion « regret »
~¤~
Couleur « vert »


Univers: Alpha Orionis
Nombre de mots: 673

« Défi n°3 » (extrait)
Vega se réveilla en sursaut. A côté d’elle, Zeck ronflait avec des airs de bienheureux. Mais ce n’était pas ça qui l’avait alertée. Elle grommela, le temps que son esprit se remette dans le bon sens et comprenne qu’il faisait encore nuit et qu’il était donc tout à fait anormal que quelqu’un s’acharne sur son interphone. Elle grogna et se retourna, songeant vaguement qu’il devait s’agir d’un mauvais plaisantin. Elle se lova contre Zeck et ferma les yeux. Mais l’interphone continua de grésiller. La jeune femme souffla rageusement. Bravo. Maintenant elle était réveillée. Elle se débarrassa du bras de Zeck passé autour de sa taille et se leva, bien décidée à envoyer paître l’importun. Elle sortit de sa chambre en râlant et traversa son foutoir de salon-cuisine-salle-à-manger pour rejoindre l’appareil vociférant.

« Si c’est une blague… maugréa-t-elle.

- Vega ! Ma mécanicienne des étoiles préférées ! J’allais finir par croire que tu dormais ! »

La jeune femme fronça les sourcils en reconnaissant la voix de son meilleur ami déformée par les parasites.

« Moragh ? »

Qu’est-ce que c’était que cette blague ?

« Ouvre-moi, s’te plaît. »

Il avait une drôle de manière de parler. Et ça n’avait rien à voir avec les parasites de l’interphone. Prise d’un doute, elle demanda par pur acquis de conscience :

« Moragh, tu es bourré ?

- Pas… du tout. »

Ok, il était bourré. Ça, c’était nouveau. Vega ne l’avait jamais connu autrement qu’un peu pompette à l’occasion, pour l’excellente raison qu’elle ne tenait pas l’alcool et qu’elle était HS bien avant lui. Sauf qu’elle ne comprenait pas pourquoi il venait la réveiller au beau milieu de la nuit.

« Pourquoi tu n’es pas chez toi, Moragh ? »

Silence.

« Sais pas. »

Il gloussa. La jeune femme soupira. Elle ne pouvait pas décemment laisser son meilleur ami cuver sur le paillasson de son immeuble, alors qu’il n’était clairement pas en état de rentrer chez lui tout seul

« Bouge pas. »

Elle raccrocha et descendit aussi vite et silencieusement qu’elle le put les sept étages qui la séparaient de la porte d’entrée, en regrettant d’avance ce qu’elle s’apprêtait à faire.

A travers la porte vitrée, Vega vit le jeune homme saluer un aéroglisseur d’un joyeux signe de la main. Elle ferma les yeux. C’était encore pire que ce qu’elle avait imaginé.

Elle ouvrit la porte. Dans sa hâte de la rejoindre, Moragh trébucha et faillit s’étaler de tout son long. Son regard vert sombre tourné vers elle brillait étrangement. Ses vêtements sales et froissés pendouillaient lamentablement autour de sa silhouette dégingandée. Mais où avait-il été traîner avant d’échouer là ?

« Suis pas soûl ! s’écria-t-il.

- Oh que si, mon grand. Tais-toi, maintenant. Il y a des gens qui dorment. »

Un bras passé autour de sa taille, elle dut à moitié le porter jusqu’en haut. Pas facile vu qu’il faisait facilement vingt kilos de plus qu’elle. Mais elle en avait vu d’autres à l’atelier. Pendant ce temps, le jeune homme se crut obligé de l’encourager en braillant à tue-tête. Vega leva les yeux au ciel en songeant aux récriminations auxquelles elle aurait droit le lendemain.

Enfin, ils arrivèrent à son étage. La jeune femme s’arrêta une seconde pour reprendre son souffle. Moragh tituba tout seul vers la porte de l’appartement, la poussa et… s’écrasa par terre.

Vega poussa un soupir et le rejoignit en deux grandes enjambées.

« C’qui s’passe ? »

La tête dans le cirage, Zeck sortit de la chambre, sans autre vêtement que son caleçon. Vision qui eut au moins le mérite de mettre un peu de baume au cœur de la jeune femme.

« Moragh a trop bu.

- C’qui fait là ?

- Aucune idée. Tu ne peux pas m’aider ? Il est vraiment lourd. »

Zeck s’approcha et l’aida à remettre Moragh sur ses pieds. Il avait une tête d’hologramme de mauvaise qualité.

