Bienvenue ! S'inscrire Se connecter
Romans Agenda Publier Articles
Les Trois Rues Les Forums L'Equipe
Connexion
Interview de Maison d'édition - Lune écarlate
Article rédigé par Sizel & publié le 14.02.2015 dans Monde de l'édition
Lune écarlate
Je vous propose de découvrir Lune écarlate à travers ces quelques questions adressées à Nathy Lial, sa directrice éditoriale !

Lune écarlate est une maison d’édition française à compte d’éditeur. Ils sont spécialisés en littérature de l’imaginaire ainsi que dans les artbooks. Ils publient aussi bien des livres papiers que des ebook même si aujourd'hui, la maison d'édition privilégie les livres aux formats numériques : epub, mobi et pdf.

Merci d'avoir accepter de répondre à mes quelques questions ! Pour commencer pouvez-vous nous parler en quelques mots de Lune écarlate ?

C’est avec plaisir.

Lune-Ecarlate est une petite maison d’édition qui aura deux ans le 1er mars. Notre but premier est la publication de livres numériques. Nous éditons de la littérature de l’imaginaire, SF, fantasy, fantastique, épouvante, thriller... romances. Nous aimerions aussi proposer des artbooks, de la BD et du manga mais toujours en ebook.
Nous proposons également des histoires en épisodes.

Et vous dans tout ça ? Quel est votre rôle chez Lune écarlate ?

Mon rôle est divers car en fait je fais de tout : j’en suis la créatrice j’ai donc à ce titre un rôle d’éditrice, je fais toute la mise en page des livres et la plupart des ebooks. Je fais les couvertures soit à partir de mes propres illustrations soit à partir de celle d’autres graphistes. Je fais les dernières relectures, je gère le site internet...

Je suis aussi auteure.

Lune écarlate vit donc à travers vous ! Entre autre, j'ai noté votre volonté de mettre les ebooks en avant, est-ce que vous pourriez nous en dire un peu plus sur vos choix éditoriaux ?

Je dirais que c’est ce qu’il y a de plus difficile. Que ce soit des ebooks ou des livres imprimés, le travail reste le même, la seule différence c’est le format de sortie et le mode de distribution/diffusion.

Donc nous recevons les manuscrits que nous confions au comité de lecture et aux directeurs littéraires. Une fois que nous avons les avis nous prenons la décision ou pas de les éditer. Nous recherchons des manuscrits pour adultes dans les divers genres de l’imaginaire.

Nos choix se font donc en fonction des avis de toute l’équipe, il est rare que mon co-éditeur et moi même décisions sans leurs avis.

Je me demandais justement : est-ce que vous avez une idée du nombre de manuscrits que vous recevez par mois ?

Non pas vraiment, car parfois ce sont les directeurs littéraires qui les reçoivent directement, mais je dirais une bonne cinquantaine minimum hors appel à textes.

ça fait beaucoup ! Je suppose qu'il y a des choses rédhibitoires qui font que le manuscrit ne va même pas jusqu'au comité de lecture ?

Parfois ça arrive ou bien le comité le refuse à la lecture du synopsis ou seulement à la lecture des premières pages tant c’est mauvais.

Une fois on a reçu un manuscrit d’anticipation, pro “nazi”, on l’a refusé sans le proposer à l’équipe en effet.

En général, quels sont les éléments qui font que les manuscrits sont mis de côté ?

Beaucoup de choses.

Un manuscrit insuffisamment travaillé : trop de fautes, un style désagréable... une mauvaise maîtrise de la langue française.
Une histoire qui manque d’originalité, trop d’incohérences, une mauvaise construction de l’histoire. Une histoire ennuyeuse. Parfois l’histoire peut-être bien écrite, mais on s’ennuie dès les premières pages... il faut qu’un manuscrit puisse accrocher son lecteur.

Est-ce que le fait qu’un projet ait déjà été publié sur le net, plateforme ou blog, peut avoir un impact sur la décision ?

Oui en effet... j’aime pas trop publier quelque chose qui a été gratuit même si on fait retravailler le texte par son auteur.
Page 1 sur 2 / 1 2
Commenter & Partager
Pour commenter vous devez vous identifier (et avoir créer un compte sur notre forum)
Quetzy
mardi 10 mars 2015 à 16h56

Encore un super article Sizel.

Nathy nous explique vraiment le parcours du manuscrit, c'est super intéressant, je me coucherais moins bête ce soir ;-) Et elle est franche, ça me plait. Elle dit clairement les choses, c'est bien.

