Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Romans Agenda Publier Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe
Connexion
Le blog de « Institut Chevalier »
louha vendredi 25 novembre 2016 à 23h06
Bonsoir mes petits loups !

Demain vous allez pouvoir découvrir un nouveau chapitre de l'Institut, et avant de le publier, j'ai décidé de vous donner quelques petites explications (au départ, je devais publier cet article lundi, mais mes semaines étant ce qu'elles sont, je n'ai pas réussi à passer sur le PC de la semaine T___T )

Dans le chapitre 6, il y a une utilisation de langage assez limite dans les paroles de certains personnages. Il faut savoir que c'est un choix de ma part, et que c'est totalement délibéré. Le but n'est pas ici de trancher avec le registre lexical choisit pour le livre dans son ensemble, mais de respecter le choix des caractères des personnages.

Anthony et Mark sont ce qu'on peut appeler de "petites frappes", des "caïds" et autre qualificatifs du même genre. Sans aller jusqu'à les faire venir de cités ou autre du même genre (ce qui aurait été bien trop stéréotypé à mon sens), ils ont un langage très cru, et si j'ai résisté à l'envie de mettre quelques jurons dans leurs propos, autant dire qu'ils en utilisent assez souvent.

J'ai fait relire ce chapitre par plusieurs personnes, et leur constat a été quasi unanime : le langage d'Anthony et Mark les as toutes et tous dérangés. J'ai donc dû peser les pours et les contres avant de finalement me décider à ne pas changer une ligne des paroles d'Anthony et de Mark, car ils sont tels que je les ai pensés. J'aurais eu l'impression de les dénaturer si j'avais revu leurs paroles. L'institut me permet d'avoir des personnages nombreux, et j'avais quelque part besoin de les varier un peu, de les différencier. Sur un support écrit, il est difficile de voir un roux, un brun, un blond, des yeux vers, gris ou oranges. Le seul moyen pour montrer que mes personnages sont tous différents, c'est leurs actions et leurs paroles. J'ai pour cela un champ d'action très vaste, et des champs lexicaux très différents pour les paroles, que j'ai bel et bien l'intention d'utiliser tout au cours du roman.

Tout cela pour dire que, si jamais vous êtes choqués/dérangés par les paroles de ces personnages, c'est quelque part que j'aurais réussi mon coup.
Les Commentaires (Commenter)
Blackwood
samedi 26 novembre 2016 à 11h22
Je comprends parfaitement le fait d'assumer et de considérer comme naturel ce point :) Ceci dit, n'ayant pas lu, je ne peux pas juger mais c'est vrai que ça peut être déconcertant d'avoir un langage très trash sur toute la longueur. Tant que c'est bien dosé, sans être invasif, ni surdosé (comme le sel), ça peut faire son effet. Après, je pense qu'un personnage est parlant tant par ses actes/sa gestuelle/sa façon d'être que par son langage donc je suppose que le fait d'en faire des caïds peut également être un point physique à traiter pour compenser une perte de langage ? (comme au théâtre, en somme)
louha | samedi 26 novembre 2016 à 11h27
Le point physique est quelque chose de difficile à traiter avec l'uniforme obligatoire de l'Institut et les surveillants qui viennent forcer les garçons à rentrer leur chemise toutes les cinq minutes, point qui n'a pas encore été abordé dans le volume, et qui ne le sera pas dans le premier, pour ne pas trop le "surcharger" d'informations car je trouve qu'il y a beaucoup à digérer sur le monde en général, l'Institut, les pouvoirs, l'introduction des Aspects, des démons, des Chasseurs etc... Je traite cela dès le premier chapitre du volume 2 =)
Ce chapitre m'a posé pas mal de soucis, au final, à vouloir "trop" en dire tout en me restreignant parce que je ne voulais pas perdre mes lecteurs.
louha | samedi 26 novembre 2016 à 11h29
En tout cas, merci de ta réponse, ça me donne un peu de recul là dessus, et je ferais peut être une version trois du chapitre, en ajoutant quelques détails sur leur gestuelle .
Blackwood | samedi 26 novembre 2016 à 11h49
Ah justement, je pense que justement, ce point de l'uniforme (obligation de le remettre en place, etc...) peut amener pas mal de petites situations anecdotiques qui feront l'essence même du personnage. Si un surveillant passe, demande à rentrer la chemise, ton personnage peut la ressortir volontairement juste après, tout comme le chewing gum coupé en deux dans la bouche quand on lui demande d'aller le jeter : il garde un petit morceau dans la bouche, etc, etc... :)
louha | dimanche 27 novembre 2016 à 21h08
Haha ^^ Je vois un connaisseur ^^ Je note, je note Merci =)
Diogene
dimanche 27 novembre 2016 à 20h36
Salut Louha,
On voit que Blacky fait du théâtre et je ne saurai dire autrement. Un livre est comme un jeu d'ombre et il en se résume pas seulement au langage verbal, il y en a tant d'autres. Je me vois mal en dire plus, puisque que Blacky en a déjà dit beaucoup
louha | dimanche 27 novembre 2016 à 21h10
Oui, c'est un grand avantage là. Je n'ai jamais fait de théatre, donc j'avoue manquer clairement de recul sur ce qu'il m'a dit. C'est cependant intéressant à lire, et ça me permet de relativiser un peu =) Après, c'est difficile pour moi à mettre en place, mais bon : mon écriture progresse à chaque page que j'écris, donc ça finira par rentrer et par devenir un peu plus naturel que ça l'est actuellement =)
Diogene | dimanche 27 novembre 2016 à 21h53
Si je puis te donner un conseil pour t'aider et t'inspirer, lis quelques extraits des romantiques/gothiques du XIXème, certains excellaient dans cet art. Mais comme tu dis, c'est une question de pratique ^^. Enfin, si tu veux quelques auteurs ou histoires à lire, hésite pas on baigne dans le XIXème moi et Clyfia, nous pourrons toujours te dire.
louha | mardi 29 novembre 2016 à 18h53
Je note le conseil Je vais passer à la bibliothèque cette semaine, et si je ne trouve rien je t'enverrais un mp pour te demander conseil =)
Beatrice Aubeterre
mercredi 30 novembre 2016 à 11h18
Ça ne me cause pas de problème particulier tant qu'il s'agit de retranscrire le langage de quelqu'un, et que cela ne touche pas (trop) la narration. D'ailleurs c'est drôle comme parfois les lecteurs prennent les fautes de syntaxes ou les répétitions voulues dans un discours pour des erreurs de l'auteur ! XD Bon, il va falloir que je m'y mette pour lire ça de mes propres yeux...
louha | samedi 3 décembre 2016 à 00h22
=) Hâte d'avoir tes retours en tout cas x)
Nascana
dimanche 4 décembre 2016 à 22h40
C'est vrai que cela fait une différence. Après, il ne faut pas que se soit trop poussé.
louha | samedi 10 décembre 2016 à 17h42
Oui, en effet <3
Commenter ce billet
Pour commenter les billets postés, merci de vous identifier !
Licence Creative Commons
ALLEEDESCONTEURS.FR DECOUVRIR L'ALLEE L'ALLEE & CO STATISTIQUES
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Publier sur l'Allée
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
33 fictions publiées
637 membres inscrits
Dernier inscrit: Mishakal Yveldir
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2017