« Je te préviens, menaça-t-elle à voix basse. Si tu vomis, je te massacre et c’est toi qui nettoieras. »
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg


Modératrice/Coordinatrice de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2013, 23:55
Messages: 3795
Localisation: Denali/Byd Lleuad/Chicago/Miami
22 Avr 2015, 19:59Re: Les défis de Pixie
Dieu, il n'a pas été tendre le Chaudon avec toi là. Hologramme ? Perso, je n'aurais pas su où le caser... Donc chapeau pour les mots et leur placement ! :pouce:


Bon, sinon, Vega et Zeck, ils sont tout choupis tous les deux :coeuur: J'adore ce genre de moments. Et Moragh, comment dire... J'ai ri, tout simplement, surtout à la fin avec la menace de Vega. Il a un potentiel comique qui s'ignore, ce charmant jeune homme !


Et sinon, sache que l'Agent Mignon est à moi, MAIS comme tu es toute choupinette et que tu me fais toujours des commentaires trop mignons et sympas qui me font rougir, je veux bien le partager avec toi. :youpi:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/responsable.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg
https://nsa39.casimages.com/img/2018/09/26/180926040143332113.png


Dame Conteuse "Cerfboisée"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2015, 21:07
Messages: 1626
Localisation: Normandie
22 Avr 2015, 20:14Re: Les défis de Pixie
:oops: Désolée, Quetzynette, je n'étais pas au courant. Mais c'est gentil de partager. :D

Alpha Orionis, c'est un peu un projet défouloir. Pour l'instant, je n'ai que les personnages et je les fait vivre à travers les défis du chaudron (de toute façon, il me sort des mots tellement bizarres parfois, que je ne voispas dans quel autre univers je pourrais les caser. Je ne suis pas près d'oublier "enzyme"). Mais un jour, ils auront une histoire. Parce que j'adore créer des situations improbables pour Vega et parce que Moragh.... c'est Moragh et que je l'aime. :mrgreen:

En tout cas, merci beaucoup ! C'est trop gentil. :calin:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg


Modératrice/Coordinatrice de l'Allée des Conteurs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2013, 23:55
Messages: 3795
Localisation: Denali/Byd Lleuad/Chicago/Miami
22 Avr 2015, 20:16Re: Les défis de Pixie
Oh je comprends bien cette sensation de "projet défouloir", c'est un peu pareil pour moi avec "Il est des jours...". Et c'est vrai qu'il te gâte le chaudron, "enzyme" reste mémorable tout de même.


Alors je te souhaite de bien continuer à t'éclater sur ces défis et sur Alpha. Pour ma part, j'ai hâte de lire la suite ! :04:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/responsable.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/conteur.jpg http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg
https://nsa39.casimages.com/img/2018/09/26/180926040143332113.png


Académicien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2014, 22:25
Messages: 1879
Localisation: Au fond d'un aquarium
29 Avr 2015, 14:24Re: Les défis de Pixie
Quetzynette : Comment ça l'Agent Mignon est à toi ? D'abord, il appartient à son auteur, et ensuite, puisque tu te permets de partager MON Kiki avec d'autres personnes, je peux bien prêter un peu l'Agent mignon à Pixinette... surtout en échange de Moragh.
(eh oui, les enfants, dans les cours d'école, s'échangent des cartes pokémons, nous on fait pareil avec des persos masculins plus ou moins vêtus !)

Pixinette : Pour le prêt de Moragh versus l'Agent Mignon, c'est tout à fait négociable, donc... ^^

Très chouette extrait ! Je le trouve choupi tout plein même lorsqu'il est bourré, Tonton Moragh ! Hâte d'en savoir plus sur son compte !


Dame Conteuse "Cerfboisée"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2015, 21:07
Messages: 1626
Localisation: Normandie
29 Avr 2015, 20:25Re: Les défis de Pixie
Merci, Sue ! et accessoirement, ravie de pouvoir bénéficier de ce prêt... ^^

Je t'avoue que j'ai beaucoup aimé écrire cette scène, même si faire parler et agir un personnage ivre, c'était une première pour moi.

Promis, je t'écris cette scène bonus sur Moragh dès que j'ai cinq secondes et un peu d'inspiration (c'est que... plus ça va et plus j'ai l'impression que le point de départ de l'histoire de Zeck et Vega ce sera lui. Une vague idée de conspiration dont il serait la victime commence à faire son chemin dans ma tête...)
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg


Académicien
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2014, 22:25
Messages: 1879
Localisation: Au fond d'un aquarium
29 Avr 2015, 20:32Re: Les défis de Pixie
L'abîme pas trop, quand même (encore que je veux bien le soigner... :love: )

Je trouve que tu as fait du très très bon boulot. Ecrire un personnage ivre, c'est pas évident du tout, et tu t'en tires à merveille. Pis il a l'ivresse joyeuse, et ça colle avec le peu que tu nous avais fait partager dans le précédent texte où il apparaissait !