Bravo en tout cas !
Clyfia Shana
mardi 3 mars 2015 à 13h31

Merci pour cet article rédigé avec soin qui nous familiarise avec les exigences du monde de l'édition.
Pixie
dimanche 1 mars 2015 à 17h22

Un article extrêmement intéressant. Les questions sont vraiment pertinentes et permettent d'y voir un peu plus clair dans ce monde nébuleux qu'est l'édition. Bravo !
Oménassaï
mardi 24 février 2015 à 14h02

Encore un super article ! Ça aide vraiment à préciser le processus qui est mis en marche pour se faire éditer. Les questions sont très bien posées et les réponses sont vraiment intéressantes ! Bravo !
Sizel
mardi 24 février 2015 à 12h44

Merci pour vos retours !

Si ça a pu préciser un peu l’idée que vous vous faisiez de l'édition, c'est que l'interview remplit son rôle ! J'espère que j'aurai l'occasion de vous en faire découvrir d'autres !
spacym
mardi 24 février 2015 à 11h43

Interview très instructive et questions très pertinentes. J'en ressors avec encore plus d'admiration pour ceux qui tentent l'aventure de se faire éditer et une meilleure idée de la complexité globale de cette problématique. Merci à Sizel et à Mme Nial!
Kahlan
mardi 24 février 2015 à 11h29

C'est sûr qu'ils sont les plus à même à promouvoir leur livre, aucun doute, mais ils n'ont pas forcément les mêmes moyens non plus.
En tous cas, on voit de plus en plus d'auteurs sur les réseaux sociaux, et d'une manière générale, ils sont assez ouverts au dialogue avec leurs lecteurs, ce qui est très agréables pour lesdits lecteurs, soit dit en passant. Mais les forums... je suis nettement plus réservée, j'ai vu des gens se faire méchamment éjecter parce qu'ils venaient faire de la pub. L'approche n'est pas la même : tu suis quelqu'un sur Twitter ou Facebook, c'est une démarche volontaire de ta part, un auteur débarque sur un forum et se fait de la pub, tu la subis... Bref, c'est pas évident.

J'aurais une autre question, pendant tu y es ! Dans le cadre de cette auto-promotion justement, est-ce que ton contrat t'autorise à distribuer toi-même des exemplaires de ton livre ? Ou bien dois-tu passer systématiquement par l'éditeur ?
Angel
mardi 24 février 2015 à 08h54

Toutes les maisons d'édition vous diront -- c'est leur credo -- que seul l'auteur est à même de faire la meilleure promotion de son produit. Tout est une question marketing. ça brise l'image de la maison d'édition traditionnelle qui se chargeait autrefois de tout, mais "tout" autrefois se réduisait à la presse papier. Maintenant avec tous les moyens de communication à portée de main, le travail est devenu beaucoup plus grand et pour paradoxalement toucher moins de monde. Le livre est en crise.

Bravo Sizel pour cette interview très instructive.
Diogene
lundi 23 février 2015 à 22h02

Bravo pour ton interview Sizel. Tu nous éclaire un peu plus sur l'autre côté de ce miroir. Mais je suis un peu Kahlan, dubitatif sur le fait d'encourager un auteur à faire sa publicité sur les forums.
Jewel
lundi 23 février 2015 à 21h24

Des questions très pertinentes et des réponses très claires. Merci à Sizel et à Lune Ecarlate !
Kahlan
lundi 23 février 2015 à 20h07

Hum... Il y a une chose qui m'interpelle, en tant que blogueuse qui traîne sur pas mal de communautés littéraires. Envoyer les auteurs sur les forums pour s'auto-promouvoir est un peu risqué dans le sens où nombre de webmasters n'apprécient pas forcément que leur forum soit envahi d'auteurs venant se faire de la pub ! S'ils ne sont là que pour ça, ça se voit généralement très vite, et le retour de bâton est immédiat. Alors que, venant de l'éditeur qui proposerait un service presse par exemple, c'est un peu comme un sésame... ;o)
Nascana
lundi 23 février 2015 à 19h26

C'est intéressant. Ca permet d'en savoir plus sur le monde de l'édition. Merci à Sizel et à l'éditrice qui a bien voulu répondre.
Beatrice Aubeterre
lundi 23 février 2015 à 17h27

Bravo pour l'interview, Sizel, les questions sont très pertinentes. Pour le reste, je dirais que c'est sans doute assez représentatif de pas mal de petites maisons d'édition...
Licence Creative Commons
ALLEEDESCONTEURS.FR DECOUVRIR L'ALLEE L'ALLEE & CO STATISTIQUES
Les fictions publiées
L'agenda des publications
Les auteurs de l'Allée
Les Trois Rues | la compétition
Foire aux questions
Publier sur l'Allée
Nous contacter
Forums de discussion
LeConteur.Fr
Partenaires & Liens
33 fictions publiées
637 membres inscrits
Dernier inscrit: Mishakal Yveldir
AlléeDesConteurs.fr ~ 2005-2017