Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Romans Agenda Publier Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe
Connexion
Le blog de l'histoire
Le billet sera un peu long, je m'en excuse par avance !



Le prologue ne me vient pas immédiatement. Il a besoin de beaucoup de temps pour mûrir. Si bien que lorsque je commence à publier en ligne, il n'y en a souvent pas ! Traces du Passé est l'exception, mais il existe une premier version du projet donc j'ai eu le temps d'avoir l'illumination ! Pour Orion, il aura fallut attendre la fin du tome 2. Une de mes priorité dans la reprise du Tome 1 d'Orion, si j'arrive à m'y mettre un jour, ce sera le rythme. Il me faudra élaguer plusieurs chapitres pour ça. Une nouvelle entrée en matière me semble donc nécessaire.

Bref tout ça pour dire qu'hier, j'ai essayé d'écrire quelque chose et je me suis dit pourquoi ne pas vous le faire découvrir Même si c'est passé sous Antidote, c'est loin d'être finalisé, mais j'espère que cette première version vous intriguera !

Déstabilisé, Miphine regarde la pièce si familière où dormait sa grand-mère. Rien n’a été touché depuis son décès une luna plus tôt et il erre dans la pièce bien incapable de décider de ce qu’il veut faire de ses affaires. Il remercie en esprit le Guide Horva qui s’est occupé de la cérémonie d’adieu. Il ne sait comment il aurait pu gérer ça d’Orion.

Malgré les années qu’ils ont passées ensemble, leur relation tenait plus de l’entente cordiale que de l’amour filiale. Après la mort de ses parents dans une épidémie, il a préféré garder ses distances pour se préserver de nouvelles peines et cela a duré jusqu’à son entrée à Orion, jusqu’à sa rencontre avec Tokias, peut-être la personne la plus butée et amicale qu’il connaisse, et Rhiani, sa tutrice, d’une patience sans faille. Son ancienne tutrice se rectifie-t-il. Elle est Chasseresse à présent.

Sa grand-mère a toujours eu du mal à montrer son affection et arborait en général une expression impassible. Il ne lui en veut pas, il n’a pas été plus démonstratif lui-même. Elle l’a accueilli sans rechigner alors qu’elle avait déjà un âge avancé, élevé comme elle le pouvait sans y être préparée. Il prend un dé à coudre et hésite à le glisser dans sa sacoche. C’est une des choses qui la représentait le mieux. Il finit néanmoins par le reposer, las. Il ne sait pas de quoi sera fait son quotidien une fois ses études terminées et il ne tient pas à s’encombrer. Ses souvenirs lui suffisent.

Il redescend et retrouve Guide Horva à la porte. Ce dernier regarde d’un air lointain sa ville qui s’agite.

— Je peux vous laisser faire ce qu'il vous semble le plus juste, ici ? Donnez son nécessaire de couture et la maison à qui en aura le plus besoin.

— Tu ne reviendras pas...

Ce n’est pas tout à fait une question, une affirmation non plus. Miphine secoue la tête.

— Je ne sais pas. Je vais être à disposition du comptoir de Larda durant l’été. Ils me proposent de m’héberger pour être sur place. Peut-être que je reviendrai, si mes missions me conduisent ici.

Le Guide le dévisage avec douceur. Il s’est toujours montré bon pour eux et s’assurait à chaque instant qu’ils ne manquaient de rien.

— J’ai aimé te compter parmi les miens, Miphine. Tu es un jeune homme si prometteur. Orion a de la chance de t’avoir dans ses rangs.

Troublé par ces compliments inattendus, il n’arrive qu’à bredouiller des remerciements.

— Apprenti Greg ?

Il se tourne d’un geste brusque en direction d’un adolescent brun à l’expression timide.

— C’est moi !

— Je le vois bien, dit le messager avec sérieux.

Guide Havra sourit. La cape vert sombre que porte Miphine a l’écusson d’Orion brodé sur la poitrine, une main protectrice au-dessus d’une rose des vents. Le jeune homme a du mal à réaliser qu’il est devenu à ce point reconnaissable. Il tente néanmoins de faire bonne figure.

— Que puis-je pour vous ?

— Chasseur Joivi vous demande, Messire. Il a besoin de vous à Tonié.