Dame Conteuse "Ondenymphe"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Oct 2014, 13:04
Messages: 1226
Localisation: Haven
04 Mai 2015, 11:15Re: Les défis de Pixie
Ho bon sang, Pixie, cette utilisation du mot hologramme dans ton dernier extrait vient de me donner un de ces fou rires! :yaaah: J'ai vraiment adoré l'ensemble en fait, le début avec Vega réveillée en pleine nuit sent tellement le vécu, et l'ensemble est léger, enlevé, très drôle. :pouce:
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_ondenymphe.jpg


Dame Conteuse "Cerfboisée"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2015, 21:07
Messages: 1626
Localisation: Normandie
04 Mai 2015, 11:57Re: Les défis de Pixie
Sue : oui, pour moi Moragh reste un joyeux luron, ivre ou pas (promis, je me penche très bientôt sur cette scène bonus ^^)

Spacym : merci !! C'est vrai qu'avec ces personnages, je fais quelque chose que je n'ai pas du tout l'habitude de faire, autrement dit, écrire quelque chose de drôle ('fin j'essaye, c'est pas toujours évident.). Le coup du réveillé en pleine nuit, c'est effectivement du vécu, sauf que ce n'était pas mon interphone mais celui de ma voisine :roll: En tout cas, merci beaucoup. Je suis très contente d'avoir réussi à te faire rire un peu. ^^
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg


Villageois
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Jan 2012, 18:48
Messages: 136
Localisation: Glasgow
04 Mai 2015, 12:41Re: Les défis de Pixie
Hologramme de mauvaise qualité! Bien trouvé! Enorme!
J'ai beaucoup aimé ce passage (ça sent presque le vécu tant c'est bien décrit).
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/plume.jpg


Vieux Motard Que Jamais!


Dame Conteuse "Cerfboisée"
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2015, 21:07
Messages: 1626
Localisation: Normandie
20 Juin 2015, 22:41Re: Les défis de Pixie
Merci Riamh ! Je suis très contente que ce petit passage t'ait plu. Il figurera très probablement dans l'histoire que je compte écrire pour mes deux zigotos préférés (et tonton Moragh... n'Est-ce pas, Sue ?)

Nouveau défi qui, cette fois, me permet de vous livrer les premières phrases de la nouvelle qui va poursuivre le texte que j'avais écrit pour l'AT "Ciel de Glace". Donc pour ceux qui seraient perdus ou qui voudraient en savoir plus, je vous y renvoie. ^^

Défi n°4
Option : Standard

Objet « cuillère »
~¤~
Emotion « nostalgie »
~¤~
Couleur « jaune »


Univers: La Belle-de-la-Montagne
Nombre de mots: 312

« Défi n°4 » (extrait)
« Isidore ! »

Le jeune homme s'arracha péniblement à ses pensées flottantes. Il leva les yeux de sa tasse de thé ébréchée aux motifs de roses anciennes d'un jaune fané. Audric le fixait d'un air agacé. Il l’avait traîné jusqu’à l’appartement qu’il occupait, bien décidé à le sortir de la bibliothèque de l’Université. L’endroit était chaleureux et exubérant, légèrement désordonné dans les coins, à l’image de son propriétaire qui présentement l’arpentait en long en large et en travers avec exaspération.

« Ça fait dix minutes que j'essaye de te parler et tu ne m'écoutes pas, » rouspéta son ami.

Isidore secoua la tête.

« Excuse-moi, je… »

Incapable de se trouver une excuse valable, le jeune homme fit tinter sa petite cuillère contre la porcelaine de sa tasse pour se donner une contenance. Audric soupira et tira une chaise sur laquelle il s’assit sans se soucier d’être gracieux.

« Ecoute, vieux, depuis qu'on est rentré en Angleterre, tu n'es vraiment plus le même, déclara-t-il. Tu sembles toujours ailleurs. Je sais bien qu'avec ce que tu crois avoir vu... »

Isidore serra les poings et jeta un regard furieux à Audric.

« Ce que je crois avoir vu ? Tu crois que je suis fou, que j’ai tout inventé ? »

Il lui devenait chaque jour plus difficile d’essayer d’ignorer les souvenirs nostalgiques que lui avait laissés son expédition dans le Grand Nord. A chaque fois qu’il voyait les tours et les murs des innombrables collèges d’Oxford, son esprit leur superposait les dômes scintillants de la cité sous la glace. Et puis, il y avait Mava. Comment oublier Mava ?

Ramené à la routine de la civilisation moderne, à la pollution des manufactures, au bruit incessant des rues, le monde qu’il avait découvert sous la glace arctique lui apparaissait comme un paradis enchanté. Un paradis perdu qu’il rêvait chaque nuit de retrouver.
http://www.alleedesconteurs.fr/images/equipe/rue_cerfboise.jpg


Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Créer un sujet Répondre
101 messages  • Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Licence Creative Commons
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
16 fictions publiées

AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2019