— C’est tout près. Très bien, j’y vais immédiatement.

Il descend du palier et s’immobilise. Il a conscience de ne pas se montrer à la hauteur de l’affection que lui porte Guide Havra.

— Merci pour tout. Vous nous avez été d’une grande aide pour ma grand-mère et pour moi. J’essayerai de revenir.

— C’était le moins que je puisse faire, Miphine. Prends soin de toi. Et si tu reviens un jour nous rendre visite, ma porte te sera toujours ouverte.

Miphine s’incline avec déférence et l’homme en fait de même. L'apprenti en est troublé. Cela amuse Guide Havra.

— Tu es un futur Chasseur, je te dois autant de respect que tu m’en dois, même si je dois avouer que je vais avoir du mal à te vouvoyer ! Que les trois Dragons veillent sur toi.

— Vous aussi, ainsi que tout le village.

Miphine s’éloigne enfin en direction du messager. Il ressent une pointe de culpabilité à l’idée de ne pas être plus touché par ses adieux, mais dans son esprit, il est déjà parti depuis longtemps. Depuis que Chasseur Joivi a posé sa main sur son front et a remarqué son don.

De toute évidence, repérer les apprentis devait être enseigné, car lorsque lui et Tokias avaient tenté de l’imiter, ils s’étaient juste sentis idiots.

Il rattrape le messager qui l’attend un peu plus loin près de sa monture. Alors qu’il scelle à son tour une jument alezane, il l’interroge :

— Chasseur Joivi vous a expliqué la mission ou je dois me rendre au comptoir avant ?

— Un troupeau de moutons a été décimé par deux Garudas.

Miphine fronce les sourcils.

— Deux ? Voilà qui est inhabituel, les aigles géants sont par nature solitaires.

— D’après le berger, ils se seraient entretués dans les airs.

— Voilà qui est pour le moins étonnant.

Miphine se met en route à la suite du messager. Plongé dans ses pensées, il tente d’élaborer des théories qui expliqueraient cet étrange incident.


Sizel   mercredi 7 juin 2017 à 04h0307.06.2017 @ 04h03   8
Les Commentaires (Commenter)
Serenya
mercredi 7 juin 2017 à 09h27
*q* Il est trop cool ce prologue ! Super illumination, ça valait le coup d'attendre qu'elle daigne venir !
Sizel | mercredi 7 juin 2017 à 09h38
Et bien ! C'est une réaction très enthousiaste ! Je ne m'y attendais pas

Merci Serenya <3
Isabelle
mercredi 7 juin 2017 à 11h29
Mais oui, il est très bien ce prologue il faut que tu cesses de douter
Sizel | mercredi 7 juin 2017 à 11h36
XD tout un programme !

Merci Isa <3
Diogene
vendredi 16 juin 2017 à 22h01
Comme le dit Isa, il a tout ce qu'il faut, là où il faut.
Sizel | samedi 17 juin 2017 à 04h50
Merci Dio ^^
Nascana
dimanche 18 juin 2017 à 17h19
Ca pose bien le décor. On a l'impression d'être dans un roman initiatique où le héros quitte ses proches pour aller se former.

Nascana
Sizel | lundi 19 juin 2017 à 02h07
ça me fait penser que je n'évoque pas le fait qu'il lui reste 3 ans d'étude ^^ Faudra que je pense rajouter ça quelque part

Merci Nasca !
Commenter ce billet
Pour commenter les billets postés, merci de vous identifier !
Dernière publication

Hors-série, 6
« La dette (lié au chapitre 4 des Hors série) »
Les derniers commentaires
louha a laissé un commentaire.
Hier à 14h23
Kahlan a laissé un commentaire.
vendredi 16 juin 2017 à 20h23
Jewel a laissé un commentaire.
vendredi 16 juin 2017 à 13h05
FFMONRISE a laissé un commentaire.
mercredi 14 juin 2017 à 13h04
Isabelle a laissé un commentaire.
mardi 13 juin 2017 à 16h42
Licence Creative Commons
ALLEEDESCONTEURS.FR DECOUVRIR L'ALLEE L'ALLEE & CO STATISTIQUES
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Publier sur l'Allée
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
33 fictions publiées
637 membres inscrits
Dernier inscrit: Mishakal Yveldir
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